Île-de-France

À propos de la région de l’Île-de-France

Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui

Voici venir le 4e week-end de septembre et avec lui, le désormais traditionnel rendez-vous d’automne de tous les amoureux des plantes et des jardins, la Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui, qui se déroulera les 25, 26 et 27 septembre 2009.


À l’image de la nature en cette saison, un seul mot d’ordre au Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard (91) : abondance.
Abondance dans le choix du thème de la fête, dans l’exceptionnelle gamme de végétaux présentée par les meilleurs pépiniéristes européens, dans la sélection d’objets liés à l’art de vivre au jardin, dans les multiples animations prévues et bien sûr…. Dans le somptueux potager fleuri du XVIIe siècle où fleurs, fruits et légumes rivalisent d’opulence. Nul doute que chacun repartira le cœur léger, des souvenirs pleins la tête et le panier chargé de merveilles.

Avec près de 20 000 espèces réparties en 1500 genres dans les zones tempérées du globe, les plantes de la famille des Astéracées seront le fil conducteur de cette nouvelle édition. Ce sont majoritairement des plantes herbacées, plus rarement des arbres, des arbustes ou des lianes. Leur point commun : des « fleurs » très caractéristiques qui sont en fait des capitules formées de fleurs en tubes en centre et en languettes sur le pourtour. Un grand nombre d’entre elles sont ornementales, certaines sont comestibles, d’autres encore ont des vertus médicinales ou insecticides. Bref, une palette d’utilisations particulièrement vaste que les visiteurs pourront découvrir tout au long de ces trois journées chez les nombreux pépiniéristes venus de toute l’Europe et au travers des animations proposées.

Conférences et signatures :

Vendredi 25 septembre 2009

11h : « Remèdes et recettes au thym » par Laurent Bourgeois de la Pépinière Arom’Antique.
Passionné de plantes aromatiques, Laurent Bourgeois en cultive plus de 300 variétés différentes dans sa pépinière, des plus communes aux plus rares, et continue inlassablement d’élargir sa collection. Il vous fera découvrir tous les mérites du thym au travers de 50 remèdes et recettes faciles à réaliser : dentifrice naturel, bain aromatique relaxant, soupe verte pour un soir d’été, chèvre au thym cumin… Dégustation de thé glacé au thym citron et signature de son livre à l’issue de la conférence (Éditions Rustica).

15h : « L’art des jardins romantiques et l’œuvre du Comte de Choulot » par Benoît de Choulot. Paysagiste spécialiste de la restauration des parcs anciens, Benoît de Choulot présentera la vie et l’œuvre de son ancêtre le Comte Paul de Choulot. Ce proche de Chateaubriand et de la Duchesse de Berry a marqué de son empreinte le XVIe siècle romantique en modelant plus de 280 parcs et jardins en France et à l’étranger.

Samedi 26 septembre 2009

11h : « Itinéraires d’un jardinier » par Pascal Cribier. Architecte paysagiste à la renommée internationale mais également jardinier, Pascal Cribier vous convie à une déambulation dans ses jardins où rien n’est laissé au hasard, passant d’une terrasse sur les toits de Paris à un lagon de Bora Bora, du jardin des Tuileries à un marais dans la forêt de Fontainebleau, d’un potager anglais à un ranch des Etats-Unis. Il proposera des pistes pour un jardin de demain, respectueux avant tout du vivant et des ressources de la nature. Signature de son livre à l’issue de la conférence (Editions Xavier Barral).

14h : « L’arboriculture fruitière : plantation, traitement, fertilisation » par les Croqueurs de Pomme. Les Croqueurs de Pommes, association nationale ayant pour objectif la sauvegarde des variétés fruitières régionales en voie de disparition, animera une conférence-débat sur le vaste sujet de l’arboriculture fruitière au cours de laquelle passionnés et amateurs pourront partager leur expérience et enrichir leurs connaissances.

15h : « Lombricompost pour tous » par Jean-Paul Collaert. Jean-Paul Collaert vous fera découvrir comment recycler utilement le tiers de votre poubelle grâce à un petit ver dénommé Eisenia. Idéal pour les jardiniers urbains qui ne peuvent pas mettre en place un compostage classique. Démonstration à l’appui avec sa propre « fabrique à vers », en fonctionnement depuis 2 ans. Signature de son livre à l’issue de la conférence (Editions de Terran).

Dimanche 27 septembre 2009

10h30 : « Le potager, de la graine à l’assiette » par Guylaine Goulfier. Guylaine Goulfier vous apprendra comment créer et entretenir un potager adapté à vos envies et à vos besoins, un moyen économique de consommer des légumes frais, à bonne maturité et toujours à portée de main et vous fera découvrir les meilleures façons de les cuisiner. Henri Marchal, professeur de cuisine à l’Ecole de Paris des Métiers de la Table, du Tourisme et de l’Hôtellerie, interprétera l’une d’entre elles devant vos yeux. Signature du livre à l’issue de la conférence (Vilmorin, Editions Horticolor).

15h : « le monde très vaste des Astéracées » par Pierre-François Rigaut de la Pépinière Or-ki-dée. Spécialiste des vivaces rares et de collection depuis plus de 20 ans, Pierre-François Rigaud en propose plus de 600 variétés au sein de sa pépinière. Il vous initiera aux nombreuses espèces composant la grande famille végétale des Astéracées.

Infos pratiques :
Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard, 91940 SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD.
De 10h à 18h, vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 septembre 2008.
Tarifs comprenant le droit d’entrée, les conférences, la visite du jardin, les services de la consigne et le transport des plantes jusqu’à la sortie. Parking gratuit.
Tarif normal : 11 €.
Tarif réduit : 8 € (Groupes de plus de 15 personnes, membres de Sociétés et d’Ecoles d’Horticulture, familles nombreuses).
Gratuit jusqu’à 10 ans.

Qui sera à Saint-Jean-de-Beauregard vendredi 25 septembre ? J’y serai toute la journée, à très bientôt peut-être…

Observez l’arrivée de l’automne grâce aux arbres

Natureparif, l’agence régionale pour la biodiversité en Ile-de-France, lance dès cet automne l’opération « Étonnant Automne » dont le principal objectif sera de mener une étude sur l’arrivée de l’automne en région parisienne.

Le cœur des villes connait des températures supérieures à celles observée à la campagne. Les scientifiques ont d’ailleurs constaté que l’arrivée du printemps est décalée entre milieux urbains et ruraux. Les activités humaines et la grande minéralisation de ce milieu urbain sont les principales explications. Aujourd’hui, Natureparif souhaite constater d’éventuelles disparités de températures pour la saison automnale.
« Étonnant automne » est une opération de science participative qui s’appuie sur les contributions du grand public francilien afin d’observer et de témoigner de l’apparition de phénomènes liés à l’automne. Chacun sera sollicité pour examiner 16 types d’arbres présents en région parisienne. Il s’agira d’indiquer en temps réel la situation sur la chute des feuilles et des fruits des arbres surveillés. Ces espèces d’arbres ont été choisies car elles sont communes et présentes sur l’ensemble du territoire francilien. Cette étude donnera des précieux renseignements pour connaitre l’ampleur, la chronologie et la répartition du processus d’arrivée de l’automne.
De nombreuses informations et illustrations rendront cet exercice très ludique. Un véritable guide pour l’observation a été élaboré pour accompagner la démarche de chacun, quelles que soient ses connaissances en botanique. En quelques clics, il sera très simple de rapporter le résultat de ses observations sur une carte interactive et d’assurer ainsi un suivi progressif de l’arrivée de l’automne.

Du 21 septembre au 30 novembre, rendez-vous sur www.natureparif.fr

, pour connaître tous les détails de l’opération, en savoir plus sur les arbres qui nous entourent et faire bénéficier la science de votre vigilance. Un jeu de données à grande échelle est indispensable pour mesurer ces phénomènes, qui permettront, à terme, de mieux connaitre l’arrivée de l’automne et de mieux comprendre les implications d’une élévation de température et ses conséquences sur la biodiversité en Ile-de-France.

Fête du Patrimoine Gourmand à Paris

Pour sa 7ème édition, la Fête du Patrimoine Gourmand s’invite à Paris. Organisé par le Centre Régional de Valorisation et d’Innovation Agricole et Alimentaire (CERVIA), le plus grand marché de produits franciliens fera redécouvrir à tous la grande richesse des terroirs de la région.

La Fête du Patrimoine Gourmand, le plus grand des marchés des terroirs d’Ile-de-France, connaît un succès non démenti depuis sa création en 2003. Se déroulant habituellement au Domaine de Villarceaux (Val-d’Oise), elle accueille chaque année, plus de 10 000 visiteurs, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

En cette année de 40ème anniversaire du déménagement des Halles de Paris à Rungis, cette manifestation se tiendra à Paris, pour que la capitale renoue avec ses producteurs, toujours bien présents dans les départements limitrophes. Ses métiers de bouche seront également présents pour montrer leur savoir-faire. Rendez-vous est donc donné les 19 et 20 septembre 2009, Place des vins de France (Paris 12ème).

Durant un week-end, vente, dégustations, rencontres, ateliers pédagogiques et animations se côtoieront aux abords de Bercy village. Pour cette première expérience parisienne, pas moins de 90 exposants sont attendus au cœur d’un quartier riche par son histoire et la densité de ses
commerces. Ils proposeront ainsi aux Parisiens, Franciliens ou autres visiteurs, une autre manière de faire leur marché, en redécouvrant les saveurs régionales.

Autrefois 1ère place mondiale de négoce en vins et spiritueux, le quartier des chais de Bercy a connu une activité économique ininterrompue jusqu’à la fin du 19ème siècle. Aujourd’hui
transformé et rénové, ce quartier dynamique retrouvera l’espace d’un week-end ses allures
d’antan avec ses étals et ses marchands. Producteurs et artisans feront ainsi la promotion
de leurs produits et de leur région : l’Ile-de-France.

Infos pratiques :
Place des vins de France, Paris 12ème (derrière Bercy-village).
Horaires : de 11 h à 18 h.
Entrée gratuite.

Accès :
En voiture : périphérique sortie porte de Bercy.
En métro : ligne 14, arrêt cour Saint Emilion ; ligne 6, arrêt Bercy puis traverser le jardin ;
En bus : ligne 87 (Champs de Mars – Porte de Reuilly), arrêt Bercy ; lignes 62 puis 64 (arrêt parc de Bercy).

Portes ouvertes au lycée horticole et paysager Saint-Antoine à Marcoussis

Les 19 et 20 septembre 2009, le jardin du lycée horticole et paysager Saint-Antoine ouvre ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, en partenariat avec l’association historique de Marcoussis. Au programme, exposition autour de l’histoire du château de Montagu et découverte des jardins conçus par les jeunes en formation à la Fondation d’Auteuil.

Ouverture du site au public :
Samedi 19 et dimanche 20 septembre,
de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h.
Visite gratuite du château de Montagu,
du parc romantique et des jardins contemporains
Magnifique collection de dahlias en fleurs,
Plantes en vente sur place.

Un jardin œuvre d’art…
Dans le parc du lycée Saint-Antoine, les ruines d’un château fort dorment entourées de douves. Depuis 5 ans, ces douves ont été aménagées par les jeunes avec leurs professeurs, en suivant les conseils de l’architecte paysager Régis Juvigny. Le jardin contemporain ainsi créé est inspiré des jardins du Moyen-Age, tenant compte de la circulation des eaux de la Sallemouille au cœur du site.

… dans un site historique
Du château de Montagu, bâti au XVème siècle, seuls restent aujourd’hui l’arasement des remparts et la tour des oubliettes, entretenues par l’association historique de Marcoussis. À l’occasion des Journées du Patrimoine, elle propose de découvrir l’histoire du château de Montagu à travers une exposition et la visite guidée des caves du monastère et de l’église. Le château, classé à l’inventaire des monuments historiques, offre un cadre riche d’histoire pour inspirer les élèves.

Une forte implication des jeunes
Accueillant chaque année un public de plus en plus nombreux, les portes ouvertes des jardins du lycée horticole Saint-Antoine (Rendez-vous aux jardins, Journées du Patrimoine) permettent de valoriser le travail des jeunes et leur formation professionnelle, ainsi que leur créativité et l’importance du patrimoine.

Grandir en confiance
Établissement de la Fondation d’Auteuil, le lycée horticole et paysager Saint-Antoine propose à des jeunes de tous horizons de construire leur avenir en se formant à un métier en lien avec
l’environnement, le paysage, l’horticulture, la fleuristerie, en formation initiale ou en apprentissage. Il accueille plus de 140 élèves en 4ème-3ème enseignement agricole, CAPA et BAC Professionnel travaux paysagers ou productions horticoles, CAP Fleuriste. Ces formations font partie des 64 formations professionnelles dispensées dans 12 filières par la Fondation d’Auteuil. Chaque jeune accueilli bénéficie d’un parcours personnalisé pour développer son savoir être et son savoir-faire dans le domaine professionnel de son choix. Aujourd’hui, la Fondation d’Auteuil accueille, éduque, forme et insère plus de 10 000 garçons et filles en France au sein de ses établissements d’accueil et de formation. En difficulté scolaire, sociale, familiale ou affective, ces jeunes peuvent être confiés par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance ou par leur famille, que la Fondation d’Auteuil accompagne également dans leur rôle éducatif.

L’automne au Jardin de Campagne (95)

Nathalie Becq vous invite…

La collection de Sedum est à l’honneur cette année !

Fleurs de l’amande au rouge framboise,
Feuillages du vert tendre au brun chocolat presque noir,
Ce sont les dromadaires incontournables des jardins d’été et d’automne !

Tous les samedis
jusqu’au 24 octobre ,
au JARDIN de CAMPAGNE
à Grisy-les-Plâtres

de 10 h à 18 h

Les fleurs d’automne sont un des trésors du jardin. Avec elles, fini le jardin trop vert au retour des vacances ! De l’été aux gelées ces vivaces très rustiques nous enchantent par la diversité et le raffinement de leurs teintes. Découvrez toutes les variétés d’anémones qui se mêlent aux sedums, aux graminées et aux asters en un deuxième printemps !


Le Jardin de Campagne,
Nathalie Becq,
13, rue de Butel,
95810 Grisy-les-Plâtres.
Tél. : 01 34 66 62 87.

Jardinage au naturel à Ermont (95)

Dans le cadre des actions mises en place par la Municipalité pour la préservation et le développement de la biodiversité en ville à partir de la fin du mois de septembre, un cycle d’ateliers de jardinage au naturel est proposé en partenariat avec la MJC d’Ermont.

Avec la création en 2008 d’un service dédié au Développement Durable, la ville d’Ermont a organisé plusieurs évènements autour de la biodiversité. En mai dernier, la fête du développement durable, mise en place par les différents services de la Municipalité (Politique de la Ville, Action Éducative, Action Culturelle, Développement Durable, Jeunesse et Sports), en partenariat avec la Maison des Jeunes et de la Culture et le Club des Espérances, a sensibilisé chacun à la biodiversité à travers différents temps-forts : expositions, table-ronde, animations pédagogiques pour les enfants…
Dans un souci d’exemplarité, le Service municipal des Espaces verts n’utilise plus de produits chimiques de synthèse et pratique depuis plusieurs mois la lutte biologique intégrée, système choisi pour protéger tant la biodiversité que les agents de la commune. De même, les trois stands de la ville (sur le compostage, le comptage des espèces et le jardinage naturel) lors du marché horticole 2009, la diffusion d’un guide de jardinage au naturel, en partenariat avec les Amis de la
Terre, ainsi que le concours Jardinons au naturel !, créé cette année, encouragent les pratiques écologiques de jardinage auprès de tous les Ermontois.
En initiant ce type de démarche, la ville d’Ermont répond au contexte législatif à venir. En effet, le projet de loi « Grenelle 2 » prévoit la création de deux outils pour enrayer la perte de la biodiversité. Ainsi, les collectivités seront les premiers acteurs à les mettre en place. Enfin, l’ensemble des actions menées par la Municipalité pour la préservation de l’environnement s’inscrivent dans une volonté plus globale de développement durable du territoire ; cette dernière se concrétisera à travers l’élaboration de l’Agenda 21 d’Ermont. Il s’agira d’un véritable cadre de référence pour inventer et construire ensemble de meilleures conditions de vie pour le présent et les générations futures.

Des ateliers de jardinage au naturel :
Les conférences-ateliers de Monsieur Turcaud, jardinier passionné (jardinier à la ville de Paris et professeur à l’Ecole Du Breuil, établissement d’enseignement horticole et de cursus d’aménagement paysager à Paris), se déroulent en deux temps : une partie théorique et une partie pratique qui repose sur des sorties sur le terrain. Voici les différents thèmes proposés lors de ce cycle d’ateliers de jardinage au naturel, qui se déroulera
d’octobre 2009 à avril 2010 :
– Identifier, augmenter, utiliser et observer la biodiversité en milieu urbain.
– Programmer les travaux au jardin pour le 1er semestre et réussir son compost.
– Préserver la biodiversité dans les vignes et déguster les vins issus de l’agriculture biologique.
– Programmer les travaux au jardin pour le 2nd semestre 2010 et comment économiser l’eau ?

La partie pratique concernera la culture de légumes et herbes au balcon :
– Mieux accueillir la biodiversité au jardin, accompagné d’une sortie dans un jardin pédagogique.

Informations :
Service Développement Durable, Mairie d’Ermont,
100, rue Louis Savoie, BP 40083,
95123 Ermont Cedex.
Tél. : 01 30 72 38 52.