Les coléus hybrides offrent une palette de coloris incroyables qui ne font pas toujours dans le bon goût ou la discrétion. Mais j’adore ces plantes (qui m’aiment beaucoup moins) et j’ai beaucoup de mal à résister à un feuillage délirant. Ma dernière acquisition réunit certaines de mes couleurs préférées dans un mélange très années 70.

Coleus hybride (Solenostemon)

Coleus hybride, mai 2011, photo Alain Delavie

Un coléus hippy !
Avec du violet, du rose indien, de l’orange et du pourpre, le tout bordé d’un vert assez fluo.
Un rien psychédilique, délire, exotique.

Coleus hybride (Solenostemon)

Coleus hybride, mai 2011, photo Alain Delavie

Ma petite potée va rester à l’intérieur, derrière une grande baie vitrée pour recevoir suffisamment de lumière sans soleil direct toutefois. Je n’ai jamais eu la main verte avec les coléus, mais j’espère que celui-ci va prospérer. Imaginez une grosse touffe bariolée…

Pour info, j’ai trouvé cette petite « merveille » sur le quai de la Mégisserie (Paris 1er), chez Bru & Fils (12, quai de la Mégisserie, 75001 Paris, tél. : 01 42 36 41 23), maison que je ne saurais trop vous recommander.