Archive journalières: 1 juillet 2010

L’onagre du Missouri (Oenothera missouriensis)

Des bordures et cascades d’onagre du Missouri (Oenothera missouriensis) se laissent admirer en ce moment dans le Parc de Bercy (Paris 12e). Cette oenothère vivace déploie des fleurs immenses d’un jaune très lumineux qui ne passent pas inaperçues.

Plante vivace tapissante à grandes fleurs

Bordure fleurie d'onagre du Missouri (Oenothera missouriensis) dans le parc de Bercy (Paris 12e), juin 2010, photo Alain Delavie

Chaque fleur est très éphémère. Elle s’ouvre le soir et se fane le lendemain. Mais de nouvelles fleurs en coupe jaune vif s’ouvrent en permanence. Je n’ai pas eu le réflexe de sentir les corolles, mais cette oenothère est réputée parfumée. Elle est aussi très résistante à la sécheresse, une bonne plante robuste.

Les boutons floraux sont aussi très spectaculaires, très gros et tacheté de pourpre.

Plante vivace tapissante à grandes fleurs

Boutons floraux d'onagre du Missouri (Oenothera missouriensis) dans le parc de Bercy (Paris 12e), juin 2010, photo Alain Delavie

Gros boutons, larges fleurs… De juin à août, voire septembre.

Plante vivace tapissante à grandes fleurs simples

Onagre du Missouri (Oenothera missouriensis) dans le parc de Bercy (Paris 12e), juin 2010, photo Alain Delavie

La plante forme une touffe qui ne dépasse pas vingt centimètres de hauteur. Les tiges sont teintées de rouge et portent des feuilles étroites, vert vif. À cultiver aussi bien en pleine terre qu’en pot, mais toujours en plein soleil.

Impatiens dedans dehors

En passant sur le quai de la Mégisserie (Paris 1er), il y a quelques semaines déjà, j’ai acheté un pied d’impatiens des jardins (Impatiens Walleriana-Hybrides) à fleurs blanches. Une variété à grand développement que l’on trouve de moins en moins malheureusement, les plantes « ras du sol » ayant largement la primauté.

Plante fleurie d'intérieur

Impatiens Walleriana-hybrides à fleurs blanc pur, installée sur une étagère dans ma salle à manger, juin 2010, photo Alain Delavie

Et plutôt que de l’installer dans un coin de mon balcon ombragé, j’ai préféré la rentrer dans la salle à manger, près d’une baie vitrée où elle se comporte comme une plante d’intérieur. Le feuillage est un peu plus épais et les fleurs sont blanches, sinon elle ressemble beaucoup à mon impatiens d’intérieur inconnue à fleurs rose tyrien.

Plante fleurie d'intérieur

Impatiens Walleriana-Hybrides à fleurs blanches installée sur une étagère dans ma salle à manger, juin 2010, photo Alain Delavie

C’est encore un tout jeune plant, pas très développé. J’attends avec impatience qu’elle prenne de l’ampleur et se couvre de grandes fleurs blanches.

D’autres plantes qui poussent dedans et dehors :
– les phalangères (Chlorophytum),
– les coléus,
– les plectanthus,
– les misères,
– les irésines,
– les hypoestes,
– les asparagus,
– les petits lierres d’ornement.