Saxifraga fortunei ‘Akiba’

/, plante vivace/Saxifraga fortunei ‘Akiba’

Saxifraga fortunei ‘Akiba’

Saxifraga fortunei 'Akiba', plante vivace, pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes de Chantilly
Les éditions d’automne des fêtes des plantes sont l’occasion de découvrir et d’admirer les nombreuses variétés de saxifrages japonais aux fleurs d’une incroyable délicatesse et originalité. Cette variété à fleurs rouges présentée lors des Journées des Plantes de Chantilly est un véritable petit bijou.

Saxifraga fortunei 'Akiba', plante vivace, pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes de ChantillyLe rouge intense des pétales tranche avec les fines étamines rayonnantes et le gros pistil jaune central.

Saxifraga fortunei 'Akiba', plante vivace, pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes de ChantillyCe saxifrage à floraison automnale est parfait pour un balcon ou un rebord de fenêtre ombragés. Les dimensions relativement réduite de cette petite plante vivace en font une plante idéale pour la culture en pot. Attention, on tombe vite dans la collectionnite !

Saxifraga fortunei 'Akiba', plante vivace, pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes de ChantillyN’ayant pas encore résolu complètement les attaques d’otiorhynques, je me suis retenu et je ne suis pas reparti avec cette beauté végétale. Mais ce n’est que partie remise !

Saxifraga fortunei 'Akiba', plante vivace, pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Journées des Plantes de ChantillyCe Saxifraga fortunei ‘Akiba’ était présenté par la pépinière Sandrine et Thierry Delabroye.

By |2017-10-15T22:14:31+00:00octobre 16th, 2017|fleur, plante vivace|10 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

10 Comments

  1. @nnie 54 17 octobre 2017 at 16 h 39 min

    Oups, originales
    @.

  2. @nnie 54 17 octobre 2017 at 16 h 38 min

    Des fleurettes très originale
    @.

  3. jpp 17 octobre 2017 at 11 h 58 min

    Merci Alain. Dans mon cas, bien qu’en sol bien drainé, les arrosages répétés pourraient être également une cause car je croyais bien faire en les noyant. Le plus dur va être de faire passer la consigne à mes jardiniers/jardinières car ils adorent arroser!

  4. Alain Delavie 17 octobre 2017 at 6 h 41 min

    il faut un sol bien drainé et des arrosages sans excès. L’humidité en excès fait vite pourrir les racines de ces belles plantes.

  5. Alain Delavie 17 octobre 2017 at 6 h 39 min

    En effet, ces bestioles adorent les saxifrages et ont vite fait de réduire un pied à néant. Il faut traiter et retraiter avec les nématodes. Je vais essayer un traitement au purin d’ail appliqué par Thierry Delabroye pour éliminer les pucerons mais qui semblerait avoir un effet aussi sur les otiorhynques.

  6. jpp 16 octobre 2017 at 21 h 47 min

    bacillus thuringiensis !

  7. Chasseriau Michèle 16 octobre 2017 at 20 h 19 min

    Les fleurs sont superbes. J’aime beaucoup les saxifrages eux m’aiment moins pourtant j’ai tout ce qui leur faut pour qu’ils soient bien alors pourquoi!

  8. Josette 16 octobre 2017 at 11 h 51 min

    Belle plante. Elle en impose avec ce rose/rouge lumineux.

    Pour ce qui est des otiorhynques je suppose que ce sont ces infâmes bestioles qui me perforent mes belles feuilles de lierre panaché ; je rage !

  9. jpp 16 octobre 2017 at 11 h 26 min

    Je m’en doutais : encore Delabroye qui a une très belle collection de saxifrages. Les saxifrages ont tendance à disparaître à Saint-serge : là-aussi une histoire d’otiorhynques ?

  10. mamiefanfan 16 octobre 2017 at 10 h 50 min

    « petit bijou » est bien trouvé pour cette superbe plante !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui