Polygonatum humile, le sceau-de-Salomon riquiqui tout mini

Je suis revenu des 54èmes Journées des Plantes de Courson avec un lot de petites plantes vivaces cette fois-ci. Malgré le thème choisi pour cette édition, l’exubérance, je me suis cantonné à des plantes miniatures, qui ne devraient pas trop envahir mon jardin suspendu. Comme ce sceau-de-Salomon nain.

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile)

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile), Le Jardin du Morvan, Journées des Plantes de Courson, Photo Alain Delavie

Cette espèce de sceau-de-Salomon n’excède pas les 10 à 15 cm de hauteur. Les petites tiges portent des feuilles vertes brillantes, ovales et profondément nervurées. Le feuillage est caduc, la plante disparaissant en hiver quand il gèle.

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile)

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile), Le Jardin du Morvan, Journées des Plantes de Courson, Photo Alain Delavie

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile)

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile), Le Jardin du Morvan, Journées des Plantes de Courson, Photo Alain Delavie

Un charmant couvre-sol pour les coins ombragés d’un jardin, d’une cour, d’une terrasse ou d’un balcon. Mais pour obtenir un grand tapis compact, il faut ou acheter de nombreux plants, ou bien attendre plusieurs années le temps que les plantes aient suffisamment drageonné.

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile)
Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile), Le Jardin du Morvan, Journées des Plantes de Courson, Photo Alain Delavie

Suivant les années, la floraison de Polygonatum humile débute en avril ou en mai pour se terminer au plus tard en juin. Les petites fleurs ont la forme de clochette blanc crème, avec le rebord des pétales ourlé de vert.

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile)

Sceau-de-Salomon miniature (Polygonatum humile), Le Jardin du Morvan, Journées des Plantes de Courson, Photo Alain Delavie

Cette petite plante vivace parfaitement rustique apprécie un sol riche et humifère, qui reste suffisamment frais pendant la belle saison. Quand on souhaite la cultiver en pot, il est préférable de l’installer dans un contenant plus large que haut, car son système racinaire est assez superficiel et il a tendance à se développer sur les côtés.

Polygonatum humile est en vente chez Thierry Denis (Le Jardin du Morvan).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1