Nouveau Guide des techniques alternatives aux produits phytopharmaceutiques

Guide pratique, Techniques alternatives de gestion des espaces verts, UNEPL’Union Nationale des Entreprises du Paysage, dans sa volonté d’anticiper les évolutions des métiers du paysage et d’accompagner les entreprises dans leur mutation, a mis en ligne une nouvelle version de son Guide des techniques alternatives.

L’entrée en vigueur de la loi Labbé au 1er janvier 2017 interdira l’usage des produits phytopharmaceutiques dans les lieux publics. L’Unep prépare cette transition et informe ainsi les entreprises du paysage des meilleures pratiques pour l’entretien « zéro-phyto » des espaces verts, afin de les aider à anticiper les mutations techniques et les attentes de leurs différents types de clientèles. Ce guide leur permet d’appréhender la finalité des techniques alternatives et leurs méthodes de fonctionnement, pour toutes les activités des métiers du paysage.

L’utilisation de produits phytopharmaceutiques ne sera ainsi plus autorisée pour l’entretien des espaces verts publics. Formés aux techniques alternatives, les entrepreneurs du paysage seront en mesure d’accompagner les collectivités dans la mise en application de cette nouvelle loi.

Ces solutions peuvent prendre l’aspect d’un véritable retour aux sources mais certaines techniques nécessitent des connaissances pointues en écologie. Il leur faut par exemple apprendre à considérer un jardin comme un écosystème à part entière, afin d’identifier les espèces indésirables pour en réduire les populations avec des moyens issus de la biologie. La gestion écologique devient ainsi une expertise incontournable des entreprises du paysage.

«La décision d’interdire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques dans les espaces verts publics est légitime, tant pour l’environnement que pour notre santé, mais elle est brutale. Dans ce contexte, nous devons trouver de nouvelles solutions, recourir aux innovations de ce domaine, éventuellement y contribuer et devenir force de proposition pour nos clients.» déclare Barbara Dekeyser, référente de l’Unep sur les techniques alternatives.

Un guide pour les professionnels mis à jour avec les dernières innovations
Pour accompagner l’ensemble des entreprises du paysage dans leur transition vers le « zéro phyto », l’Unep met à leur disposition une version actualisée de son guide des techniques alternatives, dont la première édition remonte à 2007.

« L’Unep tient à ce que nous restions des experts avertis et s’attache à mettre à notre service des outils opérationnels, complets et récents. D’où la mise à jour du Guide des techniques alternatives pour reprendre les dernières innovations dans ce domaine. » ajoute Barbara Dekeyser.

Ce guide, réalisé sous l’égide de la commission Qualité Sécurité Environnement de l’Unep, permet d’appréhender les différentes techniques pour toutes les activités des métiers du paysage. Y sont détaillés les divers moyens de gestion ainsi que les méthodes présentées par strates d’intervention (gazon, arbre, minéral). Présenté sous forme de fiches pour une diffusion plus pratique, son organisation thématique facilite sa prise en main.

Afin que l’ensemble des professionnels du paysage améliorent leurs pratiques, l’Unep met l’accent sur la diffusion de ce guide. Il a été présenté notamment aux Assises Nationales de la Biodiversité en septembre dernier, lors d’une table ronde intitulée « le zéro-phyto pour tous ». Le sénateur Labbé et la secrétaire d’État Barbara Pompili y ont salué ce travail de l’Unep qui contribue à la bonne mise en œuvre de la réglementation en faveur de l’environnement.

Quatre fiches d’argumentation pour expliquer cette évolution réglementaire aux clients des entreprises du paysage
Parallèlement à la parution publique de ce guide, l’Unep propose également quatre fiches argumentaires, réservées à ses adhérents.
Trois d’entre elles ont un objectif pédagogique et sont destinées aux clients. Ayant chacune une cible propre – les particuliers et copropriétés, les entreprises et les collectivités – elles visent à apporter les bons arguments aux entreprises du paysage pour les accompagner dans leur présentation des nouvelles techniques alternatives.
La dernière fiche est destinée à l’entrepreneur du paysage, afin de l’aider à préparer son équipe aux changements de pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Épinglez
Partagez