Archive journalières: 7 avril 2015

Fête des Plantes de Printemps au Château de Saint-Jean de Beauregard les 10, 11 et 12 avril 2015

Fête des plantes de Printemps, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne), avril 2015
Rassemblement francilien unique de plus de 200 spécialistes, avec les plus grands noms des pépinières françaises et européennes et de l’art de vivre au jardin, l’édition printanière de la Fête des Plantes dévoilera pendant trois jours les richesses et les atouts des plantes de milieux humides, thème choisi pour ce grand rendez-vous.

Passionnés et passionnants, retenus pour leur talent et la qualité de leurs productions, les meilleurs pépiniéristes seront là pour vous conseiller et vous faire découvrir les dernières obtentions horticoles, leurs collections et leurs sélections d’espèces rares et de valeurs sûres.

Parmi les temps forts de ces trois journées, ne manquez pas le baptême du nouveau fuchsia ‘Saint-Jean de Beauregard’ créé par Jean-Marc Huot et la remise des traditionnels Prix et Trophées Saint-Jean de Beauregard aux végétaux les plus méritants. Également au programme, de nombreuses animations, des ateliers pour les enfants et les conférences avec Alain Baraton et ses trucs et astuces de jardinier, Hugues Peuvergne et ses célèbres cabanes de jardin, Michel Damblant et le tour du monde dans son jardin, Jean-Paul Collaert et d’étonnants jardins dans des caisses à vin ou encore Nicolas Bel et ses potagers urbains sur les toits.

Informations pratiques
Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 avril 2015 de 10h à 18h les trois jours
Château de Saint-Jean de Beauregard, rue du Château, 91940 Saint-jean de Beauregard.
Tél. : 01 60 12 00 01
Courriel : info@domsaintjeanbeauregard.com
Site Internet : www.domsaintjeanbeauregard.com
Tarif normal : 13€ – Tarif réduit : 10€ (Enfants de 12 à 18 ans, paysagistes, membres de Sociétés et d’Écoles d’Horticulture, familles nombreuses, groupes à partir de 15 personnes sur réservation préalable uniquement). Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.
Comprenant le droit d’entrée, les conférences et les animations, les ateliers pour enfants, la visite du jardin, la consigne et le transport des plantes jusqu’à la sortie.
Restauration possible sur place.
Parking gratuit ou navette gratuite depuis la gare d’Orsay-Ville (RER B).

Nouvelles pousses du Begonia chuyunshanensis après un hiver sur mon balcon

Begonia chuyunshanensis, Bégoniacées, sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Début mars, je vous parlais de mon pied de Begonia chuyunshanensis qui avait passé son premier hiver sur mon balcon sans perdre son feuillage, avec la protection d’un voile d’hivernage quand même. En dégageant sa jardinière hier, j’ai remarqué de nombreuses pousses qui sortent de terre à la base des tiges du bégonia.

Nouvelles pousses de mon Begonia chuyunshanensis, Bégoniacées, sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Le printemps frais n’est décidément pas un handicap pour ce bégonia robuste qui montre déjà les premiers signes d’une reprise de végétation alors que mes Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’ et mon Hibiscus coccineus sont toujours endormis.

Nouvelles pousses de mon Begonia chuyunshanensis, Bégoniacées, sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Et il y a de nombreuses pousses tout autour de la touffe. Je n’ai pas encore apporté du compost et des engrais organiques dans cette jardinière très plantée. Mais il va falloir que je le fasse sans trop tarder, car le retour de la douceur devrait encore accentuer la repousse.

Rangement des protections hivernales sur mon balcon parisien

Potées et protections hivernales rangées sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Le retour du soleil m’a poussé à jardiner hier matin sur mon balcon où les plantes commencent timidement à repousser. Les températures sont encore fraîches la nuit et parfois dans la journée, mais les prévisions météorologiques annonçant un temps plus doux, j’ai préféré enlever et ranger toutes les protections hivernales que j’avais installées sur les plantes frileuses.

Protections hivernales rangées dans une autre protection sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
« En avril, ne te découvre pas d’un fil. » Un retour du froid et des gelées est encore possible, aussi j’ai soigneusement replié les voiles d’hivernage, je les ai rangés dans une autre protection (photo ci-dessus), mais je les garde encore à portée de main au cas où les prévisions météorologiques nous annonceraient un retour de l’hiver.

Et j’ai ensuite commencé la remise en état du balcon. Pour commencer, dernières séances de taille et inspection des potées et jardinières pour faire l’inventaire des plantes qui ont périclité pendant l’hiver. Cette année, peu de disparitions : deux pieds de gaura, un pied de Rudbeckia triloba. Des vivaces de courte vie que je pourrai facilement remplacer. Sinon, toutes les autres plantes ont bien passé l’hiver. Et j’ai commencé les apports de compost et d’engrais. Gros travail avec l’obligation de reprendre chacune des potées ou des jardinières pour épandre un amendement organique en surface, avec un surfaçage dans les contenants les plus plantés. Je suis loin d’avoir fini, mais c’est un bon début. Et j’ai pu faire un inventaire de mes plantations avant d’aller courir les fêtes des plantes, notamment celle de Saint-Jean de Beauregard qui aura lieu à la fin de la semaine.