Fête des vendanges de Montmartre jusqu’au 13 octobre 2013

Affiche de la Fête des Vendanges de Montmartre
La 80e fête des Vendanges de Montmartre se décline autour de l’art des mets et de l’art d’aimer.

À l’occasion des 80 ans de la Fête des Vendanges, le programme favorise cet élan rassembleur :

  • en faisant découvrir les quartiers du 18e à travers parcours et transports amoureux, visites des vignes, balades passionnées, conférences coquines, aubades ou scènes de balcons énamourées,
  • en suscitant la communication amicale et amoureuse à travers l’écriture de messages par des écrivains publics les “Facteurs d’amour”, ou encore par un concours de la lettre d’amour, des expositions de Mail Art, un arbre à palabres, un mur de graff,
  • en imaginant deux Grand Bals Amoureux, un immense Hymne à l’Amour chanté par des chœurs du 18e rejoints par le public, une création collective “Amours en vie” imaginée par le compositeur Nicolas Frize avec les habitants… Embrassades, câlins, bisous et accolades seront de toutes les manifestations de la Fête,
  • en déclinant l’Art des mets, parce que la Fête des Vendanges reste un moment de partage gourmand, de dégustation et de convivialité, avec sa vigne fréquentée par Dionysos et Cupidon, ses artisans de bouche qui proposent des accords gourmands mets et vins, des petits déjeuners d’amoureux en tête-à-tête, sa soirée “Accords gourmands et mariages insolites”. Sur le Parcours du Goût, au pied du Sacré-Cœur, des milliers de personnes festoient dans une grande noce populaire de bons crus et de bonne chère autour des stands des régions.
  • en concevant un Grand Défilé jouant plus que jamais sur le lien entre les confréries traditionnelles vineuses ou gastronomiques et des formes nouvelles. À l’occasion de ses 80 ans, la Fête des Vendanges propose de donner l’opportunité de créer des Confréries sur le thème de l’Amour et de la Fraternité,
  • en donnant un coup de projecteur sur la Cérémonie des non-demandes en mariage devant le mur des Je t’aime et sur fond de murmures de je t’aime,
  • en rassemblant les enfants du 18e sur deux événements phares : La Grande Chorale de 850 écoliers autour de chansons tendres et La Journée des Enfants et ses 600 Petits Facteurs d’Amour allant porter leurs messages sous l’Arbre à palabres. Au goûter, palmiers en forme de cœur et de pommes d’amour !
  • en offrant au public un moment de liesse populaire à travers le célèbre feu d’artifice au pied du Sacré-Cœur, véritable déclaration haute en couleur de Joseph Couturier “Parlez-moi d’amour”.•en clôturant la fête par un moment de partage collectif avec l’incontournable concert final gratuit, qui fera battre les cœurs à l’unisson. Charme garanti avec Alain Chamfort !

 

Quelques temps forts…

Visites de la Vigne
Vignes du Clos Montmartre, 14-18 rue des Saules, 75018 Paris.
Sur inscription sur le site : www.fetedesvendangesdemontmartre.com
Vendredi 12 : à 10h, 11h, 14h et 16h (tout public).
Dimanche 13 : 10h et 11h (tout public).
Par Jean-Michel Gabert.

Le Ban des Vendanges
Samedi 12 octobre, à 10h30
Vignes du Clos Montmartre, 14-18 rue des Saules, 75018 Paris.
Sur invitation.
Le traditionnel Ban des Vendanges sera ouvert au cœur des vignes de Montmartre par Alain Coquard, président de la République de Montmartre, en présence de Daniel Vaillant, député-maire du 18e, de Brigitte Houdinière, présidente du Comité des Fêtes et d’Actions Sociales, de Gilles Guillet, président de la Confrérie du Clos Montmartre; de la Commune Libre de Montmartre, de la Commune Libre du Vieux Montmartre, des Compagnons de la Butte Montmartre et de représentants des confréries et groupes folkloriques participant au défilé l’après-midi. Le public peut écouter les discours et voir le Ban des Vendanges depuis la rue Saint-Vincent et la rue des Saules qui bordent les vignes de Montmartre.

Le Grand Défilé
Samedi 12 octobre
Départ à 15h de la mairie du 18e, arrivée à 17h45 sur la place Saint Pierre, au pied du Sacré-Cœur.
Départ du cortège en présence de Bertrand Delanoë, maire de Paris, de Daniel Vaillant, maire du 18e, et des marraine et parrain de la Fête des Vendanges de Montmartre, Nolwenn Leroy et Thomas  Dutronc. Le Grand Défilé est traditionnellement mené par les confréries vineuses et gastronomiques de France, accompagnées de multiples groupes folkloriques. Il représente la richesse du terroir français dans sa culture gourmande, agronome et gastronomique mais aussi dans ses pratiques musicales et dansées. À l’occasion des 80 ans de la Fête, et dans le cadre de sa thématique dédiée à l’Amour, l’invité d’honneur du Grand Défilé est la Parade des Postiers. La Poste, en effet, incarne non seulement le maillage racinaire du territoire français dans ses contrées les plus isolées aussi bien que dans ses villes, mais aussi toute l’idée de la correspondance, de la déclaration, de l’adresse : et quel message plus fort que le message amoureux ? Les postiers volontaires se prêteront au jeu des facteurs d’amour représentés par 2 échassiers de la Compagnie Remue ménage, Hermès des temps modernes « ailés et zélés ». Les postiers distribueront au public des messages citant les plus grands écrivains, des lettres d’enfants anonymes disant leur goût pour la vie, la gourmandise et la tendresse, ainsi que le règlement du concours de lettres d’amour, initié par La Poste, qui durera jusqu’à la fin de l’année 2013. Une nouvelle confrérie est en train de naître dans le 18e arrondissement, celle des Em-brasseurs. Création d’une confrérie initiée par Thierry Roche le brasseur de La Goutte d’or en complicité avec les Brasseurs d’Île-de-France, ils se réunissent autour de l’amour du métier, de la passion de créer. Ils sauront faire partager leur bière en faisant goûter au public les saveurs des blondes et des brunes, des rousses peut-être !

Renseignements
Mairie du 18e
Tél. : 01 53 41 18 18.
www.mairie18.paris.fr

Syndicat d’Initiative
21, Place du Tertre, 75018 Paris.
Tél. : 01 42 62 21 21.
accueil@montmartre-guide.com
www.montmartre-guide.com

Commentaires (2)

  1. nicole

    ou des pulvérisations de lait !

  2. jpp le jardinier

    Les vendanges ont eu lieu à St-serge le 8 Octobre, c’est à dire …pour la Saint-Serge comme d’habitude. Je craignais que le raisin ne soit pas mûr mais il l’était finalement et jugé très bon.mais presque 50% de perte due à l’oïdium. Un peu de bouillie bordelaise fin Août n’aurait pas été inutile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez