Chasse aux cochenilles farineuses

/, plante d'intérieur/Chasse aux cochenilles farineuses

Chasse aux cochenilles farineuses

Les cochenilles sont la plaie du jardinage d’intérieur. Difficiles à éliminer complètement, elles résistent aux solutions douces et même aux plus radicales. Cette fois-ci, c’est mon gros pied de dorsténia et un palmier nain qui sont envahis par des cochenilles farineuses. Les douches n’ont rien fait ou si peu… Je suis donc passé aux traitements. Premier essai avec l’insecticide Jardin prêt à l’emploi de Neudorff.

Produit utilisable en agriculture biologique.

Nom homologué : Insecticide Spruzit AF.
Matière active : 0,18 g/l pyrèthres naturels et 8,25 g/l huile de colza.
Ce produit élimine les oeufs, les larves et les adultes. Il agit contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges, les mouches blanches, les cicadelles et autres ravageurs. Il est recommandé pour les plantes ornementales et florales.

Après l’application, l’odeur légère du produit disparaît très vite. Rien à voir avec les nombreux produits chimiques anti cochenilles qui le plus souvent dégagent une odeur forte très désagréable. Je serai cochenille, rien qu’à la sentir, je fuirai, mais en fait c’est le jardinier qui finit par quitter la pièce, pas les cochenilles. Donc avec cet insecticide Neudorff, pas d’odeur. Pas de marque non plus sur les feuilles de mon dorsténia (Dorstenia hildebrandtii), juste un aspect un peu luisant mais qui n’est guère différent de l’aspect naturel des feuilles. Et pour le moment, je n’ai plus de cochenilles semble-t-il. À confirmer en attendant encore quelques semaines.

Bon à savoir : quand on traite une plante pour éliminer les cochenilles farineuses, il faut inspecter le pot et le cache-pot, car ces insectes piqueurs suceurs ont la fâcheuse manie de s’abriter un peu partout. Et si possible, il est préférable de traiter les plantes voisines, car la cochenille se déplace, qu’on se le dise !

By |2011-07-04T22:07:32+00:00juillet 6th, 2011|maladie ou ravageur, plante d'intérieur|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. Josette 13 juillet 2011 at 13 h 57 min

    Ce sont mes clivias qui sont envahis depuis des années. Du coup il arrive que les deux feuilles les plus à l’extérieur de la tige jaunissent. Je vais encore essayer avec du savon noir et mes doigts pour écraser les plus grosses. Il est arrivé en effet que les cochenilles s’aventurent sur d’autres plantes de l’intérieur.

  2. Alain of paris 12 juillet 2011 at 7 h 09 min

    En effet, j’ai aperçu de nouvelles cochenilles… Je vais traiter avec un autre anti cochenilles avant qu’elles n’envahissent de nouveau la plante.

  3. laurent 11 juillet 2011 at 16 h 44 min

    Une vraie plaie, dont je doute qu’un insecticide à base de pyrèthre puisse venir à bout. Je suis, moi, face à une invasion d’aleurodes dont ni le bio, ni les insecticides classiques, ni même l’imidaclopride ne semble venir à bout. Je tente un autre systémique, on verra le résultat…

  4. therese 7 juillet 2011 at 12 h 00 min

    pour moi, çà fait 1 an qu’on a vecu avec ces méchantes bêtes!!! impossible de les irradier!!! si non, un seul moyen : mes deux doigts pour les écraser, mais hélas, on ne peut que tuer les adultes, et dans 3 semaines çà rebelotte pour la nouvelle portée!!!
    bon courage à nous tous, celles et ceux, les jardiniers de coeur!

  5. patricia grolier 6 juillet 2011 at 19 h 08 min

    Bonjour Alain,
    la farineuse c’est déjà pas marrant mais les australiennes avec leur énorme bouclier sont encore plus féroces et tenaces. Sur mon laurier en boule d’un bon diamètre, j’ai passé deux jours à toutes les écraser avec mes doigts, avec gants de caoutchouc souple, car AUCUN produit n’a fonctionné. Bayer, Neudorff etc…j’ai pas essayé le lance-flamme mais j’étais à deux doigt de le faire!!!Mais une journée au jardin, assise sur un petit tabouret pour bien les débusquer en dessous des feuilles et je suis arrivée à bout de ces intolérables australiennes!J’ai de très belles photos….

  6. Delphine 6 juillet 2011 at 9 h 19 min

    Sinon, il y a l’huile de Neem…

  7. Plantine 6 juillet 2011 at 8 h 56 min

    Bon courage pour la chasse aux cochenilles.
    Ces petites bêtes sont tellement affectueuses, que quand elles ont désigné l’élue de leur coeur, elles n’hésitent pas à le faire sur toutes les plantes autour … pour pas faire de jalouses, sûrement !
    J’espère que ce produit sera efficace parce qu’avec le temps en ce moment, va y avoir du moment dans la nurserie. ☺
    Bonne journée Alain … quand même.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui