Archives de mots clés: Paysages

Fête des paysages et de la nature en ville du 6 au 21 juin 2015

Logo 1000 paysages en actionsSégolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, lance la première édition de la Fête des paysages et de la nature en ville du 6 au 21 juin 2015.

À cette occasion les collectivités, les administrations, les associations, les professionnels du paysage, les entreprises et les établissements scolaires (écoles de paysages, enseignement agricole, secondaire et primaire…) sont invités à inscrire leurs manifestations en faveur du paysage sur la plateforme 1000 paysages en actions à l’adresse suivante : www.1000paysages.gouv.fr

La plateforme internet www.1000paysages.gouv.fr lancée en avril dernier permet de faire connaître les initiatives prises en faveur des paysages et les événements de la Fête des paysages et de la nature en ville.

Vues, paysages d’aujourd’hui d’après Hubert Robert

Edouard Wolton, Lentille, 2012

Au XVIIIe siècle, Hubert Robert (1733-1808), surnommé Robert des Ruines, renouvelle le genre du paysage en combinant étude de la nature et fantaisie poétique. Peintre et dessinateur de jardins (bosquet des bains d’Apollon à Versailles, domaines d’Ermenonville et de Méréville), il réalise notamment vers 1785 une Vue du Château de Chamarande, œuvre acquise par le Conseil général de l’Essonne en 1998. La peinture présente une vision insolite du château et de ses abords : à une scène de vie quotidienne se mêlent des éléments imaginaires, telles les vertigineuses falaises qui donnent un caractère vibrant à la forêt environnante alors qu’elle s’inscrit dans un relief légèrement vallonné. Ce paysage pittoresque, empreint d’émotion, dévoile les sentiments de l’artiste dans une nature sublimée.

L’exposition Vues, présentée jusqu’au 30 mars 2014, procède de ce glissement entre la nature réelle et la nature inventée (la vision). La sélection des œuvres d’une quinzaine d’artistes français et internationaux nous entraîne vers une douce rêverie poétique sur l’histoire du point de vue et de la construction du paysage. Cette histoire du paysage connaît notamment une apogée en Italie au XVIIIe siècle avec les peintres vedustistes. Les vedute (vues en français) sont des paysages certes construits selon les principes de la perspective mais néanmoins transformés et mis en scène par le point de vue (le sentiment) des peintres. Aujourd’hui encore, projetant sur le monde leurs visions et leurs états d’âme, les artistes composent et recomposent le réel ; ils façonnent les représentations de nos environnements.

Les tableaux exposés nous offrent un panorama de réalités possibles et imaginaires, où éléments présents, souvenirs anciens et projections futures se mêlent. Ils sont autant de pièces à conviction, de montages à décrypter que de références à découvrir : ils évoquent un monde en mutation sociale, urbaine et environnementale. Des toiles figuratives donc, mais pas forcément réalistes, dans lesquelles se jouent autant le plaisir de la reconnaissance (le motif) que celui du fantasme (l’énigme et la fable). La modernité porte ici l’idée d’un monde qui change, qui change de plus en plus vite, qui change à toute vitesse. Ni rupture radicale, ni table rase du passé, c’est au contraire la continuité qui est soulignée. Le futur n’est plus un absolu inatteignable (le progrès) mais une situation qui nous rattrape, avec des désordres climatiques et des transformations de l’équilibre des forces de la planète.

Conjuguée au futur antérieur, l’exposition Vues nous invite à imaginer et à contempler un avenir des possibles. Toujours en hommage à Hubert Robert – qui fut également Garde du Muséum central des Arts (actuel Musée du Louvre), les toiles sont accrochées sur une nouvelle cimaise en bois qui court d’une salle à l’autre. Cette scénographie originale transforme les espaces intérieurs du château, et redessine le parcours du visiteur. Les jeux, qui s’opèrent entre le tableau, la tapisserie et la fenêtre, entre l’icône et l’apparat, sont ainsi remis en perspective.

Exposition Vues - Paysages d'aujourd'hui d'après Hubert Robert

Artistes : Guillaume Bresson, Étienne de France, Cyprien Gaillard, Laurent Grasso, Markus Hansen, Tommy Hilding, Filip Mirazovic, Nicolas Moulin, Lucien Pelen, Mathieu Pernot, Stefan Shankland, Claire Tabouret, Marie Velardi, Edouard Wolton, Duncan Wylie.

Informations pratiques
Domaine départemental de Chamarande
38, rue du Commandant Arnoux, 91730 Chamarande.
Tél. : 01 60 82 52 01.
Courriel : chamarande@essonne.fr

Situé à 30 km d’Évry et à 35 km au sud de Paris, le site est accessible par :

  • RER C, station Chamarande, à 200 m du Domaine.
  • N20, entre Arpajon et Étampes, sortie Étréchy-Chamarande.

Toutes les manifestations sont gratuites.
Site accessible aux visiteurs à mobilité réduite.

Ouverture

  • Parc : tous les jours, novembre-janvier, 9h-17h / février-mars, 9h-18h / avril-mai, 9h-19h.
  • Exposition : mercredi, jeudi et vendredi, 14h-17h / samedi, dimanche et jours fériés, 12h-17h.

Retrouvez toute l’offre culturelle sur chamarande.essonne.fr

Conférence publique de Natureparif :  » Voyons-nous les sols et sous-sols d’Île-de-France ?  » 

Conférence publique : Voyons-nous les sols et sous-sols d'Île-de-France ?

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif vous invite à rencontrer Marc LUCAS, Professeur à l’École des Mines Paris, TechPrésident de l’association Géomnis, le jeudi 15 novembre 2012 de 18h à 20h à l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) au 84 rue de Grenelle, Paris 7e (Métro ligne 12, station Rue du Bac). Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Le minéral porte la biodiversité, structure les paysages et les activités humaines
Le minéral – la pierre, les cailloux comme on voudra – conditionne les activités humaines bien plus qu’on ne le croit. Il structure les reliefs et les paysages, porte et nourrit la biodiversité. Le minéral est la base des écosystèmes. Pourtant nous l’oublions ou le sous-estimons sauf s’il est exploitable (métaux, pétrole, eau…) ou mis en valeur par la main de l’homme (infrastructures, monuments, objets quotidiens…). Nous ne ne voyons pas ce sur quoi nous marchons. La plupart du temps, la géologie est considérée comme rébarbative, poussiéreuse et périmée ! L’est-elle ?

Notre vision de la nature, donc du minéral, est culturelle
Si nous acceptons l’hypothèse que nos mentalités changent moins vite que nos mœurs, nos connaissances et nos technologies, il s’ensuit que de vieux schémas de pensée déterminent notre regard. Notre vision de la nature est culturelle. Quels sont ces vieux schémas qui déterminent notre regard sur les sols, les sous-sols et le minéral ?

Découvrons un autre regard, nommons-le « géonomie »
Si de vieux schémas de pensée restreignent notre regard sans correspondre à nos connaissances et nos mœurs d’aujourd’hui, il est sans doute possible d’en changer ou de les adapter. Surtout, il est possible de prendre conscience des liens qui constituent le monde qui nous entoure. Portons un autre regard sur l’humain, le végétal et le minéral en voyant les liens qui les unissent. Exerçons-nous avec plaisir et curiosité à ce regard élargi. Nommons « géonomie » cette approche qui relève plus d’un état d’esprit que d’une discipline en souhaitant qu’elle reste simple, immédiate et savoureuse.

Appréhendez une autre façon de voir les sols et sous-sols d’Île-de-France lors de cette conférence !

« Expériences de paysages » par JP Le Dantec au Pavillon de l’Arsenal le samedi 22 octobre

La Fédération Française du Paysage présente EXPERIENCES DE PAYSAGES SAISON 4.

En 50 années de travail acharné, les paysagistes ont constitué un formidable gisement d’expériences. Ce demi-siècle constitue une perspective irremplaçable de validation de ces paysages grâce à cette dimension temporelle. Il serait utile pour les acteurs du paysage contemporain d’en tirer les riches enseignements. C’est le but que la Fédération Française du Paysage se fixe en organisant ces rencontres.

Samedi 22 octobre 2011
« Paysagisme et urbanisme : une histoire déjà ancienne »
Jean-Pierre Le Dantec, historien et écrivain des jardins et du Paysage
Rencontre du samedi matin, de 10h30 à 13h00 au Pavillon de l’Arsenal, 21 boulevard Morland, Paris 4e (75). Entrée libre.