Le conseil général des Hauts-de-Seine vous invite à fêter les 50 ans du département

Affiche des 50 ans du département des Hauts-de-Seine
À l’occasion du 50e anniversaire du Département, le Conseil général propose des animations gratuites les 4, 5 et 6 juillet : des activités familiales à l’heure du pique-nique, des baptêmes de poneys, des randonnées, une exposition de photo en plein air « Les Hauts-de-Seine : 50 ans en images », des concerts de jazz à La Défense avec notamment Wax Tailor & The Phonovisions Symphonic Orchestra, des jeux pour gagner des balades sur la Seine et des visites d’expositions dans les musées départementaux (Albert-Kahn, musée et jardin à Boulogne-Billancourt, Domaine départemental de Sceaux, Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups – Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry)…

Parc de la Vallée-aux-Loups en automne, Hauts-de-Seine
Les parcs départementaux des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne/Gennevilliers, de l’Île Saint Germain à Issy-les-Moulineaux et du Haras de Jardy à Marnes-la-Coquette, le Domaine départemental de Sceaux, le parc nautique départemental de l’Île de Monsieur à Sèvres, l’Île Seguin et La Défense se mettent aux couleurs de ce 50e anniversaire.

Perspective sur l'Octogone dans le parc de Sceaux, Hauts-de-Seine, 22 avril 2012, photo Alain Delavie
Pour les 50 ans du département, le Conseil général lance 50ans.hauts-de-seine.net
Ce site rappelle les grandes compétences du Département et invite à revivre ce demi-siècle à travers une frise chronologique exposant les grandes dates qui ont marqué l’institution et le département. Des
parcours historiques seront également proposés sur la carte du département pour (re)découvrir les lieux emblématiques des Hauts-de-Seine. Le site présente l’agenda des festivités du week-end anniversaire
et propose aux internautes de partager leurs photos, peintures, dessins pour donner leur vision des Hauts-de-Seine dans le cadre de l’opération « Votre regard sur les Hauts-de-Seine ». Les images seront exposées aux abords de l’Hôtel du Département à Nanterre.
Les grandes dates du département des Hauts-de-Seine
  • 10 juillet 1964 : création du département des Hauts-de-Seine,
  • 15 février 1965 : Nanterre est désignée chef-lieu du département,
  • 30 décembre 1966 : création de l’arrondissement d’Antony,
  • 20 juillet 1967 : création de 40 cantons dans le département,
  • 24 septembre-1er octobre 1967 : premières élections cantonales,
  • 4 octobre 1967 : première réunion du Conseil général,
  • 1972 : ouverture au public de la nouvelle préfecture,
  • 27 décembre 1972 : création de l’arrondissement de Boulogne-Billancourt,
  • 24 décembre 1984 : création de cinq cantons portant à 45 sièges la composition du Conseil général.
Retrouvez tout le programme et l’histoire du département sur 50ans.hauts-de-seine.net

Les animations dans les parcs départementaux des Hauts-de-Seine
Un village « 50 ans » sera installé dans les parcs départementaux des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne / Gennevilliers, de l’Île Saint Germain à Issy-les-Moulineaux, du Haras de Jardy à Marnes-la-Coquette, et au Domaine départemental de Sceaux. Les visiteurs sont invités au « village 50 ans » pour participer à des animations et mieux comprendre les compétences et les actions du Département à travers un quiz.
Dimanche 6 juillet à partir de 11h
Parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne/Gennevilliers
Rendez-vous : zone des Tilliers.
Dès 11h : ouverture du « village 50 ans ».
Le grand public est invité à pique-niquer sur la pelouse dans la zone des Tilliers et à (re)découvrir l’exposition de photographies « Les Hauts-de-Seine : 50 ans en images ».
À partir de 14h, animations en accès libre :
  • Visites de la ferme pédagogique
  • Ateliers pansage et baptêmes poney (inscriptions sur place)
  • Jeux d’adresses, foot, trampoline, ateliers initiations sculptures de ballons, ateliers initiation graff / street-art
  • Départ du petit train des Chanteraines à la ferme avec arrêt dans une gare éphémèrebaptisée pour l’occasion « 50 ans du Département »
  • À 14h30 et à 16h : promenade-dessin, sur les éléments du paysage, de la flore et des petits animaux de jardins (durée : 1h45). Lors d’une promenade commentée, le public peut s’essayer au dessin et profiter des conseils avisés de l’animateur et saisir sur papier les éléments du paysage, la flore, les petits animaux… (inscriptions sur place)
  • À 14h30 : départ de la randonnée depuis le village « 50 ans » (5,5 km parcourant le parc des Chanteraines). Points d’intérêts : Les Tilliers ; la Garenne et ses espaces champêtres ; l’extension des Chanteraines, les Mariniers ; les Fiancés ; les Hautes Bornes.
Inscription conseillée sur www.hauts-de-seine.net ou au tél. : 01 47 29 41 67.
Parc de l’île-Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux
Rendez-vous : grande pelouse.
Dès 11h : ouverture du « village 50 ans ».
Le grand public est invité à pique-niquer sur la grande pelouse. À partir de 14h (animations en accès libre) :
  • Château gonflable pour enfants
  • Ateliers initiations sculptures de ballons
  • Ateliers pansage et balades en poney
  • Atelier magie
  • Espace enfants 3/8 ans : chamboule tout, piscine à balles, combats de sumos, ballons sauteurs
Haras de Jardy à Marnes-la-Coquette
Rendez-vous : pelouse autour de la carrière de détente.
Au golf :
  • À partir de 9h : tournoi de golf des « 50 ans ».
  • À partir de 14h: initiations au golf sur le practice (pour adultes et enfants – inscriptions et informations sur place).
Au centre équestre
À partir de 11h : ouverture du « village 50 ans ».
Le grand public est invité à pique-niquer sur la pelouse autour du rond-point près de la carrière de détente. À partir de 14h (animations en libre accès) :
  • Ateliers pansage et balades poney dans l’allée d’honneur (inscriptions sur place)
  • Jeu de piste sur le site de Jardy (inscriptions sur place)
  • Château gonflable pour enfants
  • Ateliers initiations sculptures de ballons
  • Atelier maquillage/tatouage pour enfants.
Parc départemental de Sceaux
Rendez-vous : pelouse et esplanade du gladiateur Borghèse.
Dès 11h : ouverture du « village 50 ans ».
Le grand public est invité à pique-niquer en musique sur la pelouse Borghèse, à droite du château et face aux parterres de broderies, conçus à l’origine par André Le Nôtre et réintroduits en 2013 par le Conseil général. Les visiteurs pourront (re)découvrir l’exposition de photographies « Les Hauts-de-Seine : 50 ans en images ». À partir de 14h (animations en libre accès) :
  • Ateliers Lego pour enfants
  • Tournois de pétanque
Animations sur inscription :
  • À 11h30 et à 15h : visites du Musée départemental du Domaine de Sceaux (durée : 1h15).
  • Visite des collections permanentes du Musée départemental (inscriptions sur place).
  • Visite de l’exposition « A bicyclette : Collections Robert Grandseigne et Emmanuel Déhan » aux Ecuries. Cette présentation retrace la vaste épopée du vélo, de ses origines jusqu’à nos jours.
  • À 14h30 : Départ de la randonnée « Balade de Robinson » (7,7 km). Points d’intérêts : la perspective du château de Sceaux ; le parc boisé du Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups ; la propriété de Chateaubriand ; l’Arboretum de la Vallée-aux-Loups.
    Inscription recommandée sur www.hauts-de-seine.net ou au tél. : 01 47 29 41 67.
  • À 15h et à 16h30 : visites guidées « Le génie de Le Nôtre à Sceaux » (durée : 1h30). Visites avec un conférencier du patrimoine historique et végétal conçu par André Le Nôtre. Cette visite est consacrée aux perspectives (Plaine des 4 statues), aux parterres de broderies et de buis réintroduits en 2013, aux Cascades…

Les parcs départementaux

Le parc départemental des Chanteraines (labellisé Eve®)

Au milieu d’une zone fortement urbanisée, ce parc s’étend sur 82 hectares de Gennevilliers à la promenade des Mariniers à Villeneuve-la-Garenne, qui court le long de la Seine.
Les visiteurs peuvent y cheminer au gré de leurs envies ou emprunter le petit train touristique. Bois, pelouses, vallonnements et bosquets jalonnent le paysage en perpétuel changement. Dans le parc, l’eau coule sous toutes formes, du lac avec ses abris ornithologiques aux aires de jeux d’eau, de l’étang à la Seine. Des sentiers pédestres sinueux, longés d’alignements de pins, de bouleaux ou de platanes, accueillent les pas des flâneurs ou les foulées des coureurs. Dans le secteur des Fiancés, le jardin « ombre et lumière » (nom donné à l’ancien « jardin des fleurs » depuis son réaménagement) associe avec harmonie le végétal et le minéral, tout en respectant les particularités naturelles du site. Fougères, camélias et plantes vivaces tapissent les zones d’ombre alors que dans les zones de lumière, des plantes résistantes à la sécheresse, comme la verveine ou la lavatère permettent de diminuer l’arrosage. Le jardin, le potager de la ferme, les cours de jardinage ainsi que les visites guidées renforcent l’attractivité du parc pour les familles et les amoureux de la nature.
Parc départemental des Chanteraines, 46, avenue Georges-Pompidou à Villeneuve-la-Garenne.
Ouverture du parc : Avril à août : 7h ; Mars et Septembre : 7h30 ; Octobre à Février : 8h ;
Fermeture du parc : Mai/Juin/juillet : 21h ; Avril et Août : 20h30 ; Septembre : 20h ; Mars et Octobre : 19h ; Février : 18h ; Novembre à Janvier : 17h.
Ouverture de la Ferme : du mardi au dimanche de 9h à 18h (jusqu’à 17h d’Octobre à Mars)
En voiture : Autoroute A86 sortie Villeneuve-la-Garenne ; En bus : station parc des Chanteraines, lignes 137, 138, 166, 178, 261, 278 et 378 ; SNCF : Gare de Saint-Denis et RER-C : gare de Gennevilliers ; Tramway T1 : Parc des Chanteraines, gare de Gennevilliers.
Le parc départemental de l’Ile Saint-Germain (labellisé Eve®)
Sur 20 hectares, la nature s’exprime ici avec diversité. Le parc de l’île Saint-Germain, fortement lié à l’histoire, résulte d’une victoire de l’environnement contre l’urbanisation et l’industrialisation sauvages. Ce site illustre le concept même de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine, qui est né d’une volonté du Département d’allier la nature et la culture dans le plus strict respect de l’une et de l’autre. Huit hectares sont consacrés notamment à la végétation en toute liberté dans les « Jardins imprévus ». Les « jardins clos » offrent au regard des massifs floraux figuratifs et des plantes rustiques. Puis on arrive au jardin des
plantes messicoles, visibles depuis différents patios au détour d’une allée périphérique ombragée. Juste à côté, le promeneur redécouvre nielle, coquelicot, bleuet à l’espace messicole. Il présente un échantillonnage des plantes qui accompagnent les cultures de céréales. D’autres jardins se découvrent au fil de la balade. Le jardin de lavandes, le jardin des découvertes avec ses cultures potagères, fruitières et
aromatiques biologiques. En septembre, les travaux d’agrandissement du parc débuteront (un hectare supplémentaire). Un jardin des graminées verra le jour.
Le parc constitue également un lieu de culture. Il est dominé par « la Tour aux Figures » de Jean Dubuffet, haute de 24 mètres (classée Monument historique). Aveugle, l’édifice recèle un escalier qui offre une promenade dans un jardin imaginaire. Il flotte comme un parfum de vacances dans ce parc. Un paysage changeant qui ferait presque oublier la ville.
Parc départemental de l’Ile Saint-Germain, 170, quai de Stalingrad à Issy-les-Moulineaux.
Ouverture du parc : avril à août : 7h ; Mars et Septembre : 7h30 ; Octobre à Février : 8h ;
Fermeture du parc : Mai/Juin/juillet : 21h ; Avril et Août : 20h30 ; Septembre : 20h ; Mars et Octobre : 19h ; Février : 18h ; Novembre à Janvier : 17h.
En voiture: RD7; Par le RER C: station Issy-Val-de-Seine; Tramway T2 : station Les Moulineaux, Jacques-Henri-Lartigue ou Issy-Val-de-Seine. En Bus: 39, 123, 126, 189, 289, 389.
Avec ses 75 hectares boisés et ses écuries centenaires, le Haras de Jardy est un parc départemental ouvert à tous au cœur de la Forêt de Fausses-Reposes. Outre la promenade, on peut y pratiquer l’équitation, le tennis et le golf. Il est aussi bien un lieu de détente, de promenade et de rencontre que de sports de haute compétition et de loisirs accessible à tous. Avec 3 000 cavaliers et 200 chevaux et poneys, cet espace verdoyant situé à Marnes-la-Coquette, abrite le premier centre équestre de France. Le Conseil général l’a doté de quatre manèges (dont un mobile) et de trois carrières dont l’une des plus grandes d’Europe.
Les efforts constants du Conseil général ont abouti à transformer le site remarquable, propriété du Département, en un lieu incontournable des activités équestres nationales et internationales dans les trois disciplines olympiques, tout en préservant le site dans son authenticité. Situé à 10 minutes de Paris, le domaine départemental du Haras de Jardy est la vitrine du Département en matière de sport équestre.
De nombreuses compétitions y sont organisées chaque année. Le complexe sportif est accessible à tous, sans droit d’entrée ni cotisation. Le parc départemental est également un lieu de promenade très apprécié des habitants des Hauts-de-Seine.
Parc départemental du Haras de Jardy, boulevard de Jardy à Marnes-la-Coquette.
Ouverture en semaine de 7h à 23h (21h le week-end).
En voiture: autoroute A13, sortie Versailles-Vaucresson (sortie 5 Vers ailles, Vaucresson, Garches), A86 Rueil-Malmaison/Vaucresson. En bus : ligne Phébus.


Le Domaine départemental de Sceaux (labellisé Eve®)
Lieu historique, le Domaine départemental de Sceaux garde l’empreinte de Jean-Baptiste Colbert et d’André Le Nôtre. Que l’on aime flâner, marcher, courir, découvrir, le parc départemental de Sceaux peut satisfaire toutes les formes de détente. Avec ses 180 hectares, par sa composition, son relief, ses nombreux bassins, la diversité de ses boisements et un tracé rigoureux, le parc offre de multiples perspectives.
Il symbolise le jardin classique du 17e siècle. Le sentier de randonnée PR26 traverse le Parc départemental de Sceaux et se prolonge au-delà du Domaine vers Bourg-la-Reine et la Bièvre. Le Parc départemental de Sceaux accueille les marcheurs mais aussi les joggeurs. Le parc leur dédie un parcours sportif de trois kilomètres. Quant aux pêcheurs et amateurs de modèles réduits téléguidés, ils sont conviés sur le Grand
Canal. Côté spectacle, toute l’année (les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés), les cascades restaurées, en 1992, avec leurs mascarons exécutés par Rodin, font l’admiration des visiteurs. En 2013, le Conseil général des Hauts-de-Seine a célébré le 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700) avec la restauration des parterres de broderies et de buis (4 hectares réaménagés), une exposition, des conférences, spectacles musicaux, visites guidées, journées d’études destinées aux professionnels…
Ouverture du parc : Avril à Août: 7h ; Mars et Septembre : 7h30 ; Octobre à Février : 8h ;
Fermeture du parc : Juin et Juillet : 22h ; Mai : 21h30 ; Avril et Août : 21h ; Septembre : 20h30 ; Mars et Octobre : 19h ; Février : 18h ; Novembre à Janvier : 17h.
En voiture : 20 mn de la porte d’Orléans, RD920, ou A86 sortie : Antony parking sur l’esplanade ; En bus : lignes n° 192 et 197, arrêt : parc de Sceaux ; Par le RER B : stations de Bourg-la-Reine, Croix de

Berny ou Parc de Sceaux.

Randonnées Hauts-de-Seine
Vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 juillet, 5 promenades commentées de 8 km maximum.
Le Conseil général propose de participer en famille ou entre amis à cinq randonnées commentées pour découvrir ou redécouvrir les grands projets du Département.
Vendredi 4 juillet à 14h30 : « Les bords de Seine en bateau, de Sèvres à Asnières »
Villes des bords de Seine – 2h30 environ – Trajet piéton et bateau.
Départ devant la station T2 « Musée de Sèvres ». Points d’intérêts : Rénovation de l’échangeur de la manufacture de Sèvres ; Commentaires, pendant le trajet en bateau, des différents lieux remarquables (parc de Saint-Cloud, rives de Boulogne-Billancourt, Cité musicale départementale de l’Île-Seguin, parc du Château à Suresnes, l’écluse de Suresnes, l’île de Puteaux, le quartier de La Défense, l’île de la Jatte, les quais rénovés de Courbevoie, le Cimetière des animaux à Asnières, etc).
Samedi 5 juillet à 14h30 : Balade « Boulogne-Billancourt/Saint-Cloud »
Boulogne-Billancourt et Saint-Cloud – 7 km.
Départ/Arrivée : Station du Tramway T2 : « Parc de Saint-Cloud ». Points d’intérêts : La rénovation d’Albert Kahn, musée et jardin départementaux ; le Jardin Anna Jacquin ; le parc Edmond Rosthchild ; la passerelle de l’Avre ; le jardin des Tourneroches ; le talus du tramway T2 (Espace Naturel Sensible).
Samedi 5 juillet à 14h30 : Balade « Garches-Marnes-la-Coquette »
Garches et Marnes-la-Coquette – 6 km.
Départ devant la gare SNCF Transilien L : « Garches-Marnes-la-Coquette ». Points d’intérêts : La ferme pédagogique du Piqueur ; l’étang de Villeneuve ; les continuités écologiques ; les étangs de la Marche ; la liaison verte Garches-Vaucresson ; les abords de l’hôpital Raymond Poincaré ; le parc Davaine.
Dimanche 6 juillet à 14h30 : « Balade de Robinson »
Sceaux et Châtenay-Malabry – 7,7 km.
Départ dans le Domaine départemental de Sceaux – Pelouse du gladiateur Borghese, village festif des 50 ans du Département. Points d’intérêts : la perspective du château du Domaine départemental de Sceaux ; le parc boisé et l’Arboretum du Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups ; la propriété de Chateaubriand…
Dimanche 6 juillet à 14h30 : « Tout le parc des Chanteraines »
Villeneuve-la-Garenne et Gennevilliers – 5,5 km.
Départ dans le parc départemental des Chanteraines – Les Tilliers, village festif des 50 ans du Département. Points d’intérêts : La Garenne, les Louvresses et les Vallons de la Seine, l’étang des Hautes
Bornes, les oiseaux du lac Tilliers…
Inscription obligatoire (dans la limite des places disponibles) : www.hauts-de-seine.net ou au tél. : 01 47 29 41 67.
« Les Hauts-de-Seine de 1964 à 1987 : naissance d’un département »
Une nouvelle exposition virtuelle en ligne dès à présent sur archives.hauts-de-seine.net
À l’occasion du 50e anniversaire du Département, le Conseil général met en ligne une nouvelle exposition virtuelle « Les Hauts-de-Seine de 1964 à 1987 : naissance d’un département », sur le site Internet des
Cette exposition retrace l’Histoire de la création des départements et du département des Hauts-de-Seine à travers 9 dossiers : « La révolution française », « Jusqu’en 1964 », « La réforme territoriale de 1964 », « Le projet Malraux », « La Préfecture provisoire », « La Préfecture définitive », « Les premières élections cantonales », « Mise en place des institutions départementales » et « Décentralisation et construction de l’Hôtel du Département ».
Parmi les documents présentés : des cartes des anciens départements de la Seine et de la Seine-et-Oise, des plans et des maquettes de la cité administrative, des photographies du chantier de la construction de la Préfecture provisoire et de la Préfecture définitive, des photographies et des plans de l’Hôtel du Département, le carton d’invitation à l’inauguration de l’Hôtel du Département le 20 juin 1987…
Dans le prolongement de l’exposition virtuelle « Les Hauts-de-Seine de 1964 à 1987 : naissance d’un département », le Conseil général présentera à partir du 7 juillet aux Archives départementales à Nanterre des photographies, documents, plans, cartes, affiches des premières élections cantonales, délibérations…
Créées le 1er octobre 1968, les Archives départementales des Hauts-de-Seine font partie des compétences légales du Département en matière culturelle. Elles ont pour principales missions la collecte, le classement, la conservation et la valorisation des archives produites dans le ressort du Département.
Archives départementales des Hauts-de-Seine, 137 avenue Joliot-Curie, 92000 Nanterre.
Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 17h.
Tél. : 01 41 37 11 02.
Votre regard sur les Hauts-de-Seine
Projet participatif sur 50ans.hauts-de-seine.net
Dans le cadre de l’opération « Votre regard sur les Hauts-de-Seine », le Conseil général invite les internautes à poster sur 50ans.hauts-de-seine.net une image, un dessin, une photo représentant leur regard
sur le département (une rue, un parc, une gare…).
L’attachement d’une personne à un territoire se manifeste sous différentes formes. Il peut être lié aux souvenirs d’enfance, à une rencontre, aux spécificités naturelles, aux aménagements urbains…
Les internautes pourront également naviguer au gré des images mises en ligne pour (re)découvrir d’autres facettes du département. Les images seront exposées aux abords de l’Hôtel du Département à Nanterre.
Historique du département des Hauts-de-Seine
La création des Hauts-de-Seine date de la loi du 10 juillet 1964 « portant réorganisation de la région parisienne ». Le Conseil général va fêter cet anniversaire en mettant en avant les grandes compétences départementales qui ont beaucoup évolué en 50 ans. Créés en 1790 au lendemain de la Révolution française, les départements – 83 à l’époque – correspondent à un découpage géographique du territoire. La loi du 10 août 1871 pose le principe de l’élection au suffrage universel du Conseil général, avec un conseiller par canton, élu pour 6 ans. C’est alors le préfet qui détient le pouvoir exécutif du Département.
1964, la création des départements d’Ile-de-France
C’est la loi du 10 juillet 1964 « portant réorganisation de la région parisienne » qui donne naissance aux départements d’Ile-de-France dont celui des Hauts-de-Seine. La région parisienne, devenue trop lourde à gérer, est alors redécoupée. La mise en place des institutions, des hommes et des bâtiments débute avec la loi de 1964, se poursuit en 1968 avec le début du fonctionnement des nouvelles institutions, et s’achève avec l’inauguration de la préfecture actuelle en janvier 1973.
1967, le premier président du Conseil général
En 1967, le Conseil général des Hauts-de-Seine tient sa première assemblée et élit son premier président, Pierre Lagravère.
1982, les premières lois de décentralisation
En 1982, les premières lois de décentralisation font des départements des collectivités territoriales de plein exercice, avec un contrôle a posteriori des décisions par le préfet. Outre ses compétences obligatoires – solidarité, voirie, collèges, assainissement, parcs… – que lui confère l’État, chaque institution départementale développe des actions spécifiques. Cinq nouveaux cantons sont créés le 24 décembre 1984 portant
à 45 sièges la composition du Conseil général. Avec la décentralisation, le Département se dote d’une fonction publique territoriale et d’un siège administratif : l’Hôtel du Département. Situé à Nanterre, il est inauguré en 1987.

2004, la 2e vague de décentralisation
La loi constitutionnelle du 28 mars 2003 instaure la réforme constitutionnelle relative à l’organisation décentralisée de la République. Elle consacre notamment l’autonomie financière des collectivités. Le 13 août 2004, la loi relative aux libertés et responsabilités locales organise de nouveaux transferts de compétences de l’Etat aux collectivités locales, notamment dans les secteurs suivants :

  • l’action sociale : les départements se voient attribuer un rôle de « chef de file » et prennent en charge l’ensemble des prestations d’aide sociale.
  • le logement social : la loi prévoit le transfert aux collectivités locales des responsabilités relatives aux politiques de l’habitat, ne conservant à l’État qu’un rôle de « garant de la solidarité nationale ».
  • l’éducation : les personnels techniciens, ouvriers et de service (TOS) des lycées et collèges doivent être recrutés et gérés par la collectivité dont ils relèvent (département pour les collèges, région pour les lycées).
Quant aux régions, elles voient leur rôle renforcé pour le développement économique, la formation professionnelle et les transports. Les communes et les groupements de communes restent relativement peu concernés.
2014 : 50 ans et un nouveau logo…
Depuis le 1er janvier 2014, ce n’est plus la mention « Conseil général » qui apparaît sur le logo de la collectivité, mais « Le Département ». La loi du 17 mai 2013 instaure en effet ce changement de nom qui doit officiellement entrer en vigueur à partir des élections cantonales de 2015. Le Conseil général des Hauts-de-Seine a préféré anticiper pour limiter les coûts de signalétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Partagez9
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez