Tulipes et myosotis

Tulipes et myosotis, Sceaux (92)

Cette association printanière classique fait toujours son effet, même si parfois certains accords de couleurs sont un peu trop violents. Voici quelques exemples de ce duo de printemps photographiés hier à Sceaux (Hauts-de-Seine).

Tulipes et myosotis, Sceaux (92)

Les plants de myosotis doivent se toucher les uns les autres pour former un tapis dense sous les tulipes. On ne doit plus voir la terre.

Tulipes et myosotis, Sceaux (92)

Après les tulipes rouge vif sur fond de myosotis blancs, des tulipes roses sur tapis de myosotis bleu azur.

Tulipes et myosotis, Parc de Sceaux (92)

Tulipes et myosotis, Parc de Sceaux (92)

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. mamiefanfan 26 avril 2013 at 13 h 20 min

    belles harmonies de couleurs !!!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok