Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)
Si vous n’avez jamais vu un beau et grand tapis d’ophiopogon (Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’) bien noir et touffu, allez vous balader sur le Cours de Vincennes, dans le 12e arrondissement, presque aux portes de Paris.

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)Cette plante vivace au feuillage persistant linéaire d’une couleur noire uniforme rare dans le monde végétal pousse très lentement, surtout si elle n’est pas installée dans un sol riche et humifère, qui reste frais tout en étant bien drainé. Devenu de plus en plus à la mode ces dernières années, elle reste encore assez confidentielle dans les parcs ou les jardins où il est peu fréquent d’admirer de tels tapis noirs sur une grande surface comme cela est le cas de part et d’autre du Cours de Vincennes.

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)
Il faut laisser les quelques feuilles mortes qui tombent en automne sur les ophiopogons car en se décomposant, elles leurs apportent l’humus dont ils raffolent. En veillant toutefois à ce qu’ils ne soient pas étouffés sous la masse…

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)
Quand les plantes sont bien installées, il n’y a pratiquement pas d’entretien, la densité du feuillage empêchant le développement des mauvaises herbes. Mais les premières années, les séances de désherbage sont fréquentes tant que les plants ne se touchent pas, à moins de pailler le sol.

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)
« J’aime l’autorité du noir, sa gravité, son évidence, sa radicalité.
Son puissant pouvoir de contraste donne une présence intense à toutes les couleurs.
Le noir a des possibilités insoupçonnées et, attentif à ce que j’ignore, je vais à leurs rencontres. » Pierre Soulages

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens', couvre-sol, vivace, Cours de Vincennes, Paris 12e (75)
Pas vraiment une couleur, pour certains une absence totale de couleur, avec une réputation plutôt sombre, le noir devient élégance avec l’ophiopogon.