Conférence publique : Plantes sauvages comestibles et médicinales

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif vous invite à la rencontre : « Plantes sauvages comestibles et médicinales », animée par François Couplan, éthnobotaniste (Docteur-ès-Sciences, Muséum National d’Histoire Naturelle), le jeudi 16 juin 2011, de 18h à 20h.


Venez découvrir les étonnantes vertus des plantes qui nous entourent. Elles peuvent nous nourrir, nous soigner, nous inspirer, comme elles l’ont déjà fait pendant des millénaires. Les nombreuses plantes sauvages que vous découvrirez lors de cette conférence méritent d’être mieux connues : riches en saveurs et dotées de grandes vertus nutritionnelles, elles vous permettront de varier le contenu de votre assiette et de découvrir la nature avec des yeux nouveaux !
Pendant des milliers d’années, l’homme s’est nourri des plantes qui poussaient autour de lui dans la nature. Mais depuis peu de temps, ces végétaux ont été délaissés, au profit d’aliments plus « sophistiqués », souvent importés et qui demandent peu de préparation.

Aujourd’hui heureusement, les choses changent et les plantes sauvages connaissent à nouveau le succès. Le citadin en mal de nature, désireux de retrouver ses racines, n’a plus le réflexe de rejet un peu honteux envers ces « plantes de disette ». Et de grands restaurateurs n’hésitent pas à cuisiner des plantes sauvages, avec un franc succès.

Il y a de bonnes raisons à cela. Les plantes sauvages nous font découvrir des saveurs extraordinaires, bien sûr, mais ce sont également des aliments de santé exceptionnels qui apportent gratuitement à chacun les éléments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, flavonoïdes et autres anti-oxydants …) dont il a besoin pour se maintenir en bonne forme. On parle aujourd’hui de compléments alimentaires ou d’ »alicaments ». Et grâce à la cueillette, la nature devient bien plus qu’une notion abstraite, que l’on doit vaguement « protéger ». On ne peut, en fait, protéger que ce que l’on respecte, et respecter que ce que l’on connaît.

Rendez-vous à l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), au 84, rue de Grenelle, 75007 Paris (Métro ligne 12, station Rue du Bac). Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Le saviez-vous ?
François Couplan a écrit de nombreux ouvrages. Parmi les derniers publiés chez les éditions Sang de la Terre :
Salades sauvages,
Mangez vos soucis,
Plantes urbaines,
Plantes de jardin toxiques (écrit avec Aymeric Lazarin).

Commentaires (3)

  1. jpp

    La salle était comble (il a fallu ajouter des chaises) et tout acquise à l’orateur.
    Si j’ai admiré l’impeccable présentation des plats aux herbes sauvages façon haute gastronomie, je ne suis pas séduit par cette nouvelle manifestation d’une utopie fort répandue de notre temps (le contact avec la nature comme remède au malaise dans la civilisation). Paul et Virginie, Atala et René, bref le retour à la nature , on a déjà donné dans les années 1800…L’important est de comprendre pourquoi, ça ressort aujourd’hui.

  2. jpp le jardinier

    Couplan a aussi une chronique sur la radio suisse romande, le Dimanche matin.
    A la lecture des forums de jardinage, on voit que ses livres sont très lus.
    Je serai donc demain rue de Grenelle.
    Mais cueillons avec sérieux et prudence.
    J’ai toujours en souvenir ce couple qui, à l’époque de Mességué, s’est cueilli une « soupe aux herbes sauvages ». Le couple et deux enfants sont morts.Regrettable cas extrême mais à méditer tout de même.

  3. noemie

    Toujours passionnantes, les interventions d eFrançois. j’en fais une sur le même thème, demain, à Alençon….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez