Archives de mots clés: iridescence

Temps frais et humide, mon bégonia bleuit

Je vous ai déjà parlé du phénomène d’iridescence qui caractérise certains feuillages de sélaginelles et de bégonias, notamment le célèbre bégonia bleu (Begonia pavonina) de Patrick Blanc. Le temps très humide et frais de ces derniers jours, accompagné d’une faible luminosité, a donné de superbes reflets bleus à mes pieds de bégonias vivaces (Begonia grandis ssp. evansiana).

Phénomène d'iridescence du feuillage

Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' aux feuilles bleutées sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Un bleu encore plus accentué sur la forme aux feuilles à revers pourpre.

Phénomène d'iridescence sur feuillage

Begonia grandis ssp. evansiana aux feuilles bleutées sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

C’est quand même bien bleu !

Sélaginelle bleue

C’est une de mes trouvailles lors du dernier salon Édénia 2010 à Cergy-Pontoise. Cette sélaginelle présente un feuillage très découpé qui prend des iridescences bleu électrique très spectaculaire. Comme Selaginella willdenowii, mais avec un port plus traçant.

Feuillage iridescent bleuté

Selaginella sp. dans un de mes terrariums, mars 2010, photo Alain Delavie

Dans mon petit terrarium et sous la lampe horticole, la couleur bleue est peu visible.

Plantes d'intérieur

Selaginella sp. dans un de mes terrariums en compagnie d'un saintpaulia miniature, mars 2010, photo Alain Delavie

Il faut en fait placer la plante dans la pénombre pour admirer ses reflets bleutés incroyables. À côté du saintpaulia miniature, elle va avoir beaucoup de lumière, mais c’est le seul endroit libre que j’avais, elle bénéficie au moins d’une atmosphère très humide et d’une température régulière tempérée.

L’iridescence du Begonia grandis ssp. evansiana

L’iridescence est un phénomène surprenant, qui fait qu’un objet, un animal ou une plante changent de couleurs selon l’angle sous lesquels on les regarde.
Ce phénomène est rare dans le monde végétal. Certaines sélaginelles le présentent, le célèbre Begonia pavonina rapporté par le botaniste Patrick Blanc et montré dans son exposition Folies Végétales à l’Espace EDF Electra (Paris 7ème) qui s’est terminée en mars dernier en est certainement le plus bel exemple. Les plants de ce bégonia étaient présentés dans des bulles, dans la pénombre. Magique ! Un bleu incroyable, véritablement fluo et tout à fait naturel.
Vous pouvez encore profiter un peu de cette splendide exposition en achetant le livre catalogue publié à l’occasion par les éditions Le Chêne.
Mais pour en revenir à ce phénomène optique si curieux, et bien il se trouve qu’il touche aussi un autre bégonia, plus fréquent dans les jardins français : Begonia grandis ssp. evansiana et ses nombreuses variétés.
J’ai justement une forme à feuillage foncé, teinté de pourpre au revers et de vert foncé sur le dessus. Ce matin, avec le temps nuageux, mon bégonia s’est retrouvé dans des conditions de lumière qui ont rendu son feuillage luisant et iridescent.Un début de bleu fluo, certes pas aussi intense que le Begonia pavonina, mais déjà intéressant… Et la prise de vue n’a pas estompé cette belle couleur iridescente naissante.