Plans topographiques des parcs et jardins des Hauts-de-Seine mis en ligne

Logo du Conseil général des Hauts-de-SeineLe Conseil général des Hauts-de-Seine vient de mettre en ligne 48 nouveaux jeux de données géographiques et tabulaires. Cette série de mises en ligne porte à 108 le nombre total de jeux de données hébergés sur la plateforme Open Data Hauts-de-Seine. Cela représente plus de 200 nouveaux fichiers de données répartis dans 12 thématiques et proposés dans plusieurs formats ouverts (CSV, SHAPE, KML, DXF, WMS… ) et sous forme d’API. De nouvelles thématiques ont été créées dans tous les domaines de compétences départementales, dont économie/emploi, culture et éducation/jeunesse.

Parmi les nouveaux jeux de données mis en ligne : l’inventaire de la flore sur le territoire des Hauts-de-Seine et les plans topographiques des parcs et jardins des Hauts-de-Seine. D’une grande précision et d’une grande exploitabilité, ils sont amenés à être utilisés par de nombreux partenaires pour les travaux d’aménagement ou plus simplement pour se repérer dans les parcs et jardins. Les 630 hectares espaces verts du Département accueillent chaque année plus de 10 millions de visiteurs.

Dans le respect des critères de qualité promus par le mouvement d’ouverture des données Open Data, le Département a également réactualisé les jeux de données déjà mis en ligne et les a complétés. L’objectif est de continuer à répondre aux besoins des internautes. Au-delà des métadonnées nécessaires à l’exploitation des fichiers, la plateforme Open Data Hauts-de-Seine propose un descriptif présentant le contexte dans lequel chaque jeu de données a été produit. Cette approche pédagogique permet une meilleure compréhension des informations mises à disposition et favorise leur réutilisation.

Depuis le lancement de la plateforme en janvier 2013, 28330 visiteurs se sont connectés sur opendata.hauts-de-seine.net pour un total de 104 031 pages vues.

L’ouverture des données (Open Data) est un mouvement mondial prônant le libre accès aux informations publiques. Il consiste à publier des données valides, anonymes, librement accessibles, non sensibles et exploitables. Indirectement, l’Open Data est un facteur de transformation de l’organisation. Il permet de faire émerger de nouveaux modes de communication et de travail transverses. Au sein du Conseil général, l’adhésion des agents a été déterminante. Elle a permis de pérenniser les processus de traitement et de mise à jour des données publiques de la collectivité. Dans un souci de transparence et de sensibilisation, la plateforme Open Data Hauts-de-Seine propose, outre les métadonnées nécessaires à l’exploitation des fichiers, un descriptif présentant le contexte dans lequel chaque jeu de données a été produit. Cette approche pédagogique permet une meilleure compréhension des informations mises à disposition et optimise leur réutilisation.

opendata.hauts-de-seine.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez