Le noisetier, source de pollen au coeur de l’hiver

/, fleur/Le noisetier, source de pollen au coeur de l’hiver

Le noisetier, source de pollen au coeur de l’hiver

Chatons (inflorescences mâles) d'un noisetier en hiver dans le Jardin des plantes, Paris 5e (75)
Adapté à la pollinisation par le vent, le noisetier produit des grandes quantités de pollen pendant l’hiver, celui-ci s’échappant des longs chatons pendants.

Chatons (inflorescences mâles) d'un noisetier en hiver dans le Jardin des plantes, Paris 5e (75)Il a été évalué qu’un chaton de noisetier avait environ 200 fleurs mâles et qu’il pouvait libérer jusqu’à 4 à 5 millions de grains de pollen par jour ! Le pollen des noisetiers a un potentiel allergisant élevé avec un pic dominant en février-mars. Mais il est aussi très riche en protéines et il est très utile aux abeilles qui s’en délectent au moment du réveil de la ruche.

Chatons (inflorescences mâles) d'un noisetier en hiver dans le Jardin des plantes, Paris 5e (75)
À noter les petites fleurs femelles au-dessus de ce groupe de chatons, reconnaissables au rouge de leurs stigmates.

By |2015-02-14T22:38:08+00:00février 15th, 2015|arbre ou arbuste, fleur|4 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

4 Comments

  1. Catherine D 15 février 2015 at 19 h 54 min

    J’adore les petites fleurs rouge, découvertes il n’y a pas longtemps sur facebook…
    Vous avez toujours le même fan-club … 🙂

  2. Josette 15 février 2015 at 14 h 07 min

    Très décoratif en effet.J’aime beaucoup.

  3. mamiefanfan 15 février 2015 at 10 h 43 min

    Très joli et décoratif dans la grisaille !

  4. nicole 15 février 2015 at 9 h 29 min

    la femelle est toujours plus modeste, n’est ce pas …… un vrai bonheur, ces petits « lampions » qui éclairent les branches et se répandent en nuages dorés dès qu’on les effleure !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui