Archives de mots clés: plante exotique

Premiere fleur de l’impatiens bleue

Chaque année, l’éclosion de la première fleur de mon impatiens bleue (Impatiens namchawarbensis) est toujours un grand moment. Quel bleu !

Les semis spontanés ne sont pas aussi avancés que le pied que j’avais acheté à la Fête des plantes vivaces de Saint-Jean-de-Beauregard (91), mais tout pousse bien. Cette espèce est vraiment robuste, la fraîcheur printanière ne la dérange pas tant que le thermomètre ne descend pas trop vers 0°C.

Pour celles et ceux qui souhaiterait l’acquérir,
je vous redonne l’adresse du pépiniériste
(qui sera d’ailleurs en fin de semaine aux journées de Courson, 91) :
Pépinière Fleurs du Sud,
Céline et Alain Tan,
371 chemin du Barbier,
Saint-Martial,
82000 Montauban.
Tél.: 06 85 39 86 73
Site : www.pepinierefleursdusud.com

Floraison des typhoniums

Toujours surprenante, la floraison de mes typhoniums (Typhonium venosum) se repère d’abord par l’odeur et les vols de grosses mouches. En dégageant un peu les feuillages du coeur-de-Marie qui les cachait, j’ai pu prendre en photo ces curieuses fleurs, ô combien puantes.
La spathe à l’intérieur est couverte de poils. Le long spadice (l’éperon qui sort de l’inflorescence) a une couleur brune.
Floraison éphémère qui ne dure guère au-delà de deux jours et de ce fait l’odeur aussi est de courte durée. C’est mieux pour le voisinage ! Les feuilles ne devraient plus tarder à apparaître et peut-être les graines aussi si les mouches ont bien fait leur travail de pollinisateurs.

Exposition d’orchidées à Saint-Leu-la-Forêt

Les 8, 9 et 10 mai 2009, la Mairie de Saint-Leu-la-Forêt (95) et l’Association Orchidée 95 organisent une exposition-vente avec plus de 4000 orchidées.

Producteurs spécialisés, démontrations de rempotage, artisanat lié aux orchidées, stand librairie, conférences, panneaux didactiques seront au rendez-vous.

Infos pratiques :
De 10h à 19 h,
à la Croix Blanche,
95320 Saint-Leu-la-Forêt.
Entrée libre.

Première fleur de mon gardénia rustique

Le gardénia rustique acheté lors de la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean-de-Beauregard (91) avait de beaux boutons floraux. Une première fleur vient de s’épanouir.
Parfumée à souhait. Les abeilles et les bourdons qui viennent butiner les sceaux-de-Salomon, le saruma, les corètes du Japon et les coeurs-de-Marie vont pouvoir ajouter cette espèce à leur menu…

La bouture du Begonia pavonina est réussie !

Il y a quelques mois maintenant, je vous parlais de ma petite bouture du célèbre bégonia bleu de Patrick Blanc, Begonia pavonina. Une feuille mise à raciner dans un grand terrarium. 2 petites feuilles sont apparues, la reprise est assurée.
La feuille mère s’est presque complètement décomposée, laissant la place aux nouvelles feuilles. Il va falloir maintenant que la plante se développe, prenne de l’ampleur et, je l’espère, se pare de ses superbes reflets bleus. Quelques mois de patience !

Osteospermum : des stars montantes !

Parmi les nombreuses fleurs d’été qui ornent les étals et les rayons des fleuristes ou des jardineries en ce début de printemps, les osteospermums occupent une large place.
Il faut dire qu’avec leur faux air de marguerite, ces plantes ont tout pour séduire. Grandes fleurs simples, coloris nombreux et souvent très originaux, floraison généreuse… Beaucoup d’atouts pour faire craquer jardinière et jardinier.
Il faut cependant avoir un balcon ou un jardin très ensoleillés. Ces plantes d’origine sud-africaine sont vivaces, mais le plus souvent elles sont cultivées comme des plantes annuelles car elles ne supportent pas les trop fortes gelées (il ne faut pas que la température descende en dessous de -4 °C), surtout quand elles sont installées en pots.Pour obtenir une floraison prolongée, il faut maintenir la terre toujours fraîche grâce à des arrosages réguliers. Il est recommandé de couper les fleurs dès qu’elles fanent. Des apports hebdomadaires d’engrais liquide riche en potasse et phosphore sont nécessaires pour stimuler l’apparition de nouveaux boutons floraux.

Si les osteospermums vous passionnent, faites un tour sur ce site en anglais : www.osteospermum.com