Archives de mots clés: jardinage

Cours de jardinage et ateliers fruitiers au château de Saint-Jean de Beauregard

Logo du Château de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)Le château de Saint-Jean de Beauregard dans l’Essonne propose un nouveau programme de cours de jardinage et d’ateliers sur les arbres fruitiers les samedis matins à partir du 13 octobre 2018 pour les premiers et du 17 novembre pour les seconds. Inscrivez-vous sans plus tarder !

Les cours de Jardinage

Que vous soyez un passionné de plantes ou un jardinier amateur, les cours de jardinage de Saint-Jean de Beauregard sont faits pour vous ! Choisissez à la carte ceux qui correspondent à vos attentes. Présentés et animés par Pierre Nessmann, ces cours abordent de nombreux thèmes sous la forme d’initiation théorique suivie de démonstrations pratiques dans le parc et le jardin potager du Domaine. Partagez l’expérience et le savoir-faire d’un expert en matières de techniques de jardinage : le jardin, son histoire et son aménagement, les végétaux, les techniques de jardinage mais aussi le potager, le verger et l’environnement.

Le programme 2018/2019

  • 13 octobre 2018 : Tout savoir sur le sol, composition, compostage et fertilisation au naturel
    Bien qu’invisible, la vie dans un sol est active et s’apparente à une véritable petite usine. Mieux comprendre son fonctionnement, connaitre la composition chimique et physique d’une terre, découvrir la vie biologique et les organismes qui y vivent permet de mieux la préserver, la travailler, l’améliorer et l’enrichir.
  • 24 novembre 2018 : Les arbustes d’ornement compatibles avec le jardin naturel
    Les arbustes du jardin sont bien plus que de simples buissons d’ornement. Planter un arbuste à fleurs, à feuillage coloré, à écorces ou à fruits décoratifs participent à l’équilibre biologique du jardin naturel non seulement en l’embellissant mais également en hébergeant des abeilles, des papillons et des insectes ainsi que tout une faune sauvage utile au jardinier.
  • 15 décembre 2018 : Aménagement et entretien du jardin naturel
    L’agencement du jardin naturel consiste à bouleverser le moins possible l’environnement et les biotopes existants. Il se compose d’espaces aménagés avec des matériaux naturels ou recyclés et des espèces locales utiles au bien-être de ses usagers. Son entretien est respectueux de la flore, de la faune et du cycle des saisons.
  • 19 janvier 2019 : Les haies, gites et couverts pour la faune du jardin
    Pour échapper aux tristes haies taillés et désertées par la faune sauvage, ce cours passera en revue quelques types de haie vive, libre, champêtre, naturelle et fleurie ainsi que les espèces qui les caractérisent. Les essences qui les composent sont accueillantes pour les oiseaux, les insectes et les petits animaux et constituent pour eux un précieux garde-manger naturel.
  • 16 février : Savoir cultiver et tailler les rosiers
    Découverte des différents types de rosiers (buisson, paysage, grimpant, liane…), de leurs origines, caractéristiques, utilisations et attraits décoratifs dans un jardin sans oublier leurs modes de culture, les soins et l’entretien qu’il faut leur prodiguer. Ce cours inclus une démonstration de taille dans le parc.
  • 16 mars 2019 : Tailler les arbustes d’ornement
    Découverte des différents types d’arbustes d’ornement à fleur et à feuillage décoratif et des techniques de taille les mieux adaptées pour faire fleurir abondamment les espèces à floraison printanière, estivale, automnale et hivernale.

(suite…)

Terrariums : nouvelles installations et remise en état générale

Bégonias et Sinningia dans des terrariums, plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai profité de mes grandes vacances pour remettre un peu d’ordre dans mes terrariums et pour en installer d’autres. La culture sous verre et éclairage artificiel ne demande que des soins épisodiques après l’installation, mais entre le nettoyage des plantes, des parties vitrées, les plantes qui ont beaucoup (trop) poussé et celles qui au contraire ne sont pas en forme, cela finit par représenter quand même un temps important quand le nombre des terrariums est conséquent.

Bégonias dans un terrarium, plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75) (suite…)

Le nettoyage du buddleia s’impose !

Fleurs fanées sur Buddleia davidii en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
Si votre touffe d’arbre aux papillons (Buddleia davidii) est couvert de gros épis de fleurs fanées, il est grandement temps d’intervenir pour redonner un bel aspect à votre arbuste en supprimant ces inflorescences avant qu’elles ne disséminent partout aux alentours leur multitude de graines qui ne demandent qu’à germer.

Fleurs fanées sur Buddleia davidii en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
Les buddléias à fleurs blanches sont encore plus laids quand les fleurs fanent et prennent une teinte marron qui tranche avec le blanc de la floraison. Mais quelle que soit le coloris des fleurs, cette taille estivale va inciter l’arbuste à se ramifier davantage et à redonner des nouvelles inflorescences. Et vous ne participerez plus à la propagation de cette espèce envahissante, capable de pousser dans la moindre anfractuosité d’un trottoir ou d’un mur.

La taille est très facile : coupez en dessous de l’épi fané, juste au-dessus d’une paire de feuilles. Si l’arbuste est devenu trop imposant, vous pouvez en profiter pour couper plus court, toujours au-dessus d’une belle paire de feuilles.

Séances d’arrosage à répétition sur mon balcon

Arrosage en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Du vent, des fortes chaleurs et des plantes qui ont beaucoup poussé et sont en pleine végétation dans mes potées et jardinières, il n’en faut pas plus pour déclencher des séances d’arrosage répétées, chaque jour en ce moment.

Heureusement, je suis bien équipé et je n’arrose plus ou presque à l’arrosoir. Sinon cela me prendrait un temps fou. J’ai un tuyau d’arrosage et une super pomme à plusieurs jets pour adapter l’arrosage aux besoins des potées. Il me faut 15 à 20 mn au minimum pour tout arroser. Bien sûr, les jardinières où poussent les immenses alcathéas ont des besoins importants en eau, comme la potée avec le thunbergia et le cosmos chocolat.

Avec des arrosages réguliers et ces fortes températures, la végétation se développe à vue d’oeil. Et les floraisons explosent un peu partout. Sympathique récompense pour des efforts somme toute assez réduits.

Bienvenue dans mon jardin au naturel 2018

Logo Bienvenue dans mon jardin au naturelLes 16 et 17 juin 2018, des jardiniers amateurs ouvriront leurs jardins à tous. Les visiteurs pourront s’informer et partager sur les techniques du jardinage. L’événement mobilise des jardiniers qui sont dans une démarche respectueuse de l’environnement : ils n’utilisent ni pesticides, ni engrais chimiques. En 2017, plus de 24 000 visiteurs ont été accueillis par 600 jardiniers et jardinières.

Créer du lien entre les habitants …
Créer du lien entre les habitants en favorisant le partage d’expérience et de techniques vers un jardinage sain et favorable à l’environnement est un objectif fort de l’opération. Convivialité, curiosité, passion… accompagneront les participants tout au long de ces deux jours de découverte et de partage sur les trucs et astuces du jardinage au naturel.

… pour préserver notre santé, notre eau et notre environnement
En réponse aux pollutions des eaux par les désherbants et aux problèmes sanitaires et environnementaux posés par les pesticides et engrais chimiques, une prise de conscience individuelle et collective est nécessaire. Paillage, compostage, récupération d’eau, utilisation des insectes auxiliaires… sont autant de techniques simples permettant de se passer des produits phytosanitaires. Les jardiniers participants les feront découvrir concrètement aux habitants les 16 et 17 juin 2018. Ainsi, tous pourront devenir acteurs de la préservation de leur santé et de leur environnement.

Des professionnels au service de l’action
Les centres permanents d’initiatives pour l’environnement (CPIE – www.cpie.fr), acteurs professionnels de l’environnement et de la sensibilisation, se mobilisent sur les territoires pour organiser l’opération. Ils accompagneront les jardiniers amateurs volontaires pour les aider à accueillir au mieux le public et promouvoir leurs pratiques.

Informations pratiques
Ouverture des jardins : samedi 16 et dimanche 17 juin 2018. Entrée gratuite. Horaires indiqués sur la fiche de présentation des jardins. Ces jardins sont privatifs, merci de respecter les jardiniers en observant les horaires et les jours d’ouverture. Liste et présentation des jardins (adresses, horaires, spéci cités et animations) disponible sur le site national http://mon- jardin-naturel.cpie.fr/.

Vous souhaitez visiter un jardin proche de chez vous ? Contactez le CPIE le plus proche de chez vous. Retrouvez les 63 CPIE organisateurs de l‘événement sur mon-jardin-naturel.cpie.fr

Après une fête des plantes, c’est jardinage sur le balcon !

Jardinage, plantations et transplantations au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75), 21 mai 2018, photo Alain DelavieJ’ai encore trouvé plein de belles plantes lors des Journées des Plantes de Chantilly qui se sont déroulées le week-end dernier. Le printemps étant déjà bien avancé, les plantations et transplantations ne peuvent plus attendre. Qu’importe la fatigue, le jardinage s’impose et j’ai donc passé mon lundi de Pentecôte à planter, transplanter et nettoyer.

Je dois avouer que j’ai commencé ce matin avec peu d’entrain tant l’ampleur du travail était conséquente et la fatigue des derniers jours importante. Pot après pot, plantation après plantation, repiquage et transplantation après division, les choses ont avancé. J’y ai consacré ma journée entière.

Tous mes achats n’étaient pas raisonnés, j’ai donc du improviser pour marier les plantes et leur trouver une place qui leur conviennent. Le plus dur, ça a été de dépoter les plantes vivaces installées depuis deux ou trois ans maintenant. Les racines de certaines avaient envahies tout le pot, et l’arrachage s’est souvent révélé un travail de forçat ! Et puis, le changement de terreau est aussi un sacré boulot, j’en ai rempli des sacs que j’ai du descendre ensuite dans les poubelles, cinq étages à descendre et à remonter sans ascenseur, c’est du sport ! Et bien sûr, après le jardinage, c’est le grand nettoyage, sur le balcon mais aussi dans l’appartement, car avec mes allées et venues, j’ai ramené de la terre partout.

Je n’ai pas fini mon jardinage, mais le plus important est fait et j’ai retrouvé une circulation facile sur mon balcon qui n’est plus encombré. Finalement, mes différents coups de coeur se sont bien assemblés et accordés entre eux, avec des compositions que je n’aurai pas imaginées sans l’aide du hasard. J’ai encore trois potées à modifier et recréer, cette semaine, tout devrait être achevé. Et je vais essayer d’être très raisonnable à l’École du Breuil le week-end prochain pour les portes ouvertes…