bégonia bleu – Paris côté jardin

Archives de mots clés: bégonia bleu

Temps frais et humide, mon bégonia bleuit

Je vous ai déjà parlé du phénomène d’iridescence qui caractérise certains feuillages de sélaginelles et de bégonias, notamment le célèbre bégonia bleu (Begonia pavonina) de Patrick Blanc. Le temps très humide et frais de ces derniers jours, accompagné d’une faible luminosité, a donné de superbes reflets bleus à mes pieds de bégonias vivaces (Begonia grandis ssp. evansiana).

Phénomène d'iridescence du feuillage

Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' aux feuilles bleutées sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Un bleu encore plus accentué sur la forme aux feuilles à revers pourpre.

Phénomène d'iridescence sur feuillage

Begonia grandis ssp. evansiana aux feuilles bleutées sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

C’est quand même bien bleu !

La bouture du Begonia pavonina est réussie !

Il y a quelques mois maintenant, je vous parlais de ma petite bouture du célèbre bégonia bleu de Patrick Blanc, Begonia pavonina. Une feuille mise à raciner dans un grand terrarium. 2 petites feuilles sont apparues, la reprise est assurée.
La feuille mère s’est presque complètement décomposée, laissant la place aux nouvelles feuilles. Il va falloir maintenant que la plante se développe, prenne de l’ampleur et, je l’espère, se pare de ses superbes reflets bleus. Quelques mois de patience !

Après le bégonia bleu, un sublime bégonia rose

Avec cette météo glaciale et les journées si courtes, je délaisse le jardinage en extérieur pour m’occuper davantage de mes plantes d’intérieur. Aujourd’hui je vous présente un de mes bégonias au feuillage rose fluo, hélàs introuvable dans le commerce en France : Begonia ‘Martin’s Mystery’.Chez moi il pousse vite et beaucoup dans un terrarium éclairé par des tubes fluorescents environ 14 heures par jour, le bac ne recevant pas la lumière du jour. Facile tant qu’elle bénéficie d’une forte hygrométrie, cette espèce est vraiment d’un rose intense, aussi bien les tiges que les feuilles rondes, avec à peine quelques marques vert argenté le long des nervures. Je ne suis pas un fan du rose, mais ce bégonia je l’adore !

Bégonia bleu, un rêve devenu réalité

Collectionneur de bégonias, je rêvais depuis de nombreuses années du célèbre bégonia bleu (Begonia pavonina) découvert et importé par le non moins célèbre botaniste Patrick Blanc. Et bien j’ai eu l’immence bonheur de recevoir une bouture vendredi dernier.Une belle feuille non enracinée, bien saine, envoyée de façon très astucieuse dans une boite à CD. Un colis parfait, qui protège bien le végétal et permet de le faire voyager dans une enveloppe matelassée.
Il s’agit de la forme à feuilles rouges au revers et vert bronze sur le dessus. Aussitôt reçue, aussitôt placée dans mon grand terrarium, en attendant de l’installer dans un petit terrarium particulier, qui lui sera uniquement réservé.Car ce beau bégonia, qui ne semble pas bien particulier quand on voit la feuille comme cela, s’il reprend, devrait un jour présenter le fameux phénomène qui le rend si exceptionnel par rapport aux autres bégonias et plantes : son reflet bleu fluorescent incroyable. Comme ceci…(Photos prises en décembre 2006 lors de l’exposition Folies Végétales présentée par Patrick Blanc à l’espace Electra de la fondation EDF, dans le 7ème arrondissement à Paris)