Anthidie, grosse abeille solitaire

/, fleur, Paris/Anthidie, grosse abeille solitaire

Anthidie, grosse abeille solitaire

Anthidium septemspinosum butinant en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)
En photographiant de près les fleurs du Jardin de Reuilly – Paul Pernin (Paris 12e), j’ai pris de nombreux insectes qui venaient y butiner ou s’y poser, dont cette grosse abeille à l’abdomen rayé de jaune. En cherchant sur Internet, j’ai découvert qu’il s’agissait d’une Anthidie (Anthidium sp.).

Anthidium septemspinosum butinant en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)Les Anthidies sont des abeilles de la famille des Mégachilidés, famille chez laquelle les femelles sont munies d’une brosse ventrale de récolte du pollen. Ce sont des abeilles solitaires, plutôt estivales qui s’observent à partir du mois de mai.

Anthidium septemspinosum butinant en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)
Le temps chaud et sec et les fleurs de ce jardin semblaient bien leur plaire, car j’ai pu photographier plusieurs spécimens.

Anthidium septemspinosum butinant en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)
Je ne suis pas assez spécialiste pour déterminer l’espèce d’Anthidie photographiée. Et je n’ai pas fait de macro pour mieux percevoir les détails des bestioles.

Anthidium septemspinosum butinant en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)

By |2016-08-18T22:06:39+00:00août 19th, 2016|animaux, fleur, Paris|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. allan 15 juin 2018 at 23 h 36 min

    Merci du partage!!

  2. Josette 19 août 2016 at 10 h 47 min

    Intéressant toutes ces bestioles. Merci de les photographier pour nous.

    Je n’ai pas encore le réflexe d’en photographier et pourtant j’en ai surpris une curieuse qui s’était installée dans une feuille de verveine de Buenos Aire qu’elle avait roulée. J’ai déroulé la feuille la croyant accrochée et j’ai découvert une petite boule gris-bleu et apparemment 2 oeufs à côté. Dérangée elle est partie. Peut être que je vais la retrouver dans un nouveau gite au sein de mes 2 pieds de verveine qui n’en finissent pas de pousser, près de 2 mètres. A suivre….

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui