Archives de mots clés: Sarcococca

Hiver froid et sarcococca fleuri

Sarcococca fleuri sur mon balcon parisien en hiver, Paris 19e (75)
Il gèle depuis plusieurs jours dans Paris et sur mon balcon haut perché, mais mon pied de Sarcocca chargé de boutons floraux fleurit quand même et parfume l’air glacé.

C’est bien la seule floraison sur mon balcon parisien. Une floraison discrète s’il n’y avait le parfum si entêtant quand les températures s’adoucissent suffisamment.

Enregistrer

Enregistrer

Liriopes et sarcococca, toujours impeccables

Grosse potée de Liriope muscari 'Monroe White' et Sarcococca sur mon balcon en hiver, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Depuis plusieurs années, je teste sur mon balcon le duo de liriopes (Liriope muscari ‘Monroe White’) et d’un sarcococca, installés dans une grosse potée design. Fleurs parfumées en hiver, floraison immaculée en fin d’été et feuillages toujours verts à longueur d’année, le tout avec des plantes rustiques parfaitement à l’aise à l’ombre et avec une bonne résistance à la sécheresse. Et qui deviennent de plus en plus belles au fil des années. Top !

J’ai déplacé plusieurs fois la potée, mais cette année, je l’ai installée bien en vue sur mon balcon pour mieux m’en occuper. L’an dernier, j’ai eu tendance à souvent oublier l’arrosage d’où les quelques pointes de feuilles desséchées que je nettoierai au départ de la végétation. Mais dans le genre increvables et super résistantes, ces deux là méritent le podium. Les liriopes sont toutefois sensibles aux othiorhynques qui poinçonnent beaucoup les feuilles, mais cela ne les fait pas crever. J’essaie de traiter régulièrement avec des nématodes et je recommencerai au printemps prochain.

Un peu d’engrais de temps en temps ne fait pas de mal à ces végétaux sans soucis. Au printemps, j’ajoute de la corne torréfiée et du guano de chauve-souris ou un engrais organique pour tomates. Et c’est tout !

Sarcococca ‘Winter Gem’, quel parfum !

Sarcococca 'Winter Gem', Jardinerie Truffaut, Ivry-sur-Seine (94)
Inutile de voir cet arbuste pour le repérer. Son parfum capiteux et puissant le signale dans un rayon de plusieurs mètres autour de la touffe. Et pourtant, les fleurs le long des rameaux sont minuscules.

Sarcococca 'Winter Gem', Jardinerie Truffaut, Ivry-sur-Seine (94)
Cette variété est un hybride issu du croisement entre Sarcococca humilis et Sarcococca hookeriana ‘Purple Stem’. L’arbuste à un port compact (hauteur d’environ 70 cm) et présente des jeunes rameaux teintés de pourpre. Le feuillage vert soutenu est persistant. Les petites fleurs blanches et pourpres apparaissent en hiver. Quand les températures sont douces, leur parfum emplit l’espace avec une rare puissance.

Les Parisiens le trouveront chez Truffaut Ivry-sur-Seine notamment.

Douces effluves hivernales

Sarcoccocca confusa en fleur sur mon balcon, Paris 19e (75)
La floraison de ce petit arbuste au feuillage luisant comme celui du buis n’a rien de spectaculaire. Elle est même plutôt discrète, mais son parfum puissant et capiteux la trahit et surprend le passant par son intensité.

Chaque année j’attends ce moment sur mon balcon endormi. Avec un rayon de soleil, Sarcococca confusa embaume et parfume de puissantes effluves mon petit jardin parisien entre ciel et terre. Un régal dont je ne me passerai plus !

Palme de la résistance décernée à mon sarcococca

Sarcococca dans une jardinière; le retour progressif de mes plantes de la salle à manger au balcon, Paris 19e (75)

Quand les travaux de ravalement ont débuté début avril, j’ai taillé sévèrement mon énorme pied de sarcococca pour ne laisser qu’une souche de quelques centimètres à peine de hauteur. Ratiboisé ! Depuis, l’arbuste a du subir un séjour forcé dans ma salle de séjour, presque trois mois à jouer les plantes d’intérieur. Et bien non seulement il a résisté, mais il s’est remis à pousser et mesure presque un mètre de hauteur. Depuis hier, il a enfin retrouvé une place sur le balcon, au grand air. Résistance maximum !

C’est la seule plante qui a résisté dans cette grande jardinière. Mon pied de piéris a passé l’arme à gauche très vite, comme les pieds de fraisiers à petites fleurs doubles, pourtant si stolonifères. Reste le sarcococca auquel je tenais énormément, ne serait-ce que parce que la croissance de cet arbuste est très lente au début et puis c’est un des parfums les plus puissants que je connaisse en hiver. Je vais maintenant lui prodiguer des soins réguliers pour qu’il retrouve plus de forces. Et continuer à sortir les potées et les jardinières, un travail de forçat ! J’y vais progressivement, car en même temps je change tout de place. Compte tenu du poids des jardinières, je réfléchis à deux fois avant de me lancer.

Les baies noires du Sarcococca, régal des merles

Baies noires du Sarcococca en fin d'automne

Mon pied de Sarcococca s’est couvert de petits fruits ronds en forme de perle brillantes et noires à maturité. Année après année, la fructification est de plus en plus abondante, pour le plus grand plaisir des merles qui s’en régalent quand la nourriture devient rare.

Baies noires de Sarcococca

De loin, les baies passent inaperçues cachées en partie par le feuillage alors que les grappes sont bien chargées et les fruits bien dodus. Mais les oiseaux les ont vite repérées.

(suite…)