Archives de mots clés: panachure

Superbe faux aralia panaché

Fatsia japonica 'Variegata', feuillage panaché, Jardins en Seine, Suresnes (92)
Ce sujet déjà imposant de faux aralia (Fatsia japonica) photographié sur l’un des jardins éphémères du salon Jardins en Seine à Suresnes le week-end dernier présente une panachure blanche très originale qui donne l’impression que le feuillage a été saupoudré de sucre, de farine ou de peinture.

Fatsia japonica 'Variegata', feuillage panaché, Jardins en Seine, Suresnes (92) (suite…)

Les belles panachures du Nandina ‘Twilight’

Nandina domestica 'Twilight' sur mon balcon parisien en hiver, Paris 19e (75)
Cette variété compacte de bambou sacré (Nandina domestica ‘Twilight’) dont je vous parlais en août 2014 pour la première fois reste toujours aussi attractive, quelle que soit la saison. En ce moment, certaines feuilles présentent des panachures blanches très accentuées, qui offrent un joli contraste avec les nouvelles pousses cuivrées et le feuillage vert plus âgé.

Nandina domestica 'Twilight' sur mon balcon parisien en hiver, Paris 19e (75) (suite…)

Feuillage panaché contre feuillage vert

Rejets au, feuilles vertes dans un buisson d'Eleagnus au feuillage panaché de jaune, Paris 19e (75)

Il est fréquent de voir apparaître des feuilles ou des pousses feuillées complètement vertes sur une plante au feuillage panaché. En voici quelques exemples photographiés dans le Parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e). Les rameaux non panachés se distinguent bien dans la masse de feuilles aux panachures marquées.

Rejets au, feuilles vertes dans un buisson d'Eleagnus au feuillage panaché de jaune, Paris 19e (75)

(suite…)

Coléus variable

Potée de coléus sur mon balcon en été

Potée de coléus sur mon balcon en été, 31 août 2011, photo Alain Delavie

Ma potée de coléus est un véritable festival de couleurs, les jeunes pousses ayant des coloris radicalement différents des feuilles plus anciennes. Aussi différentes que le jour et la nuit…

Les jeunes feuilles sont rose vif et pourpre avec le bord d’un vert très fluo. En vieillissant, le rose pâlit et devient presque crème, le pourpre disparaît. Le vert s’assombrit au point de devenir brun noir par endroit. On pourrait presque croire qu’il y a deux plantes dans le même pot. Et bien non !

Toujours aussi différent du coléus de Plantine, alors que nos deux potées avaient des airs de ressemblance quand nous les avons achetées chacun de notre côté à quelques jours d’intervalle.

Panachure variable

Mon pied de renouée panachée (Fallopia japonica ‘Variegata’) a donné d’immenses cannes aux larges feuilles crème et vertes. D’une tige à l’autre, d’une feuille à l’autre, la panachure crème est plus ou moins importante.

Renouée panachée (Fallopia japonica 'Variegata')

Feuille presque entièrement crème de ma renouée panachée (Fallopia japonica 'Variegata'), avril 2011, photo Alain Delavie

Sur certaines feuilles, la panachure est devenue la couleur principale. Du crème sur tout le limbe, à l’exception de quelques marques vertes au niveau de la nervure centrale.

Renouée panachée (Fallopia japonica 'Variegata')

Feuille crème et verte de ma renouée panachée (Fallopia japonica 'Variegata'), avril 2011, photo Alain Delavie

Sur d’autres feuilles, la panachure est à égalité avec le vert, avec parfois des parties en mosaïque.

Renouée panachée (Fallopia japonica 'Variegata')

Feuille verte et crème de ma renouée panachée (Fallopia japonica 'Variegata'), avril 2011, photo Alain Delavie

Certaines feuilles ont davantage de vert que de crème. Mais quand une tige développe des feuilles trop vertes, peu ou pas panachée, je la coupe, pour qu’elle ne prenne pas le dessus sur les pousses panachées.

Cette variabilité importante est en fait assez élégante. Cela donne une touffe chamarrée, assez lumineuse. Je ne m’en lasse pas, année après année…