Archives de mots clés: semis spontané

Semis spontané de tomate au pied de l’église de la Madeleine

Jeune plant de tomate au pied de la grille de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75)
Quand nombre de jardiniers pestent contre les maladies qui déciment leurs pieds de tomates pendant l’été, la nature nous montre que ce légume fruit peut se montrer très résistant. C’est le cas avec ce semis spontané apparu au pied de la grille devant l’église de la Madeleine (Paris 8e), un lieu qui n’est pas propice à la culture de légumes quels qu’ils soient.

Jeune plant de tomate au pied de la grille de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75)
Le feuillage est bien vert et sain. La plante de petite taille n’aura certainement pas le temps de fleurir et de donner des fruits car l’été est déjà très avancé. Mais cette graine venue de nulle part (égarée par un jardinier malicieux, issue d’une tranche de tomate tombée d’un sandwich, qui sait ?) a germé dans les pires conditions, sans arrosage régulier, avec peu de terre, en plein cagnard et avec pas mal de bouffées de gaz d’échappement. Un peu rageant pour tous ceux qui ratent régulièrement leurs semis au début du printemps…

Semis spontané de catalpa

Semis spontané de catalpa dans une rue parisienne, Paris 16e (75)
Je suis toujours étonné et admiratif à la fois devant la capacité des graines à trouver des endroits impossibles pour y germer… Ici un jeune semis spontané de catalpa qui a pris racines dans l’intervalle minuscule laissé entre le revêtement en goudron et le bord du trottoir.

Semis spontané de catalpa dans une rue parisienne, Paris 16e (75)
Mais au pied d’une barrière, dans un endroit un peu plus protégé du passage et du piétinement. Je doute que ce très jeune arbre puisse devenir un jour un grand sujet, surtout que le feuillage est assez ample dans sa jeunesse, il se remarque de loin.

Semis spontané de tabac dans un terrarium

Semis spontané de tabac dans mon grand terrarium, Paris 19e (75)
Ce plant de tabac devenu bien trop volumineux pour mon grand terrarium est arrivé tout seul. Il est apparu un jour, certainement suite à l’introduction d’une nouvelle plante dans le bac. Et en quelques semaines sous éclairage artificiel, il est devenu énorme.

Je vais devoir refaire tout mon terrarium car je suppose que cet intrus a formé un joli paquet de racines dans le terreau. Autant faire un bon nettoyage, je n’ai pas envie de voir un autre pied germer. On ne sait jamais… Et puis je vais peut-être enfin pouvoir me débarrasser des semis spontanés de fougère houx (Cyrtomium falcatum) qui ne cessent de pousser partout depuis que j’ai eu le malheur de poser un gros pied à proximité de l’aquarium. La plante adulte a lâché une profusion de spores qui continuent à germer au fur et à mesure des arrachages et des manipulations du terreau. Une vraie peste !

Je vais repenser le terrarium pour pouvoir accueillir quelques plantes dénichées lors de la prochaine édition du salon EDENIA. Ce sera la 18ème édition, prévue pour le 28 et 29 mars 2015. Cela approche !

Joli semis spontané

Semis spontané de Buddleia davidii à fleurs blanches, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75)
Si vous passez sur le pont de l’Ourcq dans le 19e arrondissement de Paris, vous pourrez apercevoir ce petit buddliéa qui est venu se semer tout seul au bord du trottoir et de la chaussée. Mais contrairement aux nombreux autres arbres aux papillons qui poussent ici et là dans la capitale, celui-ci a de superbes épis de fleurs blanches. Une mauvaise herbe très chic !

Semis spontané de Buddleia davidii à fleurs blanches, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75) (suite…)

Semis spontanés perchés sur une pile de pont

Semis spontanés de paulownias sur une des piles du Pont Marie, Paris 4e (75)

Des paulownias ont été se ressemer sur une des piles du Pont Marie dans le 4e arrondissement de Paris, à quelques mètres à peine au-dessus de la Seine. Et ces semis spontanés semblent bien se porter, malgré le manque évident de terre, les fortes températures et la sécheresse qui les accompagne.

Semis spontanés de paulownias sur une des piles du Pont Marie, Paris 4e (75)

Hormis dans de la pierre, je ne vois pas très bien où peuvent pousser les racines de ces jeunes arbres…

(suite…)

La morelle Sunberry s’est ressemée partout !

Semis spontanés de morelle 'Sunberry' sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Le petit pied de morelle ‘Sunberry’ (Solanum burbankii) récupéré lors du Troc Vert de Montreuil en mai 2011 avait bien prospéré et s’était couvert d’un grand nombre de baies noires. Plusieurs ont du tomber dans les jardinières aux alentours. Depuis, des jeunes plants repoussent chaque année , mais cette fois-ci comme mes plantes n’étaient pas très en avance et très fournies suite au ravalement, un plus grand nombre de semis spontanés a pu se développer. J’en trouve partout !

Semis spontanés de morelle 'Sunberry' sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Quand les tous jeunes plants sont apparus un peu partout dans mes jardinières, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un semis de Saruma henryi. Mais les plants ont vite pris des proportions importantes alors que les semis de Saruma poussent lentement. J’ai reconnu alors la morelle que j’ai plantée il y a maintenant deux ans. Un seul pied arraché aux premières gelées, un autre qui a repoussé l’an dernier sans que je m’en aperçoive tout de suite et me voici avec des semis partout !!! Dans le genre mauvaise herbe, la morelle noire (Solanum nigrum) ne ferait pas mieux. Mais l’arrachage est facile et rapide.