Fin de bégonia en or et rose

Fin de bégonia en or et rose

Feuillage d'automne de mon Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Ma belle et grande touffe de bégonia (Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’) a pris ses plus belles couleurs d’automne et s’effondre à vue d’oeil !

Feuillage d'automne de mon Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Feuillage d'automne de mon Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Les feuilles sont devenues jaune d’or sur le dessus tout en gardant un revers rose avec des nervures pourpre plus foncé.

Feuillage d'automne de mon Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Le démontage du bégonia se poursuit, de plus en plus vite : feuilles mortes, morceaux de tiges, bulbilles. Belle séance de nettoyage en perspective 😉

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. jpp 29 novembre 2011 at 14 h 39 min

    Merci. La lecture de ce blog est vraiment reposante : plus besoin de chercher dans les bouquins, la réponse arrive illico presto. Encore merci

  2. Alain of Paris 27 novembre 2011 at 22 h 46 min

    Tant qu’il ne fait pas trop froid et que le temps n’est pas trop humide, il faut laisser faire la nature. Mais au plus tard à la mi décembre, une mise en repos plus radicale est nécessaire, sinon ensuite il y a des risques de pourriture. À faire sécher avant de les entreposer.

  3. jpp 27 novembre 2011 at 10 h 54 min

    Vu le climat méditerranéen, j’attends toujours que mes bégonias tubéreux prennent un petit coup de froid pour les renter . J’attends toujours ou je les déterre et les laisse un peu sécher avant de les mettre à l’abri ?

  4. bellaciao 27 novembre 2011 at 10 h 06 min

    j’adore le terme « démontage » !!!

  5. Josette 27 novembre 2011 at 10 h 00 min

    Consolation : il dépérit pour mieux renaître !

  6. Paule 27 novembre 2011 at 9 h 56 min

    Superbe les couleurs avec les nervures contrastées ! l’automne a du bon malgré ses brouillards chagrins…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui