Berges de Seine – Paris côté jardin

Archives de mots clés: Berges de Seine

Distribution de graines dans Paris à partir du 18 mars 2017

Opération "Des graines à tous les étages", Ville de Paris #VegetalisonsParis
Avec l’opération « Des graines à tous les étages », 50 000 sachets de graines vont être distribués gratuitement dans la capitale à partir du 18 mars 2017.

La prochaine distribution de graines est prévue le samedi 18 mars 2017 de 11h à 17h sur les Berges de Seine rive droite (4e) et au parc de Bercy (12e), puis dans les mairies d’arrondissement à partir du lundi 20 mars.

Les plantes proposées

  • Capucine grimpante issue de l’agriculture biologique.
  • Mélange biodiversité composé d’origan, de camomille, de bleuet des champs, de coquelicot, d’achillée millefeuille, de mauve musquée, de petite pimprenelle, de lotier corniculé, de souci des champs et de knautie des champs pour couvrir une surface d’environ 10 m².
  • Des plantes potagères (pois, courgette, radis) et des plantes compagnes (bourrache officinale, ciboulette et capucine naine).

Flyer du concours "Végétalisons Paris" sur Instagram

Semez et faites pousser puis participez au concours photo Instagram #vegetalisonsparis. Les plus belles réalisations seront récompensées au printemps.

Les olives murissent à Paris

Olives noires, berges de Seine, Paris 7e (75)
Les oliviers à Paris, cela n’a plus rien de rare ou d’original tant cet arbre est devenu à la mode et planté un peu n’importe où, n’importe comment. Mais voir les olives arriver à maturité, cela reste plus exceptionnel.

Olives noires, berges de Seine, Paris 7e (75)
La douceur de cet automne va-t-elle continuer à le permettre ? Suspense !

La nature autrement : « Comment végétaliser la Ville ? »

Promenade des berges de la Seine, Paris 7e (75)Rendez-vous le samedi 18 avril 2015 à 17h sur les berges de Seine au niveau de la passerelle L. S. Senghor pour la 2ème rencontre Meet COP21 sur le thème de la végétalisation de la ville.

Tout au long de l’année, un cycle de rencontres et débats en lien avec les mots actions développés sur site autour de la COP 21 (se loger, se déplacer, innover, recycler…) aura lieu dans un lieu insolite, une bulle d’air. Place to B, un espace parisien de coworking et un « FabLab de l’info » autour du climat et des solutions de transition écologique, animera les débats et proposera les intervenants.

Comment végétaliser la ville ?
Faire de Paris un poumon de verdure où les arbres et les plantes disposent d’espaces protégés, assurant à tous une meilleure qualité de vie et un air dépollué, est une priorité pour la ville. Déjà, les nouveaux bâtiments privilégient l’implantation de jardins sur les toits. Qu’il s’agisse d’ouvrir de nouveaux espaces verts, de favoriser les créations de potagers collaboratifs, chaque idée qui permet de transformer le moindre espace disponible en îlot de verdure est privilégié pour l’avenir.

La révolution verte est en marche. Vous en doutez ? Venez découvrir sur les Berges quelques unes des idées novatrices en cours de développement qui seront exposées au fil des prochains mois. Cette rencontre, animée par Anne-Sophie Novel (The Place to B), fera écho notamment à de nouveaux projets de végétalisation sur les Berges de Seine :

  • « Le Nid Végétal » / Sensomoto depuis le 30 mars,
  • « Les jardins intimes » à partir du 13 avril,
  • le City Lab « Végétaliser » Farm Up les 4 et 5 juillet,
  • et « Troy – Le Poulailler Urbain » du 14 avril au 12 juin 2015.

Paule Kingleur (Paris Label) au marché éphémère Noël Makers

Flyer Noël Makers, Berges de Seine, Paris, décembre 2014
Paul Kingleur (Paris Label) participe au marché éphémère Noël Makers installé sur les berges de Seine (Paris 7e), organisé par la Boutique Éphémère, en partenariat avec COAL.
Des cadeaux de Noël originaux, fait main, locaux, respectueux de l’homme et l’environnement à prix abordables !
Upcycling, local, DIY (Do It Yourself), ateliers gratuits, musique, art et conférences seront au rendez-vous.

Vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 décembre 2014 au pied du Musée d’Orsay, entre la Passerelle L.S.Senghor et le pont de la Concorde, sous un espace couvert le week-end.
Le 5 décembre de 16h à 22h.
Le 6 décembre de 12h à 22h.
Le 7 décembre de 12h à 19h.

