Patience avec les keikis de Phalaenopsis

/, plante d'intérieur, plante exotique/Patience avec les keikis de Phalaenopsis

Patience avec les keikis de Phalaenopsis

Keiki sur une hampe florale défleurie de phalaenopsis, Paris 12e (75)
Il est assez fréquent de voir apparaître une nouvelle plante sur une hampe florale défleurie d’une orchidée papillon (Phalaenopsis). Ce rejet, dénommé keiki (terme hawaïen qui signifie « bébé »), peut redonner une plante identique à la plante mère. Mais il faut savoir patienter avant de le séparer et le rempoter.

Keiki sur une hampe florale défleurie de phalaenopsis, Paris 12e (75)Il faut plusieurs mois pour que ce bébé orchidée développe de belles et grandes feuilles et surtout quelques racines qui lui permettront de survivre après avoir été séparé de sa plante mère. Sur les deux photos ci-dessus, le keiki est encore trop jeune pour quitter la hampe florale qui le porte. Les deux feuilles sont encore petites et il n’y a aucune racine à la base du rejet. Encore quelques mois de patience !

By |2016-08-15T20:37:42+00:00août 16th, 2016|orchidée, plante d'intérieur, plante exotique|0 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui