Archives de mots clés: Paris 16e

Sumac de Virginie enflammé sur terrasse parisienne

Rhus typhina avec ses couleurs d'automne, avenue du Président Kennedy, Paris 16e (75)

Apprécié pour la forme puis la couleur de ses feuilles en automne et de ses fruits particuliers, ce petit arbre (Rhus typhina) se rencontre fréquemment dans les jardins parisiens et franciliens.

Rhus typhina avec ses couleurs d'automne, avenue du Président Kennedy, Paris 16e (75)
En automne, les feuilles prennent des tons flamboyants d’une rare intensité, très variables d’une feuille et d’un sujet à l’autre.

(suite…)

Vigne vierge enflammée dans le 16e arrondissement de Paris

Vigne vierge flamboyante en automne près du parc de Passy, Paris 16e (75)

Contraste spectaculaire entre le rideau flamboyant particulièrement rouge intense d’une grande vigne vierge et le jardin arboré à l’arrière plan encore bien vert pour la saison.

À découvrir tout à côté du parc de Passy et de la maison de Balzac, dans le 16ème arrondissement de Paris, en haut de la rue d’Ankara.

Couleurs d’automne sur les voies sur berge (Paris 16e)

Voies sur berge (Voie Georges Pompidou), Paris 16e (75)

La rangée de platanes qui longe les voies sur la berge de la Seine le long de l’avenue du Président Kennedy a pris des belles couleurs rousses.

Voies sur berge (Voie Georges Pompidou), Paris 16e (75)

Décidément cet automne nous offrent des belles teintes…

Semis spontané de tomate dans Paris

Semis spontané de tomate dans la rue du Ranelagh, Paris 16e (75), près de la maison de la Radio

L’endroit n’est pas vraiment folichon, mais c’est près du trottoir et de la barrière qui ferme les travaux derrière la Maison de la Radio, dans la rue du Ranelagh, que ce pied de tomate a décidé de germer et de s’installer. Et il fait sa première fleur fin octobre…

Semis spontané de tomate dans la rue du Ranelagh, Paris 16e (75), près de la maison de la Radio

Il a mieux poussé que les autres mauvaises herbes et pour un sauvageon, ce pied de tomate est très beau. Bien démarré !

(suite…)

L’automne s’avance, les bidens résistent !

Tapis de bidens en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

Un peu long à s’établir au printemps, les bidens compensent leur démarrage lent par une floraison généreuse sans cesse renouvelée tout au long de l’été et bien au-delà en automne, tant qu’il ne gèle pas. Cascades ou tapis de petits soleils assurés !

Tapis de bidens en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

Même quand le temps est gris, ces plantes annuelles apportent une touche de lumière vive dans les parterres ou les jardinières tout au long de la belle saison. Plus l’été s’avance, plus les touffes étalées ou retombantes sont couvertes de petites fleurs simples jaune d’or. Et tout ça avec un entretien modéré souvent limité à des arrosages réguliers.

Il en est de même pour la nouvelle variété à fleurs blanches, Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’ qui se montre d’une vigueur exceptionnelle, sa floraison étant vraiment très généreuse et abondante aussi.

L’or du Choisya ternata ‘Sundance’

Oranger du Mexique (Choisya ternata 'Sundance'), Square Galliera, Paris 16e (75)

Impeccable toute l’année, l’oranger du Mexique (Choisya ternata) et sa variété dorée (‘Sundance’) offrent un feuillage brillant et un joli port en boule. Assez variable pour ne pas dire instable, la couleur jaune de ‘Sundance’ prend parfois une belle intensité qui apporte une touche de lumière dans les jardins.

Oranger du Mexique (Choisya ternata 'Sundance'), Square Galliera, Paris 16e (75)

Oranger du Mexique (Choisya ternata 'Sundance'), Square Galliera, Paris 16e (75)

Pour obtenir une teinte jaune assez vive, il est préférable d’installer l’arbuste au soleil (mais pas à exposition brulante) ou à la mi ombre sous des grands arbres par exemple. Une ombre pas trop dense qui assure un éclairement important.

(suite…)