Potées de bégonias en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)

Sur mon balcon, les fleurs annuelles qui occupent la place sont splendides et généreusement fleuries. C’est un crève-coeur de les arracher et de les jeter pour installer des plantes pérennes.

Potées de Chlorophytum et de bégonia en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)

La fin de l’été et le début de l’automne sont les périodes idéales pour installer de nouvelles plantes vivaces, ainsi que les bulbes à floraison printanière et tous les arbustes cultivés en conteneur. Les températures encore douces et le temps plus humide favorisent la reprise avant l’arrivée des gelées. Et j’ai souvent constaté qu’une plante mise en place en septembre ou octobre était plus belle au printemps et l’été suivants qu’une autre plante de la même espèce repiquée au début du printemps. Avec certaines plantes vivaces, c’est comme si l’on gagnait une année.

Potée de plantes vivaces, Alstroemeria, en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)

Comme j’ai fait de nombreux achats lors de la Folie des Plantes à Nantes, dans le Village Botanique du Parc Floral à Paris et dernièrement lors de la Fête des Plantes d’automne de Saint-Jean de Beauregard, j’ai du me résoudre à faire de la place pour installer toutes ces plantes vivaces. Adieu bégonias, coléus et euphorbes annuels ! Pour les coléus, j’ai quand même prélevé plusieurs boutures que j’ai installées dans mon appartement pour conserver les variétés. En prévision du froid à venir, j’ai aussi rentré ma grosse potée de phalangère.

Le week-end dernier, j’ai beaucoup planté… après avoir dépoté et arraché. J’aurai pu terminer mes plantations, mais je suis tombé « en panne » de terreau. Depuis, je me suis procuré quelques sacs, je vais pouvoir achever mes plantations. Et reprendre mon impitoyable arrachage… Sic !