Vigoureuses balsamines

Balsamine sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Comme je l’espérais, les deux petits pieds de balsamine achetés lors des portes ouvertes de l’École du Breuil (Paris 12e) ont bien des fleurs blanc pur. Je les avais installés dans une suspension avec des euphorbes ‘Diamond Frost’ et un agératum bleu et blanc, mais tout ce petit monde asséchait trop vite le substrat et les balsamines végétaient. Ni une, ni deux, je les ai transplantées avec une petite motte chacune dans une grande jardinière où il y avait un peu de place. En deux semaines, elles ont repris de la vigueur et se sont remises à fleurir de plus belle.

Les plants étaient de très bonne qualité et l’espèce est vigoureuse (ne ne connais pas la variété, mais il s’agit visiblement d’une grande balsamine), même si elle se montre très sensible au moindre coup de sécheresse qui la fait lamentablement faner. Elle n’a pas besoin de beaucoup de substrat pour pousser car son enracinement reste assez faible et superficielle, mais elle doit toujours avoir un sol frais, ses grosses tiges charnues et ses grandes feuilles ayant besoin de beaucoup d’eau. Il faut aussi de temps à autre enlever les fruits chargés de graines qui se forment, afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.

Et quelles fleurs ! Des gros pompons d’un blanc très pur, un peu comme des petites roses, sans les épines !

Commentaire (1)

  1. chautard j-p

    « végéter » signifie « croitre » en parlant de plantes ,donc vos balsamines végétaient mal.
    Etonnant de la part d’un spécialiste tel que vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez