Coup de coeur pour un rosier miniature

/, potée ou jardinière, rose et rosier/Coup de coeur pour un rosier miniature

Coup de coeur pour un rosier miniature

Rosier miniature Belami, Olive Delanoy, Fête des Plantes Vivaces, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Je ne suis pas un fan des potées de rosiers miniatures qui ont souvent d’adorables petites roses, mais qui sont terriblement forcées. Mais cette variété découverte chez Olive Delanoy, qui expose ce week-end lors de la Fête des Plantes Vivaces du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne), a des fleurs doubles bien dessinées et une couleur d’un bel orange doux abricoté qui en font une potée en tous points charmante et désirable.

Rosier miniature Belami, Olive Delanoy, Fête des Plantes Vivaces, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Rosier miniature Belami, Olive Delanoy, Fête des Plantes Vivaces, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Ces petites fleurs sont trop mignonnes…

Rosier miniature Belami, Olive Delanoy, Fête des Plantes Vivaces, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Rosier miniature Belami, Olive Delanoy, Fête des Plantes Vivaces, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Ce serait la variété Belami (ou Bel Ami ?)… Un rosier de Kordes porte ce nom, mais sa couleur est davantage rosée.

Rosier miniature Belami, Olive Delanoy, Fête des Plantes Vivaces, Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Essonne

Si vous en voulez, direction illico presto à la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard (Essonne), sur le stand d’Olive Delanoy, dans la grande allée en arrivant dans le Domaine.

By |2013-04-12T22:11:29+00:00avril 13th, 2013|fleur, potée ou jardinière, rose et rosier|9 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

9 Comments

  1. Alain Delavie 14 avril 2013 at 23 h 02 min

    Les rendez-vous jardiniers ne manquent pas au printemps sans oublier les nombreux jardins ou parcs à voir et revoir, c’est le temps qui ne suffit plus !!!

  2. nicole 14 avril 2013 at 10 h 17 min

    je ne crois pas que j’irai à Courson, ce n’est vraiment pas ma fête préférée ….et puis je connais depuis silongtemps ! et je me suis mise en tête de découvrir les petites manifestations qu’on trouve un peu partout, et puis il y a les journées portes ouvertes de certaines jardinières que j’aime bien, anne-marie grivaz, sonia gauron ….. je retourne toujours avec plaisir voir leurs jardins évoluer !
    et puis …ilf aut bien que je m’occupe un peu de mon jardn à moi LOL

  3. Alain Delavie 13 avril 2013 at 22 h 31 min

    Décidément, j’avais trop les yeux sur les plantes, je ne vous ai pas vu non plus Nicole… À Courson ?

  4. Alain Delavie 13 avril 2013 at 22 h 29 min

    Oui Sylvaine, on aurait pu se faire un petit coucou. La journée est passée encore trop vite, entre les averses. Et j’ai été beaucoup le nez dans les plantes… Mais je serai le vendredi à Courson, en principe toute la journée.

  5. @nnie54 13 avril 2013 at 20 h 49 min

    J’ai un rosier miniature qui reprend bien en pot et je pense que je le mettrai en terre à l’automne.
    Ce rosier présenté est très beau, la couleur crème abricot fait partie des couleurs que j’aime.
    Bon weekend à vous.
    @nnie

  6. nicole 13 avril 2013 at 16 h 21 min

    jpp, je n’achète pas du tout ce genre de très attirantes petites plantes, qui se révèlent souvent décevantes et sont la plupart du temps « trafiquées ». je me souviens que maman avait reçu un superbe ensemble de mini rosiers, qu’elle avait ensuite repiqués et qui avaient vécu un bon nombre d’années, en atteignant la hauteur de 50 cm, une fois les nanifiants éliminés !

  7. Sylvaine 13 avril 2013 at 11 h 09 min

    Je l’ai vu et j’ai failli craquer … mais si je l’avais pris, mon panier aurait été rempli tout de suite alors j’ai été raisonnable … pour pouvoir faire d’autres folies ! lol
    On aurait pu se dire bonjour, on devait y être en même temps. A Courson, peut-être ?

  8. jpp 13 avril 2013 at 11 h 03 min

    Désolé Nicole pour Vivaces et Cie je ne peux être à Beauregard ce week-end.
    Rien à voir avec ce rosier là mais bien sûr mais le scandale des mini rosiers industriels est non seulement qu’ils sont forcés mais surtout qu’ils sont groupés par 3 ou 4 pour faire croire à un plus gros. Le gâchis est à son comble.Il ne faut pas hésiter à les dépoter et les repiquer pour en faire des bordures: subissant un tel traitement, en général ils sont suffisamment coriaces pour survivre et refleurir un an ou deux après leur mise en sanatorium.

  9. nicole 13 avril 2013 at 7 h 54 min

    ah comme c’est amusant, Alain, j’étais sur le stand de Vivaces et Cie, presque en face de celui d’Olive, et j’ai pensé à vous en voyant ces jolies roses former un somptueux coussin ! et je vous ai aperçu de loin ! belle expo,bien que grandiosement boueuse, nous avons pris quelques grosses averses de pluie et de grêle !!!!!!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui