animaux

Animaux domestiques ou sauvages, la faune des jardins et autour des jardins

Monsieur Ancistrus rouge

Ancistrus rouge, aquarium, Paris 19e (75)Pour une fois, mon mâle Ancistrus rouge a pris la pose en se posant sur une grande racine dans mon aquarium. J’ai pu le photographier tout en étant surveillé par son grand oeil noir rivé vers noir.

Nageoires bien déployées, couleur bien soutenue, l’oeil au aguets… Monsieur dans toute sa splendeur.

Le Noël des Animaux les 9 et 10 décembre 2017 sur la place de la République (Paris 11e)

Chien, adoption, Le Noël des Animaux, SPA, place de la République, Paris 11e (75), décembre 2017La Société Protectrice des Animaux (SPA) organise les samedi 9 et dimanche 10 décembre 2017, de 10h à 18h, son Noël des Animaux. Cet événement festif et solidaire s’installe au sein d’un refuge éphémère spécialement conçu pour l’occasion au cœur de la capitale sur la place de la République.

Pendant deux jours, plus de 400 chiens et chats issus de 14 refuges de la SPA sont proposés à l’adoption pour leur permettre de trouver une nouvelle famille pour Noël.

À l’occasion de ce grand rendez-vous, la SPA invite tous les franciliens à venir à la rencontre de ses pensionnaires et découvrir les actions de l’association en faveur de la cause animale.
Des animations sont proposées tout au long du week-end dans une ambiance conviviale : une buvette, un photo-call pour se prendre en photo avec son animal et un atelier maquillage pour les enfants.

Chat, adoption, Le Noël des Animaux, SPA, place de la République, Paris 11e (75), décembre 2017
Pour Natacha Harry, présidente bénévole de la SPA : « Le Noël des Animaux est une belle occasion de rencontrer nos pensionnaires pour leur offrir une chance d’être accueillis pour toujours dans un foyer chaleureux grâce aux conseils de nos équipes. Nous espérons que la magie de Noël va opérer pour nos protégés. »

La Société Protectrice des Animaux (SPA)

  • Première association de protection animale, créée en 1845 et déclarée d’utilité publique en 1860,
  • 64 refuges et Maisons SPA, dont un Grand Refuge pour accueillir les équidés, ainsi que 12 dispensaires en France,
  • 650 salariés, 3 000 bénévoles
  • 41 129 animaux adoptés en 2016
  • Labellisée « Don en Confiance » par le Comité de la Charte depuis le 31 mai 2016.

Mes scalaires ‘Red Devil’

Scalaire 'Red Devil', Cichlidé, poisson, mon aquarium, Paris 19e (75)
Au fil des mois, mes scalaires (Pterophyllum scalare) ‘Red Devil’ ont pris une belle ampleur et sont devenus des poissons majestueux au caractère bien affirmé. Mais ce sont des Cichlidés, pouvait-il en être autrement !

Scalaire 'Red Devil', Cichlidé, poisson, mon aquarium, Paris 19e (75)Craintifs mais curieux aussi, mes scalaires guettent tout ce qui se passe autour de leur grand aquarium. Quand je m’approche, ils viennent me voir, rien à voir avec les sardines écervelées qui nagent en tout sens.

 

Mes ancistrus

Ancistrus gold voile, mon aquarium, Paris 19e (75)Dans mon plus grand aquarium sont réunis cinq ancistrus, trois jaunes à longues nageoires et deux rouges. Ces poissons sont adultes désormais et par malchance, je n’ai que des mâles. Petite galerie de portraits.

(suite…)

4ème édition de BirdLab, jeu interactif dédié à l’étude des oiseaux

Application BirdLabDepuis le 15 novembre 2017, la quatrième saison de BirdLab a débuté. Cette étude scientifique participative est consacrée au comportement de nourrissage des oiseaux. Grâce à un jeu sur smartphone et tablette, les participants sont invités à suivre en temps réel les déplacements de 24 espèces communes d’oiseaux sur deux mangeoires identiques. Cette expérience est proposée par AgroParisTech, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle via son programme Vigie-Nature.

En ville ou à la campagne : observer les oiseaux pour faire avancer la science
Pour participer, il suffit d’installer deux mangeoires dans son jardin ou sur son balcon, de les garnir de graines de tournesol ou de boules de graisse et d’attendre quelques jours afin qu’elles soient repérées par les oiseaux. Ensuite, il ne reste plus qu’à noter dans l’application les allées et venues des oiseaux entre les mangeoires. Une opération ludique mais qui s’avère pourtant indispensable à l’avancée des connaissances.

Application BirdLab, poster La bande des voraces
Présence des perruches à collier en Île-de-France : BirdLab permet de comprendre
BirdLab explore les interactions entre les oiseaux qui fréquentent les mangeoires. La richesse des données récoltées permet d’étudier plus particulièrement certains facteurs contextuels. Ainsi, les observations des trois premières saisons offrent une meilleure compréhension de la répartition et du contexte paysager francilien d’une espèce peu commune qui ne passe pas inaperçue, la perruche à collier. Ainsi, depuis le lancement de BirdLab en 2014, les chercheurs ont constaté une forte concentration des perruches aux mangeoires situées dans des paysages pavillonnaires denses composés principalement de jardins privés, ce qui correspond au noyau de distribution de l’espèce en en Île-de-France.
Mais cette présence diminue dès que l’on se rapproche des parcs urbains publics où la perruche bénéficie probablement d’autres ressources alimentaires. Par ailleurs, les perruches à collier sont majoritairement observées sur les mangeoires proches des sites connus de nidification de l’espèce.
La présence des perruches influence-t-elle la fréquentation des mangeoires ? Les chercheurs souhaitent désormais évaluer l’activité des oiseaux aux mangeoires en présence des perruches considérées comme espèce « nouvelle » à l’échelle nationale. La perruche freine-t-elle l’accès des autres oiseaux aux mangeoires ? Aujourd’hui, le nombre de données n’est pas encore suffisant pour mettre en évidence une relation particulière entre la perruche et les autres espèces d’oiseaux. Les observations des joueurs de cette 4ème saison de BirdLab devraient permettre d’en savoir plus !

Pour en savoir plus : http://vigienature.mnhn.fr/vigie-manip/birdlab

Frelon asiatique sur mon balcon

Frelon asiatique (Vespa velutina) sur une feuille d'alcathéa sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Hier matin en arrosant sur mon balcon j’ai découvert ce gros frelon asiatique (Vespa velutina) engourdi sur une feuille d’Alcathea. Visite inattendue dont je me serais bien passé…

Au cours de l’été, il m’est arrivé d’en apercevoir à deux ou trois reprises en train de voler sur mon balcon mais à chaque fois, l’insecte s’est envolé très vite. Autant j’accueille avec plaisir les abeilles de toutes les sortes, les bourdons et les syrphes, autant ce visiteur n’est pas le bienvenu.

Enregistrer