Créations de Paule Kingleur (Paris Label), Noël Makers, Berges de Seine, Paris, décembre 2014
Retrouvez les DADAGREEN (jardins suspendus dans la ville, à vélo ou sur les grilles), mais aussi les célèbres POTOGREEN que l’on attache au cou des potelets laids… Terminés les sacs plastiques à Paris ! alors découvrez vite la ligne agricole de Paule Kingleur avec les CABAGRICOLES en recyclage direct bâche de maraichage.
Cochons volants, créations de Paule Kingleur (Paris Label), Noël Makers, Berges de Seine, Paris, décembre 2014
Et puis pour le ludique, venez adopter ses cochons volants ou ses colliers de fidélité en cartes visa, crédit, téléphone…

Collection "Graines de Paris", Paule Kingleur, Paris Label
Paule va aussi lancer une collection « GRAINES DE PARIS » : des graines de fleurs et de comestibles glanées dans tous les quartiers de Paname à offrir.

Le Conseil Général des Hauts-de-Seine aménage les berges de Seine

Conseil général des Hauts-de-SeineDe novembre 2014 à mai 2016, le Conseil général des Hauts-de-Seine réalise des travaux de confortement et de revégétalisation des berges à Nanterre.

Ce sont 2900 m de berges qui vont ainsi être réhabilitées entre le pont de Bezons (95) et à la limite de la ville de Rueil-Malmaison (92). Sur les linéaires de berges les plus dégradées par l’érosion, les talus seront renforcés par des techniques de génie végétal et certains cheminements bas seront réhabilités. Des emplacements plus larges faciliteront les activités de pêche de loisir.

L’opération s’inscrit dans le cadre du Schéma d’aménagement et de gestion durables de la Seine et de ses berges, dont l’objectif est de « rendre la Seine aux habitants ». Cette opération va pérenniser et mettre en valeur les berges naturelles. Elle consiste en :

  • l’adoucissement de la pente des berges là ou elle est érodée par le courant ;
  • la mise en œuvre de techniques de génie végétal pour renforcer et pérenniser ces berges ;
  • la réhabilitation de certains ouvrages en Seine existants pour permettre des points de vue exceptionnels sur le fleuve ;
  • la suppression d’anciennes promenades basses en béton devenues vétustes et dangereuses ;
  • la création d’une promenade en partie basse de la berge accessible à tous ;
  • la lutte contre les plantes invasives au profit d’une végétation typiquement de berges ;
  • la préservation des espaces naturels à forte valeur écologique ainsi que leur valorisation ;

Ces travaux sont accompagnés d’un aménagement paysager : 146 arbres vont être plantés, ainsi que 21 111 nouveaux arbustes. Les prairies occuperont 7 062 m² et il sera créé 1397 m² surfaces de plantes hélophytes (plantes semi-aquatiques implantées en pied de berge).

Le coût des travaux (hors achat de végétaux) est de 4,5 millions d’euros, dont 3,173 millions d’euros financés par le Conseil général des Hauts-de-Seine, maître d’ouvrage de l’opération. La Ville de Nanterre participe au financement du projet à hauteur de 1,327 millions d’euros. D’autres sources de financement sont en cours d’instruction (Région Ile-de-France et Agence de l’Eau Seine Normandie).

Cet aménagement permet de poursuivre la promenade bleue le long des 39 km que parcourt la Seine dans le département. Les premiers travaux initiés il y a 10 ans visaient à offrir aux promeneurs de larges allées en partie haute des berges, permettant ainsi une continuité entre la Ville de Rueil-Malmaison et le parc départemental Lagravère à Colombes. En 2010, une passerelle piétonne construite par le Département et cofinancée par la Mairie de Nanterre a permis de franchir un obstacle majeur que constituait l’entrée du port fluvial de Nanterre.

Le Conseil général met tout en œuvre pour limiter au maximum la gêne momentanée due à ces travaux. Les circulations piétonnes, cyclistes, techniques et secours seront maintenues sur le chemin de hallage. Pour toute information complémentaire, un numéro de téléphone est mis à la disposition du public : 01 47 29 31 96  et sur www.hauts-de-seine.net

Les jardins flottants Niki de Saint-Phalle

Jardins flottants Niki de Saint Phalle, le long de la Seine, Paris 7e (75)
Un an après leur installation, les cinq jardins flottants amarrés le long d’une des berges de la Seine, côté 7ème arrondissement, ont reçu leur nom officiel : Niki de Saint-Phalle.

Serre, jardins flottants Niki de Saint Phalle, le long de la Seine, Paris 7e (75)
Paris rend un hommage particulier à Niki de Saint Phalle et à son œuvre, en baptisant de son nom les jardins flottants des berges de Seine. A l’occasion de la cérémonie qui s’est déroulée hier 18 septembre, l’œuvre de grande dimension La Nana Danseuse (Rouge d’Orient-Bloum) a été installée sur la berge, aux abords des jardins sur l’eau. Vous pouvez la contempler jusqu’au 2 novembre 2014.

 

Jardins flottants Niki de Saint Phalle, le long de la Seine, Paris 7e (75) (suite…)