L’avenue des Champs-Élysées décroche la 16ème place des avenues principales dans le monde

/, Paris/L’avenue des Champs-Élysées décroche la 16ème place des avenues principales dans le monde

L’avenue des Champs-Élysées décroche la 16ème place des avenues principales dans le monde

La seizième place a été attribuée à l’avenue des Champs-Élysées dans le classement pour la qualité d’accueil et de service. Les enquêteurs internationaux de Présence, n°1 des études clients mystères en France (1986), ont visité les 30 avenues principales au monde pour y mesurer l’accueil et le service réservés aux touristes.

Pour cette 4ème édition, près de 400 points de vente ont été visités (parfumerie, restaurant, prêt-à-porter, showroom…). Voici les principaux enseignements tirés de l’analyse des critères objectifs et factuels retenus :

  • L’Orchard Road à Singapour est 1ère pour sa qualité d’accueil et de service au classement général 2011/2012 de la société Présence. L’Orchard Road à Singapour arrive en tête du classement sur le critère d’attractivité de l’avenue. Le client mystère y a apprécié la propreté immaculée de ses trottoirs. Sur les 30 avenues, les enquêteurs mystères ont assisté à une animation dans 70% de leurs visites (théâtre, concert…). Ils ont également rencontré des travaux dans 63% de leurs visites.
  • Sur le podium, Luxembourg arrive 2ème et Amsterdam 3ème. Shopping agréable sur l’Avenue de la Liberté à Luxembourg. Luxembourg remporte la palme pour l’environnement très soigné de ses points de vente et l’accueil reçu par le personnel.
  • Dans le bas du classement, Genève, Hong Kong et Mumbai font figure de lanterne rouge. À Hong Kong (29ème du classement sur les critères de contact avec les passants) ou Genève (30ème), 60% des passants n’ont pas cherché à aider le touriste, sans même montrer la moindre sollicitude à son égard.
  • Paris se place en milieu de tableau (16ème rang). Les Champs Elysées décrochent la 16ème place de cette étude avec un score global de 71/100. « Se balader sur les Champs est plaisant. Les passants abordés sont aimables et font leur maximum pour renseigner le client. Par contre, l’accueil et le service dans les commerces sont moins conviviaux. Dans 40% des cas, le vendeur a montré un signe d’agacement au client mystère. Le client garde en mémoire l’absence de sourire et le manque de sympathie à son égard ».La courtoisie et la convivialité ne sont pas les atouts des vendeurs Parisiens. Paris peut encore améliorer l’accueil des touristes venus effectuer un achat ou déjeuner sur les Champs Elysées.
  • Sur les 30 avenues visitées, 63% des membres du personnel adressent un signe de reconnaissance au client, mais 30% discutent entre eux en présence du client.
  • Lisbonne et Montréal, les deux derniers du classement sur les critères liés aux points de vente, devraient soigner leurs vitrines et le service délivré par les vendeurs.
  • La Bond Street de Londres décroche la 30ème place (sur les critères liés à l’attractivité de l’avenue) à cause de ses travaux.
  • C’est sur la George Street à Sydney que les passants sont les plus courtois.
  • Dans 90% des visites, le passant abordé dans les avenues était souriant et agréable.

La société PRESENCE MYSTERY SHOPPING est n°1 des études Clients Mystères en France (1986) et réalise plus de 100.000 audits mystères par an dans tous les réseaux de distribution. PRESENCE anime les réseaux et engage les actions auprès de ses clients pour une amélioration concrète des performances de la relation client. PRESENCE intervient dans près de 50 pays au monde.

By |2012-01-02T22:47:23+00:00janvier 3rd, 2012|études et statistiques, Paris|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Catherine D 3 janvier 2012 at 17 h 02 min

    « Fifth Avenue on a rainy day is just an avenue on a rainy day, but the avenue de l’Opera on a rainy day is like a garden flower under a shower »
    j’avais appris ça en anglais il y a longtemps…

  2. Josette 3 janvier 2012 at 10 h 02 min

    Il est certain que les touristes venus en cette fin d’année ne garderont pas un souvenir ému de ces illuminations spartiates.

  3. bellaciao 3 janvier 2012 at 9 h 08 min

    ma foi, ce classement est à la mesure de la laideur des « éclairages » de noël …..

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui