haie – Paris côté jardin

Archives de mots clés: haie

Levers de géode et du soleil sur l’horizon de photinias

Géode sous le soleil et au-dessus d'une haie de photinias rougeoyants, parc de la Villette, printemps, Paris 19e (75)
Chaque matin en partant travailler, je traverse le parc de la Villette (Paris 19e) et je peux admirer, quand la météo est clémente, le spectacle du soleil levant et du ciel se reflétant dans la Géode, par-dessus une haie de photinias flamboyants au début du printemps.

Géode sous le soleil et au-dessus d'une haie de photinias rougeoyants, parc de la Villette, printemps, Paris 19e (75)Paysage urbain et futuriste…

L’éveil des photinias

Jeunes pousses rouge vif de Photinia dans le parc de la Villette en hiver, Paris 19e (75)
L’hiver météorologique touche à sa fin, mais déjà les prémices du printemps sont perceptibles ici et la dans la capitale. Les haies bien vertes de photinias du parc de la Villette (Paris 19e) dressent leurs pousses flamboyantes qui ne demandent qu’un peu plus de douceur pour éclater en larges et belles feuilles rutilantes.

Jeunes pousses rouge vif de Photinia dans le parc de la Villette en hiver, Paris 19e (75)

Haie en saules vivants tressés le long du canal Saint-Denis (Paris 19e)

Haie de saules tressés le long du canal Saint-Denis et du quai de la Gironde, Paris 19e (75)
Cette haie tressée a été installée au début de l’année et a déjà pris une belle ampleur, formant un rideau bas plutôt original dans la capitale en bordure du début du canal Saint-Denis dans le 19e arrondissement de Paris.

Haie de saules tressés le long du canal Saint-Denis et du quai de la Gironde, Paris 19e (75)
Cela change des haies plus traditionnelles souvent persistantes.
Aspect foisonnant et mouvant pendant la belle saison, l’hiver permettant d’apprécier la structure et le tressage.

Les dégâts de la pyrale du buis

Haie de buis complètement défoliés par la pyrale du buis dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Où la pyrale passe, les buis trépassent… Enfin pas encore heureusement, mais leur état n’est pas brillant quand les chenilles de ce papillon ont dévoré tout le feuillage ne laissant plus que les rameaux à nu. Sur une haie, la défoliation est impressionnante.

Haie de buis complètement défoliés par la pyrale du buis dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Les buis ne sont pas morts, car ils redonnent des nouvelles pousses par ci par là. Mais cela doit considérablement les affaiblir. Et les jeunes pousses risquent fort de connaître un triste sort…