Paris

À propos de la ville de Paris, capitale de la France où j’ai le plaisir de vivre

Le savonnier du square de la Tour Saint-Jacques (Paris 4e)

Nouvelle rencontre avec un beau sujet de savonnier (Koelreuteria paniculata) couvert de grandes panicules de fleurs jaunes au bord de la rue de Rivoli, dans le square de la Tour Saint-Jacques (Paris 4e).

Arbre fleuri en ville

Savonnier en pleine floraison dans le square de la Tour Saint-Jacques (Paris 4e), juillet 2010, photo Alain Delavie

L’arbre paraît tout petit à côté de la grande tour, mais quand on passe dessous, il en impose…

Arbre fleuri en ville

Savonnier en pleine floraison dans le square de la Tour Saint-Jacques (Paris 4e), juillet 2010, photo Alain Delavie

Avec le grand ciel bleu sans nuage, cela fait un peu carte postale… L’été écrase de soleil et de chaleur la capitale. Ça ne semble pas gêner les savonniers qui fleurissent généreusement.

Floraison du savonnier

Résistant à la pollution et tolérant à la sécheresse, le savonnier (Koelreuteria paniculata) forme un petit arbre aux feuilles très découpées qui se couvrent de grandes panicules de petites fleurs jaune vif au début de l’été. Un petit arbre qui intrigue au détour d’une rue en ville, comme ce sujet photographié dans l’avenue Adrien Hébrard (Paris 16e).

Arbre à fleurs dans la ville

Savonnier en pleine floraison, rue Adrien Hébrard, Paris 16e, juin 2010, photo Alain Delavie

Arbre à fleurs dans la ville

Savonnier en pleine floraison, rue Adrien Hébrard, Paris 16e, juin 2010, photo Alain Delavie

Cet arbre exotique de la famille des Sapindacées est originaire des Antilles, de la Chine, du Japon et de la Corée. Il a été découvert par d’Incarville en 1750 et introduit en France en 1789 à l’arboretum Louis-de-Vilmorin, à Verrières-le-Buisson (91), au Sud de Paris.

Il peut atteindre de 12 à 15 mètres de hauteur, mais il reste souvent plus petit, ne dépassant pas 6 à 8 mètres. Sa croissance est rapide. Sa ramure prend la forme d’un dôme étalé. Les fleurs, à quatre pétales jaunes, se forment à l’extrémité des rameaux en panicules de forme conique de 20 à 40 centimètres de longueur.

Arbre à fleurs en ville

Grandes panicules de fleurs jaunes du savonnier, juin 2010, photo Alain Delavie

Sa belle floraison d’été lui a valu le surnom de « mimosa d’été », même s’il n’appartient pas du tout au même genre et à la famille des mimosas.

Arbre à floraison estivale

Grande panicule de fleurs jaunes du savonnier, juin 2010, photo Alain Delavie

L’écorce et le fruit contiennent de la saponine qui est utilisée pour faire du savon naturel en Asie. On fait des chapelets avec les graines rondes et noires contenues dans les fruits volumineux et renflés qui évoquent des petits ballons.

Les blés du Jardin des Plantes de Paris

En 2010, une partie des plates-bandes du Jardin des Plantes de Paris est réservée à la présentation de différentes variétés de blés et autres céréales.

La diversité des céréales exposée au Jardin des Plantes de Paris

Plate-bande de blés dans le Jardin des Plantes de Paris, juin 2010, photo Alain Delavie

70 variétés anciennes et modernes de blé ont été semées en octobre 2009. Du blé poulard et de l’épeautre à l’Apache en passant par le Rouge de Bordeaux ou le Bon Fermier, vous pouvez les admirer en ce moment et observer leurs différences de taille, de couleur ou de formes d’épis.

Totalement ignare en matière d’identification et de reconnaissance des céréales, j’ai découvert « en paille et en épis » une foule de variétés plus belles les unes que les autres. En voici quelques unes, je vous laisse découvrir les autres dans le Jardin des Plantes, ouvert tous les jours. Et profitez-en pour découvrir la collection de pélargoniums, les serres, les arbres remarquables…

Collection de blés et autres céréales au Jardin des Plantes de Paris

Coquelicots et céréales au Jardin des Plantes de Paris 5e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Collection de blés et autres céréales au Jardin des Plantes de Paris

Blé Poulard d'Auvergne (Triticum turgidum subsp. turgidum) au Jardin des Plantes de Paris 5e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Collection de blés et autres céréales au Jardin des Plantes de Paris

Grande épeautre de Souabe (Triticum aestivale subsp. pelta) au Jardin des Plantes de Paris 5e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Collection de blés et autres céréales au Jardin des Plantes de Paris

Seigle (Secale cerale) au Jardin des Plantes de Paris 5e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Une présentation qui fait le bonheur des oiseaux, nombreux dans le Jardin des Plantes. Au fur et à mesure que les grains de céréales arrivent à maturité, celles qui tombent au sol font le régal des pigeons et des ramiers, celles qui restent encore sur les épis font le festin des moineaux, qui se chamaillent allègrement.

Les oiseaux du Jardin des Plantes de Paris se régalent avec les grains de blés et autres céréales

Nombreux moineaux dans les blés du Jardin des Plantes de Paris, juin 2010, photo Alain Delavie

Collection de blés et autres céréales au Jardin des Plantes de Paris

Moineaux dans les blés et autres céréales du Jardin des Plantes de Paris, juin 2010, photo Alain Delavie

C’est le moment de découvrir cette exposition de blés. N’attendez plus trop car le temps de la moisson approche vite…

Les roses trémières du parc de Bercy (Paris 12e)

Fidèles au rendez-vous du mois de juin, les grandes roses trémières dressent leurs immenses hampes de fleurs dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75). En crème, jaune, rose, rouge ou pourpre presque noir, les chandelles fleuries offrent un joli spectacle dépaysant au coeur de la capitale.

Plante vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Plante vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Plante vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Fleur vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Fleur vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Fleur vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Fleur vivace à grand développement

Roses trémières dans le parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Une belle palette de coloris en attendant que les fleurs d’été soient suffisamment épanouies et prennent le relais.

Pensez à commencer dès maintenant les semis de roses trémières (Alcea rosea) pour avoir des jeunes plants bien développés en septembre, moment où il faut les planter à leur place définitive. Vous trouvez dans le commerce des variétés à fleurs simples (comme celles montrées en photos) ou à fleurs doubles. L’idéal est de semer les graines assez grosses directement dans des godets, car les plants supportent mal la transplantation. Vous pouvez aussi parsemer ici et là des graines dans les endroits de votre jardin ou terrasse où vous aimeriez voir pousser ces immenses plantes vivaces.

La nature gagne sur la ville

Semis spontané de rose trémière dans une allée du parc de Bercy (Paris 12e, 75), juin 2010, photo Alain Delavie

Comme le démontre ce semis spontané superbe implanté dans une des allées qui longent le potager du parc de Bercy, les graines de rose trémière arrivent à germer dans des endroits les plus improbables. Il faut tenter…

Fête de la Musique dans le jardin du centre d’animation de la Poterne des Peupliers (Paris 13e)

De 18 à 21 heures, rendez-vous dans le jardin du Centre d’animation de la Poterne des Peupliers, rue Gouthière, Paris 13e (75).