Géranium en habit rouge

//Géranium en habit rouge

Géranium en habit rouge

Géranium herbe à Robert (Geranium robertianum) au feuillage rouge, rue d'Aubervilliers, Paris 19e (75)
Ce géranium herbe-à-Robert (Geranium robertianum) parisien n’a pourtant pas pris de coup de soleil ni manqué d’eau. Mais ses conditions de culture lui ont donné un feuillage écarlate du plus bel effet.

Géranium herbe à Robert (Geranium robertianum) au feuillage rouge, rue d'Aubervilliers, Paris 19e (75)Les tiges et les pétioles des feuilles semblent laqués avec un rouge brillant remarquable.

Géranium herbe à Robert (Geranium robertianum) au feuillage rouge, rue d'Aubervilliers, Paris 19e (75)
Et toujours ce feuillage si finement découpé, très élégant.

Géranium herbe à Robert (Geranium robertianum) au feuillage rouge, rue d'Aubervilliers, Paris 19e (75)
Rouge géranium, certes, mais ce ne sont pas les fleurs cette fois-ci qui attirent l’oeil, mais bel et bien le feuillage.

By |2016-06-10T21:47:57+00:00juin 11th, 2016|curiosité végétale|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. Michèle 11 juin 2016 at 18 h 27 min

    Le feuillage rouge est superbe, j’ai le blanc qui fait un très bon (très envahissant) couvre sol au pied des rosiers ou dans le moindre petit endroit . même sa fleur rose ou blanche est très belle! Et puis il n’est pas ingrat on le désherbe, il repousse de plus bel!

  2. jpp 11 juin 2016 at 15 h 33 min

    On l’utilise beaucoup à St-serge, où il fait partie des plantes en liberté. Je suis ravi qu’il fasse ici l’unanimité. Étonnamment, il se repique très facilement : le premier implanté à St-Serge traînait dans un bac abandonné devant une restaurant chinois.

  3. @nnie54 11 juin 2016 at 10 h 18 min

    J’ai sûrement vu cette plante sans savoir que c’était un géranium…je note donc.
    @.

  4. Josette 11 juin 2016 at 10 h 11 min

    Il y en a beaucoup dans une partie de mon jardin. Il garni le bord des marches du petit escalier de la véranda qui mène au jardin et pousse même dans une gouttière !

    Il s’invite aussi dans certaines de mes potées ; le rose acide va bien avec mon fusain panaché mais j’enlève s’il devient trop important par rapport à la plante hôte.

    En ce moment le feuillage vert/bronze tourne au rouge.

    .

  5. Fred 11 juin 2016 at 9 h 11 min

    Ce géranium s’est réinstallé (merci à l’oiseau qui a semé des graines !) dans mon jardin après avoir disparu quelques années, il m’a fait de superbes touffes ce printemps et je ne me lasse pas de sa coloration rouge orangé qui côtoie avec bonheur une touffe de persicaria ‘Painter’s Palette’
    J’ai vu sur le ‘Dingue de plantes’ de Didier Willery qu’il en existait une forme plus réduite à fleurs blanches.

  6. mamiefanfan 11 juin 2016 at 7 h 48 min

    bien qu’il soit envahissant,c’est une plante que je garde au jardin tant ses couleurs, aussi bien du feuillage que des fleurs illuminent les endroits ombragés.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui