Archive journalières: 27 mars 2011

Quelques photos d’Édénia 2011

Voici quelques photos prises hier matin dans le salon Édénia, qui se déroule à l’ISTOM, à Cergy-Pontoise (Val d’Oise) ce week-end. J’espère que ces plantes exotiques vous donneront envie d’y aller faire un tour…

Streptocarpus à feuille unique, Édénia 2011, photo Alain Delavie

Streptocarpus à feuille unique, Édénia 2011, photo Alain Delavie

Sous la lumière artificielle, pas facile de faire de belles photos. Ce n’est pourtant pas les plantes qui manquent !

C’est un tout petit, mais alors vraiment minuscule aperçu de ce que vous trouverez sur place. Je n’ai pas photographié les stands de cactées et de plantes grasses, de plantes carnivores, de plantes à caudex, d’orchidées et autres, ainsi que l’exposition des plantes de collection de l’association EDEN.

En fait je me suis très égoïstement plongé dans la recherche des petites raretés que je souhaitais acheter… Et que je vous présenterai petit à petit dans les jours qui viennent.

Bon dimanche !

Begonia prismatocarpa, trouvaille faite à Édénia 2011

Visite fructueuse au salon Édénia 2011 hier samedi, où j’ai trouvé une belle provision de plantes rares ou très originales. Comme d’habitude, cette exposition de plantes exotiques est une véritable caverne d’Ali Baba pour l’amateur d’exotisme et de curiosités végétales. Je suis revenu avec une espèce rarissime de bégonia botanique miniature aux fleurs jaune bouton d’or : Begonia prismatocarpa.

Bégonia botanique africain à fleurs jaunes : Begonia prismatocarpa

Begonia prismatocarpa, mars 2011, photo Alain Delavie

Un petit bijou végétal rarement proposé dans le commerce. Je l’ai déjà cultivé plusieurs fois il y a longtemps déjà, mais c’est une espèce particulièrement délicate, qui ne pousse à peu près bien que dans un terrarium. Et même dans ces conditions, elle reste sensible à la pourriture. Mais je retente !

Bégonia botanique africain à fleurs jaunes : Begonia prismatocarpa

Begonia prismatocarpa, mars 2011, photo Alain Delavie

Begonia prismatocarpa W. J. Hooker (1864)
Famille : Bégoniacées, section Loasibegonia A. DC.
Origine : Afrique de l’Ouest, Cameroun, Côte d’Ivoire et Îles de la Guinée équatoriale.
Cette espèce vivace et rhizomateuse a un petit développement, avec un port plutôt traçant. Les feuilles alternes vertes sont lobées. Les fleurs sont jaune bouton d’or avec le revers rouge orangé.

La culture de cette espèce botanique est difficile. Impérativement dans un terrarium où l’hygrométrie doit être très élevée, mais le susbstrat ne doit pas être détrempé car la plante pourrit facilement.La température ambiante doit rester supérieure à 18 °C. Un éclairage artificiel est nécessaire pour assurer une durée du jour égale à celle de la nuit.

Liste de bégonias à fleurs jaunes.

Vous pouvez encore découvrir l’exposition Édénia 2011 aujourd’hui dimanche 27 mars 2011, de 10 h à 18h.
Adresse : Institut Polytechnique Saint Louis, ISTOM, 32, boulevard du Port, 95094 Cergy-Pontoise.

Y’en a ras les merles !

Vous fermez les volets le soir sur un balcon en ordre et fleuri et ô surprise le lendemain matin, c’est le souk, le carnage, la chienlit… Les merles au petit matin se sont déchaînés sur une de mes potées et ont retourné le terreau en le projetant partout tout autour. Ils s’en sont vraiment donné à coeur joie !

Dégâts des oiseaux sur mon balcon : terreau éparpillé partout

Terreau éparpillé autour des potées et des jardinières sur mon balcon, mars 2011, photo Alain Delavie

Le balcon était propre, nettoyé, balayé… Je n’ai plus qu’à tout recommencer.
Y’a des jours où je plumerais bien ces oiseaux par ailleurs fort sympathiques, pour ne pas dire amusants avec leurs postures sautillantes. Mais faut pas chauffer le jardinier trop longtemps, y’a déjà suffisamment à faire en ce début de printemps sur le balcon pour ne pas en rajouter une couche…

C’est pas drôle !

Les médailles d’or Fleuroselect 2011

Fleuroselect a primé seulement deux nouveautés florales pour l’année 2011 : un pois de senteur à fleurs rouges (Lathyrus odoratus ‘Villa Roma Scarlet’) et un zinnia nain à fleurs doubles (Zinnia marylandica double Zahara Fire). Deux valeurs sûres à adopter en toute confiance pour fleurir votre jardin ou votre balcon.

Fleuroselect est une organisation internationale dont les activités recouvrent des essais, la protection et la promotion des nouvelles variétés de fleurs créées chaque année. Les médailles d’or récompensent des nouvelles variétés de fleurs qui dépassent de beaucoup celles qui existent déjà. Ces récompenses sont reconnues dans le monde entier comme des gages de qualité.

Lathyrus odoratus ‘Villa Roma Scarlet’
Ce petit pois de senteur éclatant est le premier de son espèce à remporter une médaille d’or Fleuroselect.

Pois de senteur nain à fleurs rouges : Lathyrus odoratus 'Villa Roma Scarlet'

Lathyrus odoratus 'Villa Roma Scarlet', photo Fleuroselect

Ce pois de senteur a gagné la médaille d’or en impressionnant les 20 membres du jury européen avec sa remarquable couleur vive, innovante, son attractivité globale, et son excellente performance au jardin. Fleurissant à profusion de juillet à septembre, cette belle obtention américaine écarlate sort de l’ordinaire dans la gamme des pois de senteur compacts.

Ce cultivar est destiné pour les potées, les vasques, les jardinières ou les suspensions et également en pleine terre. Il peut être semé à partir d’avril ou mai directement au jardin. Il n’a pas besoin de support et les fleurs sont abondantes de juillet à septembre. La touffe ne dépasse pas les 25 cm de hauteur.

Zinnia marylandica Double Zahara Fire
Ce nouveau cultivar prometteur a étonné les juges experts de Fleuroselect avec sa beauté, sa « résistance » aux maladies et son excellente performance au jardin.

Fleur annuelle : Zinnia marylandica Double Zahara Fire

Zinnia marylandica Double Zahara Fire, photo Fleuroselect

Cette variété de zinnia présente des grandes fleurs très doubles, rouge orange, vraiment parfaites. Elle ne dépasse pas 30 à 35 cm de hauteur.
Sa tolérance particulière aux maladies, comparé au Zinnia elegans, garantit une performance supérieure pour le jardinier.

Fleur annuelle : Zinnia marylandica Double Zahara Fire

Zinnia marylandica Double Zahara Fire, photo Fleuroselect

Zinnia marylandica Double Zahara Fire a été sélectionné pour une utilisation en masse dans les plantations d’espaces verts ou les jardins, à exposition très lumineuse et plutôt pour des climats chauds à tempérés. C’est « un must » en bordures et vasques.

Il sera disponible en pots de 10,5 cm pour les ventes aux jardiniers. Plantation tous les 20 à 25 cm, quand les températures sont suffisamment chaudes, en mai ou en juin.

Adopter un ou plusieurs arbres du Domaine national de Versailles (78)

L’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles a souhaité requalifier le site de l’Étoile Royale, aujourd’hui très dégradé, par un réaménagement des allées et circulations et une vaste campagne de replantation des structures d’alignement d’arbres. Moët Hennessy a annoncé sa volonté de s’associer à la replantation des tilleuls de l’Étoile Royale. Le groupe d’activités vins et spiritueux de LVMH en sera ainsi le premier mécène.Le château de Versailles lance aujourd’hui un appel au mécénat auprès des particuliers et des entreprises qui souhaiteraient contribuer à cette initiative en adoptant un ou plusieurs arbres supplémentaires.

L'Etoile royale est une composition de Le Nôtre située à l'extrémité ouest du Grand Canal (en haut sur cette image).

L'Etoile royale est une composition de Le Nôtre située à l'extrémité ouest du Grand Canal (en haut sur cette image).

Au cœur de l’axe majeur du parc de Versailles, l’Étoile Royale, qui date de la fin du XVIIème siècle, est une pièce maîtresse de la composition de Le Nôtre. Elle prolonge en effet sur près de dix hectares la perspective d’eau du Grand Canal. Les cadrages de vue y sont organisés par la largeur des allées et par les alignements d’arbres. Fortement endommagée à la suite de la tempête de 1999, l’Étoile Royale était réduite, ces dernières années, à une vaste étendue de pelouse, ponctuée de manière très éparse par une quarantaine de peupliers d’Italie, témoins résiduels des anciens alignements.

Aujourd’hui, la recomposition végétale et paysagère de l’Étoile Royale est engagée, avec un programme complet de replantation des structures d’alignement d’arbres de l’esplanade circulaire centrale (quadruple alignement) et des deux bandes axiales (double alignement). Au total, 446 tilleuls (Tilia cordata), essence traditionnelle des alignements du parc de Versailles, viennent d’être replantés selon le tracé historique de cette composante majeure de la grande perspective.

Moët Hennessy s’associe à cette campagne de replantation, poursuivant ainsi son engagement fidèle en faveur du château de Versailles. Depuis 1993, Moët Hennessy et ses maisons ont été mécènes de l’exposition « Versailles et les tables Royales en Europe », de la restauration de « L’Enlèvement de Proserpine par Pluton » de Girardon, de la restauration d’une série de sept œuvres sculptées sur le thème de Bacchus présentes dans les jardins du Château et de l’exposition « Louis XIV, l’homme et le roi ». (suite…)