Hautes herbes / Béatrice Guichard

Hautes herbes, Béatrie Guichard, place du Louvre, église Saint-Germain l'Auxerrois, Paris 1er (75)
Située sur la place du Louvre, entre le Domaine du Louvre et l’église Saint-Germain l’Auxerrois, dans le 1er arrondissement de Paris, cette oeuvre d’art contemporain jaillit de terre tout en se fondant dans le paysage. Belle confrontation entre les témoignages du lointain passé de la capitale (le portail de l’église date du XIIIe siècle) et les installations actuelles.

Hautes herbes, Béatrie Guichard, place du Louvre, église Saint-Germain l'Auxerrois, Paris 1er (75)
Cette oeuvre se compose d’un ensemble de tiges d’acier de 2 à 3 m de hauteur, disposées comme une touffe d’herbe. Le haut des tiges est légèrement courbé comme les herbes pliant sous le vent. Chaque tige a un côté doré, l’autre est argenté.

Par |2014-08-07T22:28:48+00:008 août 2014|art, Paris|4 Commentaires

À propos de l'auteur :

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

4 Commentaires

  1. Michèle 13 août 2014 à 11 h 36 min

    Pourquoi pas, moi j’aime bien et au moins ça représente quelque chose!

  2. mamiefanfan 8 août 2014 à 10 h 50 min

    peut-on appeler cela une « oeuvre » ??? avec beaucoup d’imagination, on voit des hautes herbes !!! je préfère les naturelles !!!

  3. Josette 8 août 2014 à 10 h 42 min

    L’art moderne peut en effet laisser dubitatif mais l’oeuvre présente est en parfaite harmonie de tons avec l’église.

  4. chautard j-p 8 août 2014 à 9 h 45 min

    pas terrible!j’en ai de plus belles dans mon jardin ,pour rien.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok