mur – Paris côté jardin

Archives de mots clés: mur

Quand l’herbe fait le mur…

Mercuriale accrochée à un mur le long du canal de Saint-Denis en été, Paris 19e (75)
La nature n’a pas attendu que les jardiniers créent les murs végétaux et fait mieux le plus souvent. C’est le cas avec cette mercuriale qui s’est semée contre un mur et s’y accole pour ne pas être déracinée.

Mercuriale accrochée à un mur le long du canal de Saint-Denis en été, Paris 19e (75)
En poussant, les tiges se sont plaquées le long du parapet formant un tapis assez dense sur la pierre. La plante n’est pourtant pas grimpante, en pleine terre elle forme une touffe au port plus ou moins étalé avec une racine pivotante. Cette mauvaise herbe est vite envahissante dans un jardin ou un potage. Mais les fleurs mâles sont très appréciées par les abeilles.

Grand mur végétalisé dans la rue Jean Goujon (Paris 8e)

Grand mur végétalisé dans la rue Jean Goujon, Paris 8e (75)
Du lierre et de la vigne vierge suffisent pour couvrir une grande surface de béton et donner un air plus vert à un immeuble sans cachet. Un bel exemple de mur végétalisé.

Grand mur végétalisé dans la rue Jean Goujon, Paris 8e (75)
Le lierre et la vigne vierge ont l’avantage de s’agripper seuls sur le mur, sans l’aide du jardinier. Sur un mur en béton, ils n’abiment pas la structure. Il n’y a pas d’entretien, sauf une fois par an pour contenir la végétation de part et d’autres. La taille est alors une opération de grande envergure ! Et en automne, la chute des feuilles de la vigne vierge entraine quelques séances de ramassage dans le jardinet situé au pied du mur. Deux interventions très limitées dans le temps qui laisse beaucoup de loisirs tout le reste de l’année.

Tapis de saxifrages à trois doigts sur un mur

Saxifrage à trois doigts (Saxifraga tridactylites), Saxifragaceae, plante sauvage sur un mur, Suresnes (92)
En arrivant près de la terrasse du Fécheray sur les hauteurs de la ville de Suresnes (Hauts-de-Seine), j’ai longé un mur couvert de cette fleur miniature qu’il faut avoir à portée du regard pour en apprécier toute la délicatesse et l’élégance.

Saxifrage à trois doigts (Saxifraga tridactylites), Saxifragaceae, plante sauvage sur un mur, Suresnes (92)
Cette petite saxifrage (Saxifraga tridactylites) est aussi dénommée perce-pierre. Cette plante annuelle fleurit de mars à mai et se rencontre en ville sur les murs où elle s’installe dans les fissures ou sur les tapis de mousse comme dans le cas présent. Elle peut aussi pousser sur des graviers ou du sable.

(suite…)

Arbuste agrippé contre un mur

Arbuste poussant sur un mur près de la gare de Suresnes - Mont-Valérien, Suresnes (92)

Le mur en pierres cimentées qui surplombe l’un des quais de la gare de Suresnes – Mont Valérien (Hauts-de-Seine) accueille une végétation spontanée qui s’incruste dans les anfractuosités. Comme cet arbuste qui, à force de tailles successives, a formé une souche étalée et plaquée contre la paroi pentue.

Curieux développement ! Une preuve supplémentaire qu’il ne faut pas beaucoup de terre pour faire pousser des plantes, même si je suppose que les racines de cet arbuste se sont infiltrées dans des crevasses du mur pour essayer de trouver le sol en profondeur, au moins pour avoir une réserve d’eau pendant les heures les plus chaudes et sèches de l’été.