Mise en repos avancée pour mes sceaux-de-Salomon après la canicule

Quelques jours après la dernière période de canicule et les températures élevées record qui ont été enregistrées dans Paris, mes sceaux-de-Salomon pourtant arrosés régulièrement se sont mis à jaunir très vite, les tiges et les feuilles se desséchant bien plus tôt que les autres années.

Sceaux de Salomon défeuillés #automne

Le feuillage de mes sceaux de Salomon (Polygonatum) avait pris une magnifique couleur dorée, mais en quelques jours, les feuilles se sont toutes mises à tomber, ne laissant dressées que les fines tiges qui les portaient.

Par |2018-11-27T21:02:39+02:0027 novembre 2018|balcon et terrasse, Paris, plante vivace|1 Commentaire

Polygonatum kingianum, un rêve devenu réalité

Géante parmi les sceaux-de-Salomon, cette espèce asiatique dresse ses grandes tiges jusqu'à 1,50m et même beaucoup plus, avec au printemps, des bouquets de clochettes rouges à pointes vertes qui apparaissent sous les feuilles disposées en verticilles. Depuis des années, j'ai repoussé l'achat de cette beauté rare, mais comme les sceaux de Salomon poussent plutôt bien sur mon balcon parisien, j'ai craqué pour un jeune plant.

Perles d’eau après la pluie sur le feuillage de mes sceaux de Salomon

Le beau soleil et la chaleur de ces derniers jours ont laissé la place aux nuages, à la pluie et à davantage de fraîcheur. Dès les premières gouttes d'eau tombées, une agréable odeur de terre mouillée s'est dégagée dans les rues parisiennes, l'averse chassant la poussière. Et de jolies gouttes d'eau se sont formées sur les feuilles de mes sceaux de Salomon.