Exceptionnelle floraison du Dahlia imperialis dans le parc Floral de Paris

Dahlia imperialis en pleine floraison dans le Parc Floral, Paris 12e (75)
La floraison très tardive du Dahlia imperialis est souvent détruite par les gelées de l’automne. Mais cette année, la douceur exceptionnelle de l’arrière saison dans Paris a permis à cette espèce géante de s’épanouir. À voir sans tarder !

Dahlia imperialis en pleine floraison dans le Parc Floral, Paris 12e (75)Les fleurs simples d’un tendre rose font le bonheur des abeilles encore en activité. Immenses fleurs, mais qui paraissent petites en comparaison des longues et grosses tiges au feuillage exotique très découpé.

Alain sous une fleur du Dahlia imperialis dans le Parc Floral, Paris 12e (75)
Des fleurs haut perchées ! Je passe facilement dessous les plus basses… Et hop, un selfie !

Dahlia imperialis en pleine floraison dans le Parc Floral, Paris 12e (75)
HauteSi les gelées tardent encore, la floraison devrait se prolonger plusieurs semaines encore.

Dahlia imperialis en pleine floraison dans le Parc Floral, Paris 12e (75)
Un dahlia qui en impose avec sa hauteur de 3 mètres et peut-être plus.

Dahlia imperialis en pleine floraison dans le Parc Floral, Paris 12e (75)
Les fleurs penchent vers le sol, mais comme elles sont très haut perchées, les promeneurs en profitent largement.

Dahlia imperialis en pleine floraison dans le Parc Floral, Paris 12e (75)

Alain sous une fleur du Dahlia imperialis dans le Parc Floral, Paris 12e (75)Bon dimanche !

By |2014-11-29T21:33:34+00:00novembre 30th, 2014|fleur, parc ou jardin, Paris, plante bulbeuse, plante exotique|9 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

9 Comments

  1. […] dernière fin novembre, la floraison du Dahlia imperialis dans le parc floral de Paris. Tweet  Posted by Alain Delavie at 3 h 00 min  Tagged with: curiosité […]

  2. Michèle 4 décembre 2014 at 14 h 55 min

    Le jardinier est bien beau à la mode des îles avec sa fleur dans les cheveux!
    Beau dahlia, mais c’est vrai qu’il lui faut vraiment des conditions exceptionnelles pour voir ses belles fleurs
    Bonne journée

  3. jpp 1 décembre 2014 at 11 h 02 min

    Merci Alain. Peut-être que le rhizome va se développer et qu’à la faveur d’un été plus ensoleillé il va fleurir !

  4. benam 30 novembre 2014 at 21 h 38 min

    decouverte …d une autre espece florale….!!!!
    maintenant si je vous croise dans la rue meme sans fleur je vous reconnaitrait!!!!!!!!

  5. mohair 30 novembre 2014 at 21 h 09 min

    C’est rare de voir le jardinier ……
    Un selfie pour un elfe ?

  6. Alain Delavie 30 novembre 2014 at 20 h 50 min

    Le rhizome prend des proportions importantes, il est difficile de l’extirper chaque automne. Il faut prévoir une épaisse protection de feuilles sèches ou de paille. Les tiges ne doivent pas être rabattues au niveau du sol pour éviter tout risque de pourriture.

  7. jpp 30 novembre 2014 at 15 h 28 min

    D’où une question : faut-il le laisser en terre en le protégeant dans l’espoir qu’il fleurisse l’année prochaine ou bien mettre le rhizome à l’abri ?

  8. mamiefanfan 30 novembre 2014 at 11 h 44 min

    c’est impressionnant cette hauteur !!!

  9. jpp 30 novembre 2014 at 10 h 31 min

    J’ai tenté ce dahlia à Saint-Serge en espérant que sa hauteur lui permette d’atteindre la lumière. Mais il semblerait que si le dahlia commun peut faire une petite floraison à mi-ombre, celui-ci a vraiment besoin de soleil.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok