Grand square parisien de 20 850 m² situé dans le 1er arrondissement de Paris et construit en 1633 au centre du Palais-Royal, le jardin du Palais-Royal est labellisé « Jardin remarquable ». Quand le printemps arrive, le jardin se pare de brassées de magnolias, de narcisses et autres bulbes printaniers. Un lieu où il fait bon se promener et se poser en compagnie d’une ribambelle d’oiseaux…

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Parterre de narcisses blancs dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

D’immenses parterres de narcisses blancs à petit coeur jaune ourlent le jardin.

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Parterre de narcisses blancs dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Des narcisses des poètes bienvenus dans ce lieu historique et si romantique.

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Petit canon dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Un petit canon de bronze est installé en 1786 à l’initiative du sieur Rousseau, horloger ayant boutique dans la galerie. Il était installé sur le méridien de Paris et grâce à une loupe, une mèche faisait partir la charge, les jours ensoleillés, à midi pile. Il servait à régler les pendules parisiennes. En 1799, il est légèrement déplacé et positionné au milieu du jardin. Il fonctionnera régulièrement jusqu’en 1914. Une devise latine était gravée sur le socle : Horas non numero nibi serenas signifiant « Je ne compte que les heures heureuses ».

En 1990, il a été restauré et il a recommencé à tonner à midi. Mais il a du cesser à cause du plan Vigipirate. En 1998, il a été  volé et une réplique fut installée, qui a recommencé à fonctionner en 2011.

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Narcisses et magnolias dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Les oiseaux sont très nombreux dans ce grand jardin, des pigeons mais aussi des moineaux, souvent en train de se chamailler. Un joyeux gazouillis qui anime gaiment le site.
Mais au printemps, ce sont aussi les magnolias qui attirent beaucoup l’attention. Des petits arbres majestueux aux grandes fleurs roses, qui forment des tapis du plus bel effet quand les pétales tombent et jonchent le sol.

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Magnolia dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Magnolia dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Domaine et jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75)

Magnolia dans le jardin du Palais-Royal, Paris 1er (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Domaine du Palais-Royal
Ouvert tous les jours
1er avril – 31 mai : 7h – 22h15
1er juin – 31 août : 7h – 23h
1er septembre – 30 septembre : 7h – 21h30
1er octobre – 31 mars : 7h30 – 20h30
Les galeries du Palais-Royal restent ouvertes en continu.