animaux

Animaux domestiques ou sauvages, la faune des jardins et autour des jardins

Les moineaux aiment les graines de tournesol

Moineau se gavant de graines de tournesol dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les tournesols d’ornement géants qui ont été plantés dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris font le bonheur des moineaux qui viennent s’empiffrer avec les graines disponibles en grande quantité.

Moineau se gavant de graines de tournesol dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
C’est un ballet incessant d’une tête de tournesol à l’autre, dans toutes les positions et avec parfois quelques chamailleries. Tout en ayant un oeil sur les promeneurs qui passent très près. La grosseur des graines ne semblent pas un obstacle pour ces petits passereaux gourmands.

Moineau se gavant de graines de tournesol dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les graines de tournesol sont très riches. Les oiseaux peuvent faire des réserves pour pouvoir affronter la mauvaise saison.

Ça butine sur le balcon !

Abeille butinant sur une fleur d'Aster x frikartii 'Mönch', balcon, Paris 19e (75)
Les abeilles sont nombreuses à venir butiner sur mon balcon parisien où les fleurs simples ou semi doubles mellifères sont disponibles à volonté.

En ce moment, il y a toujours une tournée pour les abeilles. Le bar à pollen et nectar est ouvert 24h/24 et 7j/7 !

Ni dieu, ni maître, ni croquettes

Chats, graffiti, tag, Ni dieu ni maitre ni croquettes, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75)Les tags sont de plus en plus nombreux sur le bord du bassin de la Villette et du canal de l’Ourcq, sans cesse renouvelés. Celui-ci je l’ai photographié sur le pont de la rue de l’Ourcq (Paris 19e), tout près de chez moi.

Deux beaux gros chats réalisés au pochoir certainement et cette sentence que j’ai déjà rencontrée dans le 18e arrondissement avec un tag de chat : « Ni dieu, ni maitre, ni croquettes ».

Après le nid de pigeons, l’oeuf !

Oeuf de pigeon ramier, oiseau, potée d'hosta, balcon parisien, Paris 19e (75)
Après avoir installé des défenses dans la potée squattée par le couple de pigeons ramiers, je craignais qu’ils ne cherchent à pondre dans une autre de mes potées ou jardinières. Et bien hier matin, surprise, la femelle avait pondu un oeuf au beau milieu de ce qui avait été une belle potée d’hosta, juste à côté de la potée protégée.

Oeuf de pigeon ramier, oiseau, potée d'hosta, balcon parisien, Paris 19e (75)
Feuillage aplati, feuilles coupées ou lacérées, tiges cassées, le spectacle n’était pas réjouissant. Et cet oeuf au milieu de la touffe de feuilles…

Oeuf de pigeon ramier, oiseau, potée d'hosta, balcon parisien, Paris 19e (75)
Je n’avais jamais vu d’oeuf de pigeon ramier, mais c’est un bel oeuf, assez gros. Mais l’oiseau est un mastodonte, ce n’est pas si étonnant. Quand il se pose sur une plante, elle est immédiatement écrasée ou raplatie dans le meilleur des cas.

Non je n’ai pas envie d’avoir de petits pigeons sur mon balcon.
Non je n’ai pas gardé l’oeuf.
Oui j’ai fait la chasse aux pigeons obstinés qui revenaient sans cesse.
Oui j’ai acheté un nombre incroyable de tuteurs en bambous et de petits treillages pour installer des défenses dans la potée d’hosta et dans les autres potées à côté.
Oui quand j’entends un « crou-crou », je bondis sur mon balcon avec un air furieux. Les voisins vont finir par me prendre pour un cinglé…

Un nid de pigeons ramiers sur mon balcon

Nid de pigeon ramier dans une potée sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Depuis quelques jours, le couple de pigeons ramiers est revenu sur mon balcon et les deux oiseaux ont profité de mon absence dans la journée pour s’y installer et bâtir un nid dans une de mes potées en écartant et écrasant les pauvres plantes.

Nid de pigeon ramier dans une potée sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Horreur, malheur ! Des squatteurs qui massacrent mes petites plantes…

J’ai acheté hier des tuteurs et des petits treillages en plastique vert pour installer une barricade dans la potée. Ce matin, j’ai défait les branchages accumulés par les pigeons et après avoir gratté le terreau j’ai disposé mon installation anti oiseaux. En redressant les plantes et en les stabilisant. Ce n’est plus une potée, c’est fort Chabrol ! Comme les plantes sont déjà bien poussées, on ne voit pas trop les défenses installées. J’espère qu’elles vont vite effacer les assauts des pigeons et repousser de plus belle.

J’espère maintenant que ces bestioles ne vont pas chercher à faire leur nid ailleurs sur mon balcon…

Colloque de l’ASPAS sur la vie secrète des renards

Colloque de l'ASPAS sur le renard, Paris 13e (75), mai 2017L’ASPAS organise un grand colloque pour révéler la vie secrète des renards, et leur rendre la place qui est la leur. Mal vus par beaucoup, les renards doivent être mieux connus de tous.

Ouvert à tous, ce colloque rassemblera des scientifiques, des chercheurs, des historiens, des agriculteurs, des vidéastes et des agents de l’État autour d’un animal considéré à tort comme un « nuisible ». Un statut injustifié, car dans l’équilibre des milieux, le rôle de « service sanitaire » du renard permet d’éviter des pullulations ou des épidémies.

Sur les deux jours de ce colloque, les différents intervenants présenteront cet animal apparemment commun, mais hors du commun. Un zoom sur les renards des villes, y compris Paris, des témoignages de terrain, des révélations sur des comportement peu connus, des mises au point sur les légendes autour de l’animal viendront nourrir nos connaissances. Les regards croisés et les expertises des différents spécialistes répondront à toutes les questions sur la « problématique » autour du renard, et nous éclaireront sur ses solutions. (suite…)