Le canal Saint-Martin en chômage

/, Paris/Le canal Saint-Martin en chômage

Le canal Saint-Martin en chômage

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)
Comme de nombreux parisiens, je suis allé découvrir le canal Saint-Martin asséché, en chômage selon le terme consacré, avant que ne commencent les travaux de nettoyage et de rénovation. Et je vous propose de faire la balade en photos.

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)
Je ne vous montre pas cette fois-ci les détritus accumulés au fond du canal qui une fois vidé se révèle être un véritable dépotoir. Vélos, chaises, scooters, caddies de supermarchés, bouteilles et autres, ce sera pour une autre fois !

Je suis parti de la place de la Bataille de Stalingrad pour longer le canal en passant près du Point Éphémère et de la caserne des pompiers située juste à côté.

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)
Il ne restait plus qu’un filet d’eau et beaucoup de vase.

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)
Tous les poissons sont partis, les derniers ayant été pêchés et remis dans le bassin de la Villette. Parmi les espèces qui fréquentent le canal, il y a des ablettes, des brochets, des gardons, des tanches, des carpes, des anguilles, des sandres, des goujons, des barbeaux, des perches et des hotus.

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)Arrivée au niveau du square Villemin (Paris 10e).

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)
Les mouettes et les cormorans semblent apprécier les zones d’eau peu profonde qui restent par endroit.

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)

Canal Saint-Martin en chômage, Paris 10e (75)
Bien sûr, sans eau et avec un temps hivernal pas très ensoleillé, la promenade a quand même beaucoup moins de charme…

Passerelle sur le canal Saint-Martin, Paris 10e (75)Fin de la visite…

By |2016-01-13T22:32:21+00:00janvier 14th, 2016|événement, Paris|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. Michèle 14 janvier 2016 at 18 h 52 min

    C’est vrai que sans eau le canal a moins de charme, mais c’est quand même une curiosité de le voir « a sec »! J’ai vu aux informations le déménagements des poissons et ce qu’on trouve au fond c’est incroyable! Il avait besoin d’un bon nettoyage Je pense que les poissons remis après, sauront apprécier. Merci de cette ballade!

  2. jpp 14 janvier 2016 at 11 h 34 min

    Je ne pense pas que les canaux parisiens soient si pollués que ça. Évidemment il y a les détritus , mais un gros effort de dépollution a été fait. Et les pêcheurs n’ont pas encore réussi à introduire des silures , ce qui préserve les petits…

  3. Josette 14 janvier 2016 at 11 h 24 min

    Je suis étonnée par la variété de poissons qui y vivent en temps normal surtout pour les ablettes et les goujons qui finalement supportent la pollution. Peut être que pour ces deux derniers c’est limite à moins que ce soit du à un ré-empoissonnement des services de la ville.

  4. mamiefanfan 14 janvier 2016 at 11 h 08 min

    étonnant tout ce que l’on trouve dans le fond des canaux et rivières !!! j’ai vu aux actualités qu’on y a trouvé des armes !!! c’est un moyen facile mais peu respectueux et d’un manque de civilité de se débarrasser des encombrants !!!

  5. nanou 14 janvier 2016 at 10 h 25 min

    merci , mais je ne regarderai pas les saloperies du fond du canal , par contre je vous incite fortement à voir le film  » Demain  » passionnant documentaire sur l’écologie en marche

  6. nicole 14 janvier 2016 at 9 h 39 min

    moins de charme, mais beaucoup plus d’étonnement ! et je suppose que les mouettes et les cormorans doivent trouver pas mal de choses à manger dans la vase, mais leur foie va en prendre un coup, côté pollution …… merci pour la balade !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui