Pictogramme danger pour l'environnementDepuis le 1er janvier 2017, les produits phytopharmaceutiques destinés à être utilisés dans les jardins ne sont plus vendus en libre-service pour les jardiniers non professionnels.

Dans l’article L254-7 du code Rural et de la pêche maritime, il est indiqué qu' »à l’exception des produits de biocontrôle figurant sur la liste prévue à l’article L. 253-5, des produits composés uniquement de substances de base, au sens du règlement (CE) n° 1107/2009 du Parlement européen et du Conseil, du 21 octobre 2009, concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et abrogeant les directives 79/117/ CE et 91/414/ CE du Conseil et des produits dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique, les produits phytopharmaceutiques ne peuvent être cédés directement en libre-service à des utilisateurs non professionnels. »

L’interdiction de la vente des produits phytosanitaires conventionnels en libre-service aux particuliers est devenue totale au 1er janvier 2017. Cette disposition concerne les clients, les jardiniers amateurs, les vendeurs de la grande distribution, magasins de bricolage et jardineries.