Le chat de Ricardo (Niki de Saint Phalle)

Chat de Ricardo, Niki de Saint Phalle, tombe dans le cimetière du Montparnasse, Paris 14e (75)

Les cimetières parisiens sont remplis d’oeuvres d’art. En traversant le cimetière du Montparnasse que je connais très peu, j’ai découvert une sculpture de Niki de Saint Phalle : le chat de Ricardo.

En 1989, Ricardo Menon, assistant et ami de Niki de Saint Phalle, décède. L’artiste compose alors une grande sculpture d’un chat en mosaïque d’environ 1,50 m de hauteur pour la tombe de son ami située dans la sixième division du cimetière du Montparnasse à Paris 14e (75).
L’épitaphe a été rédigé par Niki de Saint Phalle : « À notre ami Ricardo qui est mort trop tôt, beau, jeune et aimé. »

Chat de Ricardo, Niki de Saint Phalle, tombe dans le cimetière du Montparnasse, Paris 14e (75)

Niki de Saint Phalle, née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 29 octobre 1930 et décédée à San Diego le 21 mai 2002, était une artiste française, plasticienne, peintre, sculpteur et réalisatrice de films.

Commentaires (8)

  1. kraco

    quelle bohneur de voir cette sculture qui nous fait oublier la tristesse des cimetierres…MERCI nicky

  2. Francine

    Comme c’est mignon ! Oui, j’aime beaucoup.

  3. nanou

    quel superbe pied de nez à l’art classique et parfois si laid quand
    on regarde ces affreuses tombes , quelle vie ! il rit de la mort ce superbe minet et il n’a rien d’occidental , on se croirait au Mexique …..

  4. Josette

    Vous comprendrez l’émoi, la perplexité, de ma grand mère quand elle découvrit dans sa nouvelle ville, Château-Chinon dans la Nièvre, la fontaine moderne de Tinguely (plasticien suisse) agrémentée de statues de Nicky de Saint Phalle. Et de comparer, de se lamenter, en se souvenant de la fameuse fontaine de Médicis du Jardin du Luxembourg à Paris qu’elle avait si souvent admirée.

    Evidemment ce n’est pas dans le même registre ! On peut préférer le classique mais la créativité a du bon avec ses innovations, même déroutantes, sinon c’est la stagnation perpétuelle de l’art.

  5. Josette

    Vous comprendrez l’émoi, la perplexité, de ma grand-mère quand elle découvrit dans sa nouvelle ville, Château-Chinon dans la Nièvre, la fontaine de Tinguely (plasticien, sculpteur, peintre Suisse) agrémentée de statues de Nicky de St Phalle. Et de comparer, pour ne pas dire se lamenter, en se souvenant de la fameuse fontaine de Médicis à Paris qu’elle avait souvent admirée quand elle travaillait à Paris. Sur que ce n’est pas du même registre. On peut évidemment préférer le classique mais la créativité a aussi du bon avec ses innovations sinon c’est la stagnation perpétuelle de l’art.

  6. Edwige

    Je ne connaissais pas! j’aime cette artiste;
    Merci pour cette découverte!
    bonne journée

  7. Josette

    C’est sur que ce gros minet met un peu d’ambiance dans le quartier !

  8. Mireille

    Ou ça plait ou pas mais moi j’aime les réalisations de cette artiste!
    Merci Alain et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

289 Partages
Partagez27
Tweetez
+1
Enregistrer261
Partagez1