Archives de mots clés: Lysimachia clethroides

Joli mariage d’une rue et d’une lysimaque

Rue (Ruta graveolens) et lysimaque (Lysimachia), plantes vivaces, feuillage d'automne, Jossigny (77)J’ai photographié ce duo de feuillages lors des Journées des Plantes et Art du Jardin de Jossigny (77) sur le stand des Pépinières Demoinet. Le bleu de la rue (Ruta graveolens) met bien en valeur le feuillage très rougeoyant de la lysimaque de Chine (Lysimachia clethroides).

Jolie association pour l’exposition vente mais pas vraiment pour le jardin ou une potée car la rue apprécie un sol très drainé, la lysimaque a besoin d’une terre plus humide. Mais les deux poussent en plein soleil, indispensable pour obtenir les belles couleurs des feuillages.

Les belles couleurs d’automne de la lysimaque de Chine

Lysimachia clethroïdes avec couleurs d'automne, Vallonchêne, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

« On adore au printemps, ses rosettes vert cuivré brillant comme un petit champ de bébés artichauts; tout l’été, ses cents épis en virgule, tout blanc et adorés des papillons; en automne, ses feuilles couleur érable du Canada. » écrit Thierry Denis (Le Jardin du Morvan) dans son catalogue. La lysimaque de Chine (Lysimachia clethroïdes) change au fil des saisons et finit en beauté, dans un feu d’artifice de couleurs.

Lysimachia clethroïdes avec couleurs d'automne, Vallonchêne, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

Lysimachia clethroïdes avec couleurs d'automne, Vallonchêne, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

D’un pied et d’un endroit à l’autre, la belle coloration d’automne du feuillage varie dans les teintes et en intensité. Mais la plante s’embrase et se fait remarquer avant de rentrer en repos hivernal. Réservez lui un emplacement ensoleillé, dans un sol riche et frais, voire humide.

Cette plante est très fréquemment proposée dans le commerce, mais les photos ont été faites sur le stand de la pépinière Vallonchêne qui exposait aux Journées des Plantes de Courson (Essonne).

Lysimaque de Chine, lysimaque à col de cygne

Le parc André Citroën dans le 15è arrondissement de Paris permet d’admirer des fleurs ou des plantes à feuillage décoratif que l’on ne voit pas dans tous les jardins ou les autres parcs parisiens. Une visite estivale dans le Jardin Noir permet de rencontrer la lysimaque à col de cygne (Lysimachia clethroides) qui se penche vers vous du haut de son gradin.

Plante vivace estivale

Lysimaque de Chine (Lysimachia clethroides) dans le Parc André Citroën (Paris 15e), août 2010, photo Alain Delavie

Cette plante vivace forme des touffes denses qui peuvent atteindre jusqu’à 1 m de hauteur quand elle est cultivée dans un sol riche et frais, voire humide. De juillet à septembre, elle donne de curieuses inflorescences courbées, composées d’une multitude de petites fleurs blanches étoilées.

Plante vivace à floraison estivale

Lysimaque de Chine (Lysimachia clethroides) dans le Parc André Citroën (Paris 15e), août 2010, photo Alain Delavie

La disposition surélevée en gradin permet de mieux admirer cette fleur d’été originale et charmante. Une plante à installer près du passage pour contempler tout à loisir ses inflorescences coudées.

Plante vivace à floraison estivale

Lysimaque de Chine (Lysimachia clethroides), juillet 2010, photo Alain Delavie

Le feuillage vert vif à vert clair est caduc. Il prend des teintes rouge orangé en automne, plus accentuées quand la plante est cultivée en plein soleil. Mais elle accepte très bien la mi ombre aussi. Il faut dire qu’elle est particulièrement robuste et se montre volontiers envahissante quand le terrain lui convient. Ses racines traçantes ont vite fait de coloniser l’espace réservé aux plantes voisines. À surveiller, surtout dans les petits jardins. En bac, elle pousse très bien mais réclame des arrosages très réguliers et copieux qui peuvent vite devenir fastidieux.