Archives de mots clés: glycine

Splendide glycine du Japon

Glycine du Japon à grandes grappes de fleurs, Suresnes (92)
Dans le lointain d’une descente de garage dans Suresnes (Hauts-de-Seine), cette belle glycine laisse pendre ses immenses grappes lilas. Elle méritait bien quelques photos !

Glycine du Japon à grandes grappes de fleurs, Suresnes (92)
Les longues pendeloques sont vraiment impressionnantes. Démesurées, mais pleines de grâce et de délicatesse.

Glycine du Japon à grandes grappes de fleurs, Suresnes (92)

Grand sapin et immense glycine

Glycine fleurie dans un grand sapin près du parking du Domaine de Courson, Essonne

Quand un grand sapin perd son bel aspect et se dégarnit, voici une idée pour lui redonner plus d’attrait, au moins au printemps. Il suffit de laisser grimper une belle glycine sur son tronc et parmi ses branches. Au fil des années, la liane prend de plus en plus d’ampleur, monte vers la cime et transforme le sapin en arbre fleuri au retour des beaux jours.

À voir en ce moment près du parking des Journées des Plantes de Courson (Essonne).

La belle glycine de la rue du Saint Gothard (Paris 14e)

Glycine fleurie le long d'une clôture dans la rue du Saint Gothard, Paris 14e (75)

Je l’avais aperçue en passant dans le bus le long de la rue d’Alésia et je suis revenu à pieds pour découvrir de plus près cette belle guirlande fleurie qui s’étend sur plusieurs mètres le long de la voie pour le plus grand plaisir des promeneurs, des passants et des abeilles qui y butinent nombreuses.

Glycine fleurie le long d'une clôture dans la rue du Saint Gothard, Paris 14e (75)

C’est le temps des glycines dans Paris et les alentours. Il faut en profiter car la saison de ces fleurs est courte, même si elles refleurissent ensuite, mais de façon plus sporadique.

(suite…)

Votez et faites voter pour l’arbre que vous aimez

Platane d'Orient (Platanus orientalis) planté par Buffon en 1785, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Initiée en 2011 par Terre Sauvage et l’Office national des forêts (ONF), la deuxième édition de l’opération « ÉLISEZ l’arbre de l’année » lancée en mars dernier se poursuit… Depuis le 1er novembre 2012, jusqu’au 1er juin 2013, c’est le temps du vote en ligne, par le public, parmi 23 lauréats régionaux. L’arbre qui recueillera le plus de suffrages sera désigné « Arbre de l’année 2013 du public ».

Alertez et mobilisez votre carnet d’adresses, vos réseaux, vos amis, les amis de vos amis autour de l’arbre que vous aimez et rendez-vous sur le site www.arbredelannee.com.

Entre mars et octobre 2012, tout groupe (famille, classe, école, commune, entreprise, association…), dans toutes les régions de France, a pu proposer un arbre candidat à l’élection de l’arbre de l’année. 70 candidatures ont été recueillies. 23 lauréats représentant 23 régions françaises ont été sélectionnés par un premier jury composé de représentants de Terre Sauvage, de l’ONF et de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. C’est maintenant au tour du public de manifester son choix.

Les critères qui ont été retenus : au-delà des caractéristiques naturalistes et esthétiques, l’histoire spécifique de l’arbre ainsi que son importance – culturelle, affective, sociale, symbolique, historique – pour le groupe qui le présente, reste le critère déterminant.

Une production photographique de chacune des communautés et de son arbre sera réalisée très prochainement par un photographe de Terre Sauvage. Elle donnera lieu à une exposition et une publication dans le magazine Terre Sauvage en 2013.

Enfin, après le Prix du Public viendra le Prix du Jury en juin 2013 et la révélation des deux « Arbre de l’année 2013 », celui du public et celui du jury, au cours d’une cérémonie qui se tiendra à l’UNESCO à Paris.

Ils soutiennent l’opération depuis le début : La Fondation Yves Rocher, les Scouts et Guides de France, la Ligue pour la Protection des Oiseaux ainsi que les publications Wapiti, Notre Temps et Milan Nature et Territoires.

Pour voter ou faire voter… rendez-vous sur www.arbredelannee.com

(suite…)