Archive journalières: 10 septembre 2013

L’exotisme dans le square Boucicaut (Paris 7e)

Alocasia et palmier dans le square Boucicaut, Paris 7e (75)
La visite dans ce petit square parisien du 7ème arrondissement de Paris est vraiment dépaysante. Passée la rangée de platanes qui entourent le jardin, vous découvrez des palmiers, des araucarias, des yuccas de toutes sortes, des phormiums, des alocasias et bien d’autres plantes exotiques.

Palmier et Araucaria, l'exotisme dans le square Boucicaut, Paris 7e (75)
Et oui, nous sommes bien dans Paris…

(suite…)

Cycle de conférences autour du thème « l’art d’André Le Nôtre sur le territoire des Hauts-de-Seine »

Jet d'eau dans le Parc de Sceaux, Hauts-de-Seine
À l’occasion du 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700), le Conseil général organise un cycle de 6 conférences afin de présenter au public des amateurs de jardins, passionnés et professionnels, l’œuvre d’André Le Nôtre sur le territoire des Hauts-de-Seine.

  • mercredi 11 septembre à 18h – La culture paysagère d’André Le Nôtre : représentation et transformation de l’environnement au XVIIème siècle
    Thierry Mariage, Architecte des Bâtiments de France, chef du Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine de la Meuse, exceptionnellement à l’Orangerie.
  • mercredi 18 septembre à 18h – Le Nôtre en Île-de-France
    Aurélia Rostaing, historienne des jardins, auteur de « Les jardins de Le Nôtre en Ile de France »
  • mercredi 25 septembre à 18h – Le Nôtre et la science du terrain
    Frédéric Sichet, historien des jardins, paysagiste.
  • mercredi 2 octobre à 18h – Le domaine de Sceaux
    Christian Lemoing, responsable des parcs du sud du département des Hauts-de-Seine, et Dominique Brême, directeur du Musée d’Île de France.
  • mercredi 9 octobre à 18h – Le domaine de Meudon
    Francis Villadier, conservateur en chef du patrimoine.
  • mercredi 16 octobre à 18h – Le domaine de Saint-Cloud
    Sylvie Glaser, administratrice du domaine de Saint Cloud.
  • mercredi 23 octobre à 18h – La restauration des broderies du parc de Sceaux
    Pierre-André Lablaude, Architecte en Chef des Monuments Historiques, maître d’œuvre du projet.

C’est dans le département des Hauts-de-Seine que se trouve certains des parcs les plus intéressants du jardinier de Louis XIV et plus illustratifs du style dit « à la française » : le domaine de Saint-Cloud, que Le Nôtre redessina pour Monsieur, le frère du roi, et qui constitua un défi majeur pour le concepteur, à cause de la complexe morphologie du terrain et du parc préexistant ; le domaine du fils de Louis XIV à Meudon, dans lequel Le Nôtre intervint dès 1679, lorsqu’il appartenait à Louvois, ministre de la guerre ; et, bien entendu, le parc de Sceaux, voulu par Colbert et agrandi par son fils, le marquis de Seignelay, qui continue à évoluer, de nos jours, notamment grâce à la restitution des parterres de broderies d’origine.

Chacun de ces domaines illustre une facette particulière du style de Le Nôtre, car dans chacun d’entre eux le jardinier dut faire face à des contraintes du terrain, aux goûts des commanditaires, à des stratégies politiques spécifiques. Néanmoins, dans tous ces sites, le génie de Le Nôtre et la singularité de son art apparaissent clairement: un goût prononcé pour des jeux d’optiques d’une subtilité inégalée, l’échelle territoriale qui déborde bien souvent de l’enceinte des domaines, le travail très complexe sur l’organisation et la hiérarchisation des espaces, le contraste entre les pleins (les bosquets) et les vides (les grands axes), les perspectives tantôt accélérées tantôt ralenties…

Afin de comprendre les secrets de cette science du terrain, des historiens des jardins, des architectes et les responsables de ces parcs prennent la parole et répondent aux questions qui ne manquent jamais de se poser lorsque l’on aborde le travail d’un artiste aussi polyédrique.

Petit Château du parc de Sceaux
9, rue du docteur Berger, 92330 Sceaux.
À 18h. Inscriptions et renseignements au tél. : 01 41 87 29 71.
Gratuit.

(suite…)

Votez pour l’arbre que vous préférez en Île-de-France

Platane d'Orient (Platanus orientalis) planté par Buffon en 1785, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
L’Agence des espaces verts (AEV) organise cette année la sélection Île-de-France du concours « Arbre de l’Année 2014 ». Tous les Franciliens (familles, classes et écoles, entreprises publiques ou privées, mairies et associations), sont invités à parcourir l’Île-de-France, appareil photo en main, pour proposer la candidature de leur arbre préféré avant le 31 décembre 2013 sur le site www.arbredelannee.com

Véritable succès en 2013, le concours national « Arbre de l’Année » initié par le magazine Terre Sauvage et l’Office National des Forêts (ONF), a rassemblé plus de 200 candidatures et distingué 2 lauréats (prix du jury et prix du public) parmi les 23 arbres remarquables sélectionnés en région.

L’Agence des espaces verts qui a pour mission la préservation et la mise en valeur du patrimoine naturel francilien s’est tout naturellement associée à cette opération de sensibilisation.
Elle réunira, en janvier prochain, un jury composé de professionnels afin d’élire l’arbre régional de l’année sur des critères esthétiques, culturels, historiques, et sociaux. Les photos des plus beaux sujets régionaux feront l’objet d’une exposition itinérante en 2014.

Le saviez-vous ?
L’Agence des espaces verts a déjà acquis ou mis en valeur près de 13 000 hectares afin de les rendre accessibles au public. La très grande majorité de ces espaces sont des forêts mais on trouve également des zones humides, des plaines agricoles ou encore des espaces naturels à forte valeur écologique.
L’AEV protège et aménage les espaces naturels d’Île-de-France. Outil de la Région, elle imagine et organise le territoire pour que, demain, chaque Francilien vive dans un meilleur environnement. Tous les jours, les agents de l’AEV gèrent les forêts et les sites écologiques pour en préserver toute la richesse et protègent les zones agricoles périurbaines. Et parce que sauvegarder les espaces naturels, c’est l’affaire de tous, l’AEV mène des actions de sensibilisation auprès de ses partenaires et des citoyens.
Pour en savoir plus : www.aev-iledefrance.fr