Archives de mots clés: nature

Grande plantation citoyenne à Montreuil (93) les 20 et 21 mars 2018

Les 20 et 21 mars 2018, Montreuil va devenir une ville-jardin à ciel ouvert cultivée par ses habitants. Au cours de ce week-end, Montreuil va organiser avec les écoles et les habitants, une plantation citoyenne de végétaux comestibles sur onze sites de l’espace public municipal.

Site des Murs à pêches, Montreuil-sous-Bois (93)À Montreuil, « nous avons tellement d’espaces en friche, déshumanisés, qui pourraient devenir des espaces de qualité. Imaginez des centaines d’arbres fruitiers, des jardins éducatifs, des espaces cultivés et offerts gratuitement aux habitants. Nous pourrions devenir l’une des villes symbole de l’évolution vers une écologie urbaine, sociale et citoyenne.» Cette vision de la place de la nature en ville exprimée par Patrice Bessac, le Maire de Montreuil à l’occasion de ses vœux de nouvelle année aux Montreuillois et Montreuilloises devient aujourd’hui une réalité.

Les 20 et 21 mars, pour célébrer l’arrivée du printemps seront plantés 50 arbres fruitiers, 446 arbustes dont 300 à petits fruits et 350 vivaces (dont 40 aromates). Cette grande plantation marque le lancement du dispositif « Montreuil est notre jardin », un vaste projet de réappropriation des espaces publics délaissés, par la nature, le partage et l’engagement citoyen. Les agents du Service Jardins et nature en ville, aidés sur 2 des 11 sites par les enfants des centres de loisirs, planteront sur l’espace public, cerisiers, pêchers, poiriers, figuiers, oliviers, amandiers, plaqueminiers (l’arbre à kakis) mais aussi cassis, groseilliers, framboisiers, mûriers et kiwis. (suite…)

VIVEZ NATURE 2017, le salon bio, nature et bien-être à Paris

Affiche du salon Vivez nature 2017 à ParisRendez-vous pour la 46ème édition du salon du Bio à Paris pendant trois jours, du 20 au 22 octobre 2017.

Cliquer pour découvrir le programme de conférences et celui des ateliers.

Informations pratiques
Paris Event Center, 20, avenue de la Porte de la Villette, Porte de la Villette, 75019 Paris.

Vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 octobre 2017 de 10h30 à 19h30.
Lundi 23 octobre 2017 de 10h30 à 18h.
Entrée gratuite, sur invitation.

Métro : Ligne 7, station Porte de la Villette, sortie Paris Event Center.
Bus : Lignes 139, 150, 152, arrêt Porte de la Villette.
Tramway : ligne T3b, arrêt Porte de la Villette.

Exposition « Dessiner en plein air » au Musée du Louvre

Musée du Louvre, exposition Dessiner en plein air, planche de dessinsL’exposition entend montrer la diversité de la pratique du dessin “sur le motif” ou “sur nature” en France dans la première moitié du XIXe siècle et s’attache à des figures majeures de l’art français : Delacroix, Corot, Chassériau, Valenciennes, Daubigny, ou d’autres moins connues comme le graveur Bléry…

Réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France et le soutien du musée d’Orsay, elle réunit plus d’une centaine de dessins et eaux-fortes et permet de présenter une trentaine de carnets de croquis, instruments par excellence du dessin de plein air.

La pratique du dessin en plein air, sur le motif, est bien attestée en France (comme en Europe) au XVIIe siècle et devient courante au XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, jugée indispensable à la formation des jeunes artistes, elle ne cesse d’évoluer et prend une place capitale dans l’histoire du dessin. Les expressions « sur nature », « d’après nature », « sur le motif »… ont cependant une signification très fluctuante, incertaine, désignant aussi bien le dessin d’observation ou d’étude scientifique que le croquis d’étude, l’exercice d’élève, le relevé d’architecte, le dessin militaire, le dessin de mémoire, les notes de voyage ou le rendu à peine esquissé d’une impression fugitive.

Musée du Louvre, exposition Dessiner en plein air, planche de dessinsLe dessin sur nature se définit progressivement comme une œuvre en soi, une œuvre achevée ayant sa propre justification, sa propre finalité. Charles Daubigny peut ainsi publier en 1862 les eaux-fortes du Voyage en bateau à partir de ses croquis pris sur le vif et relatant ses excursions sur la Seine et l’Oise à bord du Botin, bateau-atelier qui lui permettait de travailler sur le motif.

L’espace de l’atelier et le plein air ne sont pas toujours des mondes distincts, et les artistes se situent souvent dans un va-et-vient entre les deux, l’œuvre de paysagiste de Corot étant au cœur de cette indétermination. Si le sujet est bien différent de celui de la peinture de plein air, la question de la couleur, prise directement sur le motif ou retravaillée en atelier à partir de notes de plein air, s’impose aussi au dessinateur.

Commissaire de l’exposition : Marie-Pierre Salé, conservateur en chef, avec la collaboration d’Hélène Grollemund, chargée d’exposition, département des Arts graphiques, musée du Louvre.

INFORMATIONS PRATIQUES
Du 18 octobre 2017 au 29 janvier 2018, Rotonde Sully, Paris 1er (75).
Horaires : de 9h à 18h, sauf le mardi. Nocturne mercredi et vendredi jusqu’à 22h.
Tarif unique d’entrée au musée : 15 €.
Publication : catalogue de l’exposition, coédition musée du Louvre éditions / Liénart éditions. 210 pages environ, 220 illustrations, 29 €.
Achat en ligne : www.ticketlouvre.fr
Renseignements : www.louvre.fr
(suite…)

« Sculptures en l’Île » : une rencontre exceptionnelle entre art contemporain et nature

Mano-à-Mano, création de Pedro Marzorati, Andrésy, Yvelines, photo ByPMPour sa 20e édition, l’exposition d’art contemporain « Sculptures en l’Île » à Andrésy (Yvelines) accueille du 19 mai au 24 septembre 2017, une cinquantaine d’artistes sur trois sites remarquables: parc et Maison du Moussel, parc de l’Hôtel de ville et île Nancy. Cette nouvelle édition accueillera en invité d’honneur, l’artiste Pedro Marzorati.

Depuis 1997, « Sculptures en l’île » est le moment privilégié des amoureux d’art contemporain et de nature. Durant quatre mois, une cinquantaine d’artistes nationaux et internationaux investissent trois sites exceptionnels : le parc et la Maison du Moussel, le parc de l’Hôtel de ville et l’île Nancy. Chacun peut y admirer des œuvres contemporaines et originales. Les sculptures présentées sont sélectionnées parmi plusieurs projets afin d’offrir aux visiteurs, une exposition remarquable. Avec près de 40 000 visiteurs, le succès de « Sculptures en l’île » ne cesse de s’affirmer, pour le plus grand bonheur de tous les amateurs d’art contemporain et de balades culturelles en pleine nature.

L’invité d’honneur Pedro Marzorati investit la Maison du Moussel
La 20e édition de « Sculptures en l’Île » sera marquée par la présence de l’artiste international Pedro Marzorati.
Pedro Marzorati, est un artiste argentin pluridisciplinaire qui, selon le sujet choisi, s’exprime avec différentes techniques : land-art, photographie, sculpture, dessin, installation, musique, multimédia. Il réalise des installations poétiques de land-art en relation avec les changements climatiques du au réchauffement de la Planète, comme « Where the Tides Ebb and Flow », « Noé Noyé » et « WIND, Des habitats volés par le vent ». Les projets artistiques de Pedro Marzorati sont basés sur la réinterprétation de la nature, le détournement d’objets et de codes qui nous sont connus. Ces projets cherchent à changer la perception que nous en avons pour « jouer » avec eux, dans un monde imaginaire et poétique. La Maison du Moussel, maison de la fin du XIXe siècle, est le point de départ du circuit de l’exposition d’art contemporain. Cette année, les visiteurs pourront admirer l’œuvre monumentale de Pedro Marzorati qui occupera l’espace tant au dehors qu’au-dedans de la Maison du Moussel.

Aux côtés de Pedro Marzorati, les visiteurs découvriront les oeuvres des Françaises Béatrice Chanfrault et Emy David, deux femmes engagées dans leur art et leur époque, réunies dans l’écrin du Moussel pour célébrer l’éternité de la nature et nous rappeler la nécessité que nous avons de la protéger. L’exposition d’art contemporain accueillera également une cinquantaine d’artistes dont l’artiste français Georges Meurdra qui exposera dans le parc de l’Hôtel de ville, de monumentales sculptures en bronze.
(suite…)

11ème édition de la Fête de la Nature

Affiche de la Fête de la nature 2017Créée en 2007, la Fête de la Nature convie chaque année petits et grands à découvrir la faune et la flore qui les entoure. La thématique de cette 11ème édition (du 17 au 21 mai 2017), les « super-pouvoirs de la nature », propose d’explorer les spécialités, rôles et fonctions d’une multitude d’espèces vivantes, et de lever en partie le mystère sur leurs fameux pouvoirs.

Chaque année, ce sont plus de 5000 manifestations gratuites qui sont organisées dans toute la France, rassemblant en moyenne 800 000 participants. Sur tout le territoire français, en métropole et en Outre-mer, dans les villes comme à la campagne, des évènements sont proposés à deux pas de chez soi ! L’ensemble de ces activités est disponible sur le site de la Fête de la Nature : liste des manifestations de la Fête de la Nature 2017

Au programme, un martin-pêcheur qui inspire le TGV japonais, des plantes bretonnes capables de vivre à la limite de la terre et de la mer, sur un sol pauvre et dans une atmosphère chargée de sel, ou encore des marais salants qui nous protègent des tempêtes… (suite…)

Salon du livre « Lire la Nature » samedi 28 janvier 2017

Salon du Livre, "Lire la nature", Musée de la Chasse, Paris (75), janvier 2017À l’occasion de son cinquantième anniversaire, la Fondation François Sommer, reconnue d’utilité publique, et dont l’objet est la conservation des écosystèmes et la construction d’un dialogue apaisé entre usagers de la nature, lance un nouveau salon du livre à Paris, intitulé « Lire la Nature  ».

Un événement qui explorera de multiples manières les rapports de l’homme et de la nature. Toute la journée, vous pourrez assistez à des débats et des rencontres avec des romanciers, des spécialistes de l’environnement, des grands explorateurs.

• Un salon du livre avec des libraires spécialisés,
• Un grand colloque autour de la relation de l’homme au monde sauvage,
• Des rencontres dédicaces avec les auteurs,
• Des activités dédiées aux enfants,
• Un espace de restauration convivial.
(suite…)