Archives de mots clés: feuillage décoratif

Grand plantain pourpre, graphique et décoratif

Grand plantain pourpre (Plantago major 'Rubrifolia'), Jardin de La Grenouillère
Spectaculaire avec ses larges feuilles gaufrées et empourprées, ce plantain (Plantago major ‘Rubrifolia’) n’a plus rien d’une mauvaise herbe et mérite une plus large place dans nos jardins, voire même en pot sur nos balcons et nos terrasses.

Grand plantain pourpre (Plantago major 'Rubrifolia'), Jardin de La GrenouillèreLe feuillage opulent prend différentes nuances de vert et de pourpre, avec un aspect métallique bien particulier.

Cette plante vivace est bien rustique. Elle apprécie un emplacement ensoleillé et un sol qui reste frais pendant la belle saison. Bien installée, elle se ressème fidèlement dans le jardin.Et oui, c’est un plantain quand même !

Begonia ‘Limeade’

Begonia 'Limeade', Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai reçu ce petit bégonia rhizomateux depuis quelques semaines déjà et sa reprise s’est passée sans problème. C’est un bégonia hybride à feuillage spiralé et frisotté, avec un joli contraste de couleurs. Une belle petite miniature qui semble se plaire dans mon terrarium.


Le vert presque fluo tranche avec le brun noir qui borde le dessus des feuilles et le pourpre vif au revers. Des petits cils bordent les feuilles doublement spiralées. Cette petite variété mérite que l’on vienne l’observer de près. Je n’ai plus qu’à espérer que sa croissance se poursuive sans problème.

Le bel épanouissement de ma Liriope muscari ‘Okina’


Les nouvelles feuilles d’abord dressées et d’un blanc pur de ma Liriope muscari ‘Okina’ se sont allongées et commencent à se courber, donnant un aspect moins raide au bouquet de feuillage immaculé. Et le vert commence à envahir petit à petit le limbe foliaire.

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La potée a pris une belle ampleur et le jeune feuillage encore blanc recouvre presque entièrement les plus vieilles feuilles vert foncé qui se sont formées les années précédentes. Le contraste est saisissant et cela vaut bien une floraison !

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Le vert foncé se dessine petit à petit sur le blanc des jeunes feuilles. Mais il forme d’abord un fin réseau qui ne manque pas d’élégance.

Le soleil enflamme mon bégonia nénuphar

Le soleil dans le feuillage de mon bégonia nénuphar (Begonia x 'Erythrophylla'), plante d'intérieur
Très tôt le matin, les rayons du soleil illumine le feuillage de mon bégonia nénuphar (Begonia x ‘Erythrophylla’). Avec le jeu des transparences, les feuilles prennent alors une teinte d’un rouge éclatant et particulièrement lumineux.

Le soleil dans le feuillage de mon bégonia nénuphar (Begonia x 'Erythrophylla'), plante d'intérieur
Le rouge est d’une rare intensité et les nervures se dessinent comme autant de traits de lumière dorée. La couleur des feuilles en transparence est assortie à celle de mon étagère, rouge pompier.

‘Erythrophylla’, cela veut dire feuille rouge, le nom est on ne peut plus bien choisi. Sans soleil, seul le revers des feuilles est pourpre foncé car le dessus est vert tirant parfois sur le bronze.

Le soleil dans le feuillage de mon bégonia nénuphar (Begonia x 'Erythrophylla'), plante d'intérieurC’est beau, n’est-ce pas ?

Liriope ‘Okina’, quel toupet !

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les nouvelles feuilles blanches de mon pied de liriope ‘Okina’ continuent à pousser et forment désormais une belle touffe au-dessus de l’ancien feuillage complètement vert foncé. Quel beau toupet !

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Hormis l’extrémité des jeunes feuilles, tout le limbe est d’un blanc très pur, tirant légèrement vers le crème. Et le soleil accentue encore la blancheur en donnant de superbes transparences. Pour moi qui aime les panachures blanches, je suis servi !

Feuillage doré flashy du Lamprocapnos spectabilis ‘White Gold’

Lamprocapnos spectabilis 'White Gold' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Un mois à peine après son installation sur mon balcon, mon petit pied de coeur-de-Marie à feuillage doré (Lamprocapnos spectabilis ‘White Gold’) a pris une belle ampleur et son feuillage arbore un jaune acidulé très lumineux. Belle acquisition !

Quand je fais un tour sur mon balcon, le feuillage de ce dicentra se repère instantanément. Le jaune chartreuse fluo attire tout de suite l’oeil.

L’emplacement choisi semble lui convenir. J’ai veillé à ne pas lui adjoindre des plantes trop envahissantes pour qu’il puisse prendre ses aises et étaler ses feuilles pour faire admirer son coloris. Je l’arrose régulièrement pour maintenir le terreau toujours frais. Si les températures restent fraiches, sa croissance devrait continuer sans problème. À suivre